Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Résistance - Entretien très privé. (PV Trevelyan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poudlard
avatar
Poudlard
Messages : 9
Points RP : 56

MessageSujet: Résistance - Entretien très privé. (PV Trevelyan)   Dim 21 Mai - 18:42

19 Mai 2020 - 17h45

Aedan était dans la grande salle de "L'exutoire", un café littéraire moldu londonien dont la clientèle était très jeune, en parti composée d'étudiants, de ce que pouvait entendre Aedan. Il avait choisi cet endroit neutre pour organiser l'un de ses premiers entretiens pour la Résistance. La salle était pleine de box permettant l'intimité sans pour autant les cacher des autres, ni leur dissimuler les possibles personnes pouvant entendre leur conversation. Il s'était installé dans l'un de ces boxs, au fond de la salle, dans un coin. De là il pouvait voir l'entrée du café ainsi que la porte menant aux cuisines. Il ne craignait pas une intrusion dans cet endroit de Londres, proche des grandes universités et surtout peuplé d'étudiants et de jeunes couples.

La journée avait été ensoleillée et l'ambiance était détendue dans le café. Bien loin de ce que ça aurait été au Chaudron Baveur ou dans n'importe quelle enseigne sorcière du pays depuis le début de l'année.
Aedan avait déposé des feuilles devant lui ainsi qu'un bloc-note afin de ne rien offrir au regard de plus que l'image de deux hommes dans un entretien formel, comme un entretien d'embauche.

Parce qu'Aedan était là dans un but très précis. Un nouvel entretien de recrutement. La Résistance prenait forme et s'il était très fier d'en être à la tête, il ne pouvait se cacher la responsabilité qui était désormais