Partagez | 
 

 Whispers & Potions [PV Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Médicomage
avatar
Médicomage
Messages : 57

Points RP : 424

Localisation : Sainte-Mangouste

Emploi/loisirs : Médicomage


Parchemin d'identité
Âge: 33 ans
Crédits :
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Whispers & Potions [PV Olivia]   Dim 28 Jan - 11:37

15 Septembre 2000

Le peu de lumière artificielle que déversaient jusqu'alors les fenêtres ponctuant les corridors labyrinthiques du Ministère semblait proscrite en ces étages. Comme pour mieux accentuer l'aura des secrets hermétiques que recelait ce département, l'interminable couloir que parcourait Averroes était plongé dans une pénombre nébuleuse où les mystères murmuraient en silence. Quelques pas devant lui, un huissier du Magenmagot faisait claquer les talonnettes de ses chaussures comme pour se donner plus d'importance que ne lui en conférait déjà sa longue robe couleur prune, cousue du sceau de la cour de Justice Magique. L'écho de ses pas dans le corridor sonnait terriblement faux, comme si rien n'aurait pu, ou dû, déranger la lourde quiétude qui régnait au plus bas niveau du Ministère.

L'homme ne pipait pas un seul mot, imprégné qu'il était de la mission prestigieuse qu'on lui avait confiée. Il était vrai que peu de sorciers pouvaient se targuer d'avoir jamais approché d'aussi près le département des Mystères, et l'huissier prenait cet honneur à sa pleine mesure tandis qu'il y accompagnait Averroes. L'absence de discussion lui convenait plus que bien. Il lui semblait avoir déjà dû trop parlé, pour aujourd'hui, trop déversé. Trop revécu. Les souvenirs qu'on lui avait demandé de dérouler dans leur plus affreuse intégralité ravivait dans sa bouche un goût qui y macérait trop depuis deux ans déjà. Celui de la faiblesse. Celui de la honte. De l'aveu insupportable de n'avoir pas su, pas pu, faire plus que ce qu'il avait tenté. Il se demandait si rien pourrait jamais l'affadir.

Chaque pas discret que l'ancien médicomage avançait sur les pavés l'éloignait de la salle d'audience où il avait été convoqué, il y avait de cela des semaines, par un hibou officiel du Ministère. Ce n'était ni la première ni sans doute la toute dernière fois qu'Averroes était amené à comparaître en tant que témoin devant la cour du Magenmagot, mais chacune des audiences lui fouaillait tant la tête, comme on retourne un couteau dans sa plaie, qu'il ressortait au tribunal de ses propres pensées aussi coupable que le véritable accusé. Les procès de Rafleurs et Mangemorts capturés nécessitaient son témoignage au regard des victimes qu'ils avaient faites et qu'il avait dû soigner, ou dont il avait dû fermer les yeux une dernière fois.

Le Ministère exigeait de lui ce qu'il avait vu, ce qu'il avait entendu, ce qu'il avait constaté, su, fait. Chaque interrogatoire, même s'il visait à nourrir les charges contre un autre, le renvoyait à sa propre culpabilité, comme un abysse sans fond dont il ne voyait plus le bout. C'était un prix qu'il était prêt à payer encore et encore, si cela pouvait racheter ne serait-ce qu'une once de ce qu'il n'avait pas accompli durant la guerre.

Enfin, devant lui, l'huissier s'arrêta devant une porte semblable à toutes celles qui l'entouraient, sans doute pour ne distinguer en rien le bureau d'un Langue-de-Plomb de celui de ses collègues. Presque surpris par l'arrêt brusque de l'homme qui le précédait, Averroes émergea des sombres considérations où il avait sombré.

- Nous sommes arrivés, M. Osbourne.

