Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Pedro Mortimez - Research is my life (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poudlard
avatar
Poudlard
Messages : 81
Points RP : 409
Localisation : Londres

ID
Âge: 38 ans
Inventaire:
Camp: Résistant sorcier

MessageSujet: Pedro Mortimez - Research is my life (finish)   Jeu 20 Avr - 22:48

  • nomMortimez
  • prénomPedro
  • célébritéFT Hugh Dancy
  • âge38 ans
  • métierProfesseur et Botaniste reconnu
  • statutSANG MELE
  • groupePoudlard
  • animalFouine
  • baguetteBois d'If, crin de licorne, souple, 35,2 cm

chapitre 1

C’est non loin de la charmante ville d’Aberdeen au Nord de l’Ecosse, plus précisément à Balmedie, qu’à grandit Pedro Mortimez. Batilda et Edin vivaient un amour parfait malgré leur grande différence. En effet, Batilda était une sorcière, passionnée par la magie blanche et les potions de guérison, tandis que son mari était un fin psychologue, qui passait le clair de son temps à psychanalyser toutes les personnes qu’il rencontrait.

Pour combler leur amour, ils décidèrent d’élever un enfant. Chacun avec ses propres convictions. Bien sûr, à cette époque, ils ne se doutaient pas que l’apparition d’un gamin allait chambouler leur petit amour idyllique. Pedro est né à Sainte Mangouste sous le désir de Batilda. Un an après sa naissance, les Mortimez déménagèrent à Balmedie dans une maisonnette charmante située en bordure de mer.

C’est donc sous la houle des vagues, le chant des mouettes et un vent permanant que grandit Pedro. Petit, il était un garçon jovial, dynamique, plein de rêves et de questions. Il parlait beaucoup, riait pour un rien et s’entendait à merveille avec ses deux parents. Il adorait écouter les histoires de son père près du feu de la cheminée du salon, ou aider sa mère à préparer de gros gâteaux au chocolat. Batilda qui travaillait comme Médicomage à Sainte Mangouste, ne pouvait s’occuper de son fils que le week-end et Edin toujours occupé par le nombre croissant de ses patients, ne pouvait pas se permettre d’avoir un gamin lui trainant dans les pattes toute la journée. C’est ainsi que Thamalda Bridge vint s’occuper de l’éducation du jeune Pedro.

Thamalda était la grand-mère maternelle de Pedro. Une dame imposante, forte, qui apportait énormément d’amour à son petit fils. Elle lui apprenait tous les rudiments de la magie et c’est elle qui lui donna le goût des plantes. Tous les deux furent les fondateurs du merveilleux potager des Mortimez.

A l’âge de 7 ans, les premiers dons de Pedro se réveillèrent. Il comprit qu’il était un sorcier, le jour où il fit croitre sans le vouloir tous les potirons du jardin d’une bonne dizaine de centimètres. Emerveillée par la nouvelle, Batilda se rapprocha encore plus de son fils, sous le regard anxieux de son père. Edin ne voyait pas se rapprochement d’un bon œil, connaissant le côté possessif de sa femme.

A 11 ans, Pedro reçut sa lettre pour Poudlard. Ce fut probablement le moment le plus excitant de toute sa vie. Il s’en rappelle encore aujourd’hui, comme le jour le plus beau qu’il n’ait jamais connu. C’est les yeux pétillants et des papillons plein le ventre, qu’il arpenta le Chemin de Traverse en compagnie de sa mère et de sa grand-mère. Toute cette vie, cette magie et ces choses incroyables dans lesquels il allait baigner le rendait presque hystérique. C’est non sans peine qu’il délaissa ses parents sur la voie 9 ¾ pour grimper dans le Poudlard Express et commencer une nouvelle aventure.