L'huissier rajusta dans ses mains le petit paquet scellé du sceau du Ministère de la Magie ; ce qu'il contenait était si bien conditionné que l'on n'entendit rien du cliquetis cristallin que produisaient traditionnellement les fioles de cristal. Puis, levant un poing ferme, il toqua solennellement à la porte du bureau, troublant une nouvelle fois le calme surnaturel qui étouffait le corridor comme une chape de plomb, et annonçant leur arrivée d'une voix claironnante.

- Le Magenmagot, pour Langue-de-Plomb spécialiste des Potions !

Le flou impersonnel de la formulation, nécessaire à la préservation totale des mystères, souligna un peu plus l'appréhension du médicomage. Rien ne lui permettait de se faire une idée limpide de son interlocuteur - et il lui semblait inutile de prendre autant de précautions quant à l'identité de quelqu'un qu'il allait rencontrer dans les secondes qui suivraient. A moins que les Langue-de-Plomb ne soient dans l'obligation de dissimuler leur apparence, ou même leur voix..?

- Je ne peux vous accompagner plus loin. Remettez dans ce bureau les preuves pour lesquelles le Magenmagot nécessite l'expertise de ce département, précisa l'huissier avant de le saluer avec une raideur protocolaire qui ne l'impressionna en rien.

Inclinant la tête en guise d'assentiment, Averroes passa dans l'ébène des cheveux mi-longs qui lui chatouillaient le cou une main nerveuse.

- Merci, se contenta-t-il sobrement de répondre, recueillant le paquet dans ses mains.

Il ne restait plus que lui dans l'immensité froide du long couloir lorsque la porte du bureau s'ouvrit enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Messages : 32

Points RP : 388


Parchemin d'identité
Âge:
Crédits : Simone Simons
Statut:

MessageSujet: Re: Whispers & Potions [PV Olivia]   Dim 4 Fév - 12:27

- Mais quel rapport?!
- Celui que vous deviez me rendre sur la potion de semi-immortalité !!
- MAIS ! C'est à Oxens que vous avez confié cette mission...
- Ah réellement?
- ...

Olivia quitta le bureau de son chef de département. Vieux, il commençait à présenter des signes inquiétant de troubles cognitifs et Olivia recevait, tout comme ses collègues de nombreuses convocations urgentes pour des choses qui ne l'étaient pas.
Elle prit le chemin de son bureau, traversa de nombreuses salles ou d'autres Langues-de-Plomb travaillaient en silence. Elle en salua quelques uns qu'elle connaissait, fit un sourire à ceux dont elle ignorait le nom.
La journée avait commencé calmement, et elle s'était décidée à commencer sa recherche sur une potion inconnue qu'ils avaient trouvé en Afrique.
Elle semblait accorder à celui qui la buvait la capacité à entendre les pensées des autres, sans forcément maîtriser la legilimencie.
Il fallait donc rédiger le planning de recherches. Combien de temps, quelles étapes, à quel moment elle la fabriquerait, qui la testerait, etc...
Elle avait commencé à écrire depuis moins d'une heure lorsque quelqu'un frappa à la porte de leur département. Envoûtée, elle diffusait dans tous les bureaux des Langues-de-Plomb la requête des visiteurs. Cela leur permettait d'envoyer la bonne personne répondre à la requête sans ralentir le travail des autres.

Le bureau d'Olivia se trouvait dans un grand espace et était entièrement vitré. Elle possédait un très grand bureau, une fenêtre magique et de grandes commodes où étaient rangés et triés tous les dossiers et fichiers classés. De là où elle était, elle pouvait voir tous ses collègues lever la tête vers le plafond pour écouter l'annonce de la porte.

- Le Magenmagot, pour Langue-de-Plomb spécialiste des Potions !

Ils se regardèrent un court instant et elle se leva, indiquant par là à ses collègues qu'elle prenait le cas.
Elle descendit un étage et fit un signe à l'agent de sécurité qui attendait derrière la porte. Les mesures de sécurité avaient été renforcées dans le Département des Mystères, suite à la destruction de la salle des Prophéties, entre autres, et Nolan était là pour les protéger face à des possibles intrusions. Il était solidement bâti et semblait très agréable, mais il avait eu la mauvaise idée de tenter de flirter avec Olivia et elle avait été obligée de calmer ses ardeurs. Il restait cordial mais n'était plus si souriant avec elle.

Elle s'approcha de la porte et jeta un coup d'oeil via le judas. Cheveux longs, mine renfrognée.

- Déclinez votre identité et le motif de votre visite. Vous avez 10 secondes, au delà, la discussion s'arrête.

Olivia s'amusait chaque fois de la modification de sa voix apportée par la porte. Elle ne présentait au visiteur qu'une voix sombre, masculine et neutre, dépourvu d'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médicomage
avatar
Médicomage
Messages : 57

Points RP : 424

Localisation : Sainte-Mangouste

Emploi/loisirs : Médicomage


Parchemin d'identité
Âge: 33 ans
Crédits :
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Re: Whispers & Potions [PV Olivia]   Dim 18 Mar - 13:45

Le Ministère ne lésinait visiblement plus sur les procédures de sécurité. En lieu et place de la lourde porte entrebâillée qu'Averroes avait imaginée s'ouvrir sans plus de tergiversation, les vantaux imposants restèrent inébranlables. Il n'en émana qu'une voix au flegme impénétrable, semblant n'appartenir à personne en particulier, qui le somma de décliner tant le motif de sa visite que son identité. Résonnant comme quelque appel d'outre-tombe contre les dures parois de marbre du couloir, la voix, aussi froide que ces pierres qui façonnaient les murs, acheva de mettre Averroes mal à l'aise. L'un des sourcils d'ébène qui jusque là demeurait arqué, se fronça dans un élan d'appréhension. Vivement que tout ça fini, terminé, derrière lui.

Inspirant un grand coup, le médicomage ne se perdit pas plus en pensées vagabondes - il n'avait après tout que dix petites et ridicules secondes pour convaincre cette porte de s'entrouvrir. Il n'eut que le temps de s'éclaircir la gorge pour en libérer le sérieux d'une voix à la gravité rauque.

- Averroes Liam Osbourne, témoin au procès Dolohov. Le Magenmagot m'envoie pour l'expertise de ce.. cette potion.

L'outremer houleux de ses yeux se durcit tandis qu'il présentait, à l'aveugle et sans trop savoir si quiconque le verrait, le paquet baptisé du sceau du Ministère où tintinnabulaient les fioles. Il était difficile à croire que des accents si cristallins puisse receler sans s'en retrouver souillés de si poisseux philtres de magie noire. Plus difficile encore de supporter d'avoir entre les mains cet écrin de mort et de souffrances qui en avait tellement causé, à beaucoup trop. Quelques secondes seulement s'était écoulées depuis sa brève présentation quant à l'objet de sa visite au Département des Mystères, mais Averroes les ressentait déjà comme de trop longues minutes. L'envie, non, le besoin, le démangeait de déposer cette boîte quelque part qui ne soit pas sur lui, ni proche de lui. S'en débarrasser.

Son regard, têtu, restait braqué sur l'interstice imperceptible scindant la porte en deux vantaux, n'attendant qu'un chuintement salutaire annonçant son ouverture imminente. Plus vite tout ça serait bouclé, plus vite il pourrait retrouver la quiétude relative de son propre bureau, loin des souvenirs terribles que cette journée le forçait à revivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Messages : 32

Points RP : 388


Parchemin d'identité
Âge:
Crédits : Simone Simons
Statut:

MessageSujet: Re: Whispers & Potions [PV Olivia]   Ven 24 Aoû - 14:19

- Averroes Liam Osbourne, témoin au procès Dolohov. Le Magenmagot m'envoie pour l'expertise de ce.. cette potion.

Il leva devant la porte un petit paquet orné par le sceau du Ministère et dans lequel elle entendit des récipients de verre s'entrechoquer. Elle déposa sa main sur la poignée de la porte et celle-ci, après avoir reconnu ses empreintes, tourna sur elle-même, générant un cliquetis des plus satisfaisants.

Il n'y avait que peu de risque que l'homme derrière la porte soit un charlatan qui ait pu arriver aussi loin dans le département des  Mystères avec une requête aussi précise. Elle savait de plus que le procès Dolohov était imminent, et même si elle n'avait pas voulu suivre assidûment ce calendrier, elle n'avait pu empêcher ses collègues d'échanger à ce sujet. Elle s'employait à rester neutre dans ces moments-là, même si chaque fois, elle se sentait revenir à cette époque où elle n'avait pas su être autre chose qu'une immonde lâche.

Elle secoua la tête pour chasser ses pensées. Achevant d’ouvrir la porte, elle activa discrètement un levier dans le mur qui, elle le savait, générerait dans les étages et les bureaux une légère sonnerie indiquant à tous les employés qu’un visiteur était présent dans les locaux. Elle lui fit face, et dit avec un léger sourire :

- Veuillez me suivre.


Elle le laissa faire quelques pas dans l’ambiance feutrée du couloir de l’entrée puis referma la porte derrière lui. Celle-ci se verrouilla dans un cliquetis qui, s’il n’était de nouveau pas discret, attestait d’une sécurité satisfaisante. D'une tête plus grand qu'elle, elle se sentit un instant intimidé par cet homme qui exerçait un métier si important dans leur société. Elle inspira profondément. Elle le devança ensuite pour pénétrer dans une salle de pré-entretien. Ces pièces, dont les murs étaient tapissés de lourds tissus rouge sombres, alliaient parfaitement la sobriété d’un lieu de travail à l’ambiance douce d’un salon de vieux manoir. Deux fauteuils drapés de velours rouge étaient installés face à face à côté d’une table basse sur laquelle trônait un parchemin et une plume et Olivia s’assit dans l’un d’eux après avoir invité Osbourne à en faire de même.

- Peut-être êtes vous au courant, Monsieur Osbourne, mais une visite au sein de ce service est soumise à quelques règles que vous vous engagez à respecter durant toute la durée de votre présence. Je vous laisse lire ce parchemin, me poser vos questions, si vous en avez, et puis le signer. Il vous sera remis en fin de visite.

Elle récupéra le parchemin posé à côté d’elle et le lui tendit, en lui adressant un sourire contrit. Elle connaissait par coeur le texte qu’il lisait, car elle avait participé à sa rédaction lors de la décision de son ministre de renforcer encore la sécurité de son département.

Bienvenue au Département des Mystères,

Afin de rendre votre visite sécurisée et sécurisante, merci de lire, d’appliquer et de signer le réglement ci-dessous:

- Il n’est pas autorisé de réaliser des photographies du département, de ses employés, de ses locaux ou ses installations.
- Les prises de notes sont interdites, tout document important en lien avec votre venue vous sera remis en fin de visite.
- Entrer dans un bureau ou une salle non accompagné et/ou sans y avoir été convié est interdit et est passible de poursuites.
- Lancer un sort, utiliser une potion ou un objet magique sans y avoir été autorisé est interdit et passible de poursuites.
- Votre venue se soldera forcément et systématiquement par un sortilège d’Amnésie lancé par votre guide qui vous empêchera de divulguer ce que vous avez pu voir et faire dans le Département. Un compte rendu de votre visite vous sera remis à l’issue, afin que votre demande/requête trouve une réponse et sera votre unique souvenir de votre visite.”


Un emplacement pour la signature terminait la missive. Elle attendit qu’il termine sa lecture et lève les yeux vers elle pour demander:

- Avez-vous des questions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Whispers & Potions [PV Olivia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Whispers & Potions [PV Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Figurines] « Limited Edition Design Dolls » by Olivia LEE
» nouveau olivia
» POMPE SUR OLIVIA SUBITEMENT BRUYANTE
» Recherche devis piscine olivia ou barbara PAP
» Volume remblaiement OLIVIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Ministère de la Magie-