Il intégra la maison Poufsouffle sous l’autorité de Mme Chourave. A cette époque, on parlait de l’évasion d’un certain Sirius Black. La Gazette du Sorcier en faisait mention comme l’un des plus grands criminels de l’époque. Mais Pedro s’en fichait éperdument, il était bien trop content d’entamer sa première année à Poudlard et d’apprendre tout un tas de choses sur la Magie.
Sa première année se déroula sans trop de difficultés. Il n’était pas un élève brillant, mais avait déjà ses matières de prédilection comme la Botanique, la Métamorphose et l’Astronomie. Il se lia d’amitié avec Thomas Hopkins, Jonas Parks et Alice Roges.

L’été avant sa deuxième année, son oncle Connor Bridge invita Pedro à assister à la fameuse Coupe du Monde de Quidditch. Il fallait bien initier le petit bonhomme aux coutumes des Sorciers. Pedro fut un fin supporter de l’équipe Irlandaise jusqu’à la dernière minute. Il apprit l’attaque de Mangemorts et l’intervention du Ministère de la Magie quelques heures après la fin du match, dans les journaux.
Jonas Parks dont ses parents travaillaient au Ministère, le rassura en lui affirmant que des attaques de Mangemorts avaient lieu de temps en temps, mais que le Seigneur des Ténèbres n’était pas de retour. Du moins, qu’il ne fallait pas s’inquiéter.

Rapidement, l’incident de la Coupe du Monde de Quidditch fut balayé par l’arrivée des élèves de Beauxbâtons et de Durmstrang. Alice informa Pedro sur le sujet ; un échange international dans le but de participer au Tournois des Trois Sorciers. Mais bien sûr, rien ne se passa comme prévu, vu que Potter ajouta son grain de sel comme à son habitude. Pedro fit parti des fervents supporters de Cedric Diggory. Il porta même le badge « tu pues Potter » et intégra l’équipe de Baveboules cette même année.
A la fin du Tournois, la mort de Cedric Diggory l’accabla. A son retour à la maison, Edin Mortimez songea qu’il n’était plus responsable de continuer à envoyer Pedro dans une telle école. Mais Batilda insistait pour essayer de faire entendre raison à son mari. Il ne connaissait rien au monde magique et Poudlard était l’école la plus sûre qui existait. Bien sûr, les deux parents voulaient le bien de Pedro.

Finalement, il fut envoyé à l’école pour sa troisième année, sous l’autorité horrifique de Dolorès Ombrage. Une année horrible, dans laquelle Pedro n’a gardé que très peu de souvenirs. Il sait juste qu’Harry Potter a monté une sorte de rébellion et qu’un bordel sans nom fut occasionné par les frères Weasley lors des BUSEs de cette année.

Lors de sa quatrième année, la mort de Dumbledore l’affecta. Le retour de Voldemort était enfin proclamé et la terreur montait crescendo dans le cœur du peuple sorciers. Batilda hésitait à renvoyer Pedro pour poursuivre sa cinquième année. Elle pouvait risquer gros. Le fait de se marier avec un moldu n’était vraiment pas bien vu sous le régime de Voldemort. Elle ne voulait pas que Pedro subisse de mauvais sorts pour que des Mangemorts essaient de la retrouver. Finalement, Batilda du se cacher, elle et son mari, comme tant d’autres sorciers et moldus.

Pedro attrapa le Poudlard Express pour Poudlard, le cœur serré. Il savait qu’il ne verrait pas ses deux amis Alice et Thomas, tous deux nés moldus. C’est donc en compagnie de Jonas qu’il affronta la morosité ambiante de l’école. Etre dirigé par Rogue, suivre des cours de magie noire, subir les tortures des frères et sœurs Carrow lorsqu’ils n’étaient pas dans les rangs, était une période très éprouvante. Pedro voulu se rebeller, montrer qu’il n’était pas d’accord avec ces techniques barbares. Mais dès qu’une envie de rétablir justice lui venait, le visage de ses parents couverts de sang le frappait de plein fouet.
Il se contenta donc de courber l’échine et d’avancer au pas, comme on leur avait appris. La vie à Poudlard n’avait plus rien de réjouissant. La boule au ventre, les mains moites, les cernes sous les yeux, les élèves de l’école de magie prestigieuses n’avaient plus rien de bien rayonnant.

Mais rapidement, il apprit que des élèves rebelles avaient créé leur QG dans la Salle sur Demande. Alors, en compagnie de Jonas et à la mémoire d’Alice et de Thomas, Pedro intégra la bande à Neville. Ce n’était pas toujours facile, les coups étaient durs à prendre, mais si c’était pour la bonne cause et si ça pouvait permettre à Potter de vaincre Voldemort, alors il était prêt à se faire défigurer par les Carrow.

Vint la Grande Bataille de Poudlard. Pedro n’a participé qu’au début, pour finalement se réfugier parmi tant d’autres élèves, dans les cachots de l’école. Se battre contre des Mangemorts aussi féroces, n’était pas donné à tout le monde. C’est dans cette bataille qu’il perdit Jonas, happé par le sortilège de mort. Il vit également mourir sous ses yeux Lupin et bien entendu, Potter et Voldemort.

Après la Grande Bataille et la paix revenue doucement dans le pays, il était difficile de concevoir qu’il fallait terminer encore deux années d’études à Poudlard. Il retrouva néanmoins Alice et Thomas pour sa sixième et septième année, alors que l’école se redressait doucement du chaos.

Ses ASPIC en poche, Pedro s’envola pour la belle et somptueuse ville d’Oxford. A 17 ans, majeur et vacciné, Pedro n’avait plus de compte à ne rendre pour personne. C’était un beau jeune homme, fort, vigoureux, qui ressortait grandit de ces dernières années de souffrances. Psychanalysé par son père après la Grande Bataille, la relation entre les deux ne volait pas bien haut. Au plus grand damne de Batilda, Pedro et Edin s’adressaient à peine la parole.

Qu’importe, Pedro s’en allait vivre à Oxford pour de longues années d’études dans une Université spécialisée en Botanique. Alice quant à elle avait choisi d’intégrer le Ministère de la Magie comme stagiaire au sein du département juridique et Thomas avait opté pour intégrer des études d’arts dramatiques.

Les années s'égrainèrent. Pedro sortit diplômé d'un Doctorat en Recherches dans le domaine des molécules végétales, de l’ingénierie métabolique des espèces magiques rares. Diplôme en poche et ne trouvant pas directement un travail digne de ses ambitions, il partit faire le tour du monde pendant un an. C'est durant ce long voyage, qu'il rencontra Ernest Peculbrick, un jeune Botaniste Roumain, plein de rêves et d'ambition.
Ils décidèrent de monter ensemble leur entreprise au coeur de Londres, un laboratoire dédié à la botanique, aux expériences magiques et aux sources d'innovations rares dans le domaine. Sans s'attendre à quelque chose en particulier, leur entreprise fut florissante, bien assez pour combler les dettes des deux hommes.

A l'âge de 32 ans, Pedro lâcha l'affaire pour se consacrer d'avantage à l'étude des plantes carnivores. Avec la fortune accumulée de ses précédentes recherches, il acheta un Manoir dans les campagnes en bordure de Londres, où il fit construire une énorme serre. C'est là qu'il passa le plus clair de son temps à étudier les plantes Carnivores. Entre temps, il voyageait à travers le monde pour y donner des conférences et participer à de nombreuses colloc scientifiques.

A 35 ans, il reçut un courrier de Demelza Smethley pour rejoindre le corps professoral de Poudlard et de son Université. Au départ plutôt sceptique pour se lancer dans l'enseignement, Pedro refusa l'offre. Mais il se ravisa rapidement lorsque Ernest revint à la charge pour lui demander une somme d'argent conséquente qu'il lui devait. (et qu'il n'avait pas)
Il s'envola pour l'Ecosse et passer le plus clair de son temps à donner des cours de Botanique aux gamins désintéressés et aux étudiants zélées plus que motivés.

Sans le vouloir, il se prit d'attache avec une élève de Serdaigle, Shae Viridian. Jamais il n'aurait pensé se sentir aussi bien avec une gamine de 16 ans. Elle montrait tellement d'intérêt pour la matière, pour les plantes, que Pedro se revoyait en elle au même âge. Il prenait son rôle de mentor très à coeur et convia la jeune fille plusieurs fois dans sa soeur afin d'y mener des expériences scientifiques. Après de nombreuses péripéties, leur relation se renforça plus en amitié qu'en simples échanges élève-professeur.

Après l'obtention des ASPIC de Shae, avoir perdu une main suite à l'attaque d'une plante extrêmement dangereuse, les deux compères s'envolent pour le Pérou. De nombreux évènements s'enchainèrent durant ce voyage et le relation des deux protagonistes évolua plus qu'ils ne l'auraient espéré. Après un baiser volé, Pedro se retranche dans le mutisme en se demandant si cette relation a un sens quelconque. S'il n'est pas en train de commettre la plus grosse erreur de sa vie. Après tout, il est un scientifique connu et ce genre d'histoire ne fait jamais bon ménage pour une bonne réputation ou dans les journaux de la Gazette du Sorcier.

Ils décident finalement de retourner à Londres. Pedro propose à Shae de s'installer avec lui dans son Manoir (après tout, l'espace ne manque pas), mais la jeune femme refuse de s'engager trop rapidement. Elle finit par dégoter un appartement au coeur de Londres en colocation. Leur relation est mise sous cape d'invisibilité. Les deux n'assument pas encore ce nouveau changement et les regards risqueraient de bouleverser totalement leur vie. Mais combien de temps cet amour interdit pourra-t-il subsister dans l'ombre ?

Pedro a reprit son service au sein de l'Université et de Poudlard, mais joue également un rôle dans l'ombre des projecteurs. En effet, cette chasse aux sorcières organisée par le monde moldu le pèse. Il essaie, avec l'aide de quelques personnes solides, de monter une sorte de résistance au vue des agissements inefficaces du Ministère de la Magie

Un petit mot sur l'auteur ?

  • pseudoNiKo
  • prénomNico
  • âgela vingtaine
  • comment avez vous trouvé le forum ?haha
  • Un commentaire ?s'il est pas magnifique ce furum ?


Famille et relations

Fils unique de Batilda Bridge et de Edin Mortimez.

Batilda Bridge Médicomage à la retraite a toujours eu une relation spécifique avec son fils. Fière d’être sorcière jusqu’au bout des ongles, elle a bercé Pedro depuis sa plus tendre enfance dans les bienfaits du monde Magique. Elle l’a soutenu corps et âme pour le voir grandir et s’épanouir comme il se doit. Batilda est ce genre de maman poule qui n’arrive pas à couper le cordon. Aujourd’hui encore, elle voit son prodige scientifique, comme un petit oiseau tout juste sorti du nid.

Edin Mortimez est un moldu. Agé de 68 ans, il pratique encore aujourd’hui dans son cabinet en tant que psychologue. Avoir un fils sorcier n’était pas chose facile pour lui. Peut-être se montrait-il jaloux de la relation qu’entretenaient sa femme et son fils ? En tout cas, Edin n’a jamais fait preuve d’une grande affection pour Pedro. Il s’est toujours montré distant et peu intéressé par la vie tumultueuse de sa progéniture. Avec le temps, Edin a fini par accepter la situation et a ouvert sa porte à Pedro. Ils arrivent à avoir une conversation plus que cordiale, au grand soulagement de Batilda.

Caractère & physique en option


Depuis tout jeune, notre chère pomme est animée par le vice de la curiosité. Il aime fourrer son nez dans tout et n’importe quoi. Les ennuis ? Il connait ça par cœur. Pas très doué pour dissimuler ses sentiments, il n’est pas rare de le voir tourner une scène à la dérision. Il n’est pas du genre à se laisser manipuler. Le partage ? Ce n’est pas son fort décidément. Son cœur est fermé et il est difficile de l’atteindre.

Enfant, il était quelqu’un de jovial, d’extraverti, qui aimait le théâtre, les randonnées, la musique, le sport. C’était un garçon ouvert d’esprit qui posait tout un tas de questions. A l’école, les professeurs le réprimandaient à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. (il l’ouvrait un peu trop souvent) Puis avec les années et sa fuite vers l’étranger, Pedro s’est assagit.

Passionné par ses études en Botanique, il ne vivait plus que pour ça. Il en préférait ses plantes carnivores à la compagnie des hommes … Malgré tout, sa passion dévorante l'a conduit vers l’excellence et lui a permis de voyager. Grand baroudeur dans l’âme, il aime les grands voyages, les explorations vers des contrées inconnues, toucher de nouvelles cultures du bout des doigts.

Ouvert d'esprit, il n'est pas du genre à refuser un coup à boire autour d'un débat quelconque. Pedro aime les jeux. C’est un grand garçon qui n’a jamais perdu son âme d’enfant. Il adore les jeux de cartes, ou encore observer ses élèves participer aux tournois de Bavboules.

Toujours fan de Quidditch, il essaie de suivre au mieux tous les matchs de toutes les saisons. Mais bon, ce n'est pas toujours facile avec son travail qui a tendance à l'accabler. Amoureux de la nature, Pedro a souvent besoin de prendre le large pour se ressourcer dans les grands espaces verts. La ville, le bruit et la pollution ce n'est pas trop son truc.

Bon vivant, il apprécie les bons plats et surtout les desserts. Rien ne pourrait plus lui faire plaisir qu'une bonne part de tarte à la mélasse. Il aime également passer du temps tranquillement installé dans son fauteuil à lire le dernier ouvrage de Rakor Plantadouce, sur la rarification des espèces Ptéridophytes, tout en écoutant du Rachmaninoff.

Physique :

Dans ses jeunes années, Pedro était un beau jeune homme. C’était typiquement le genre de garçon qui attirait l’attention par son physique svelte et sportif. Adorateur du Quidditch, il s’est lancé dans une carrière de Batteur pendant toutes ses années à l’école Poudlard.  
Brun, les yeux d’un bleu sombre, cette allure fière et rassurante, lui donnaient un charme distinct. Mais les années sont passées aussi vite qu’une bourrasque de vent. Les traits tirés par la fatigue l’ont considérablement vieillit. Pourtant, il n’en reste pas moins un homme possédant un certain charme. Un charme dont il n’est absolument pas conscient.

Pedro n’est pas le genre d’homme qui prend soin de lui. Il porte des vêtements simples, pratiques, qui tiennent chaud au corps. Souvent couvert de terre, les ongles noircis par le travail dans les serres et quelques feuilles parsemées dans ses boucles brunes, Pedro est l’icône même du passionné des plantes. On le voit généralement déambuler dans les couloirs de l’école, vêtu d’une chemise à carreaux simple, d’une lourde cape kaki recouverte de nombreuses poches et de grosses bottes en cuir abimé.

Il possède des mains puissantes et rugueuses illustrant parfaitement son travail avec la terre. Son visage est creusé par la fatigue et l’usure de la vie. Une légère barbe accentue son regard triste, qui néanmoins donne parfois l’illusion d’un reflet d’intelligence brillante et hors du commun.

Études supérieures & métier

ASPIC, AGPC, (Amélioration Génétique des Plantes Carnivores niveau 3), GSEMP (Gestion de la Santé des Espèces Magiques Protégées niveau 4), Doctorat en Recherches dans le domaine des molécules végétales, de l’ingénierie métabolique des espèces magiques rares.
Chercheur, Docteur, Auteur, Conférencier et Professeur.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pedro Mortimez - Research is my life (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» marine life ou poisson d or ?
» Trichocereus pachanoi 'San pedro'
» [RealTV] « Design For Life » by Philippe STARCK
» produits easy life
» Le Cantal dans Second Life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Start the Game :: Présentations :: Présentations validées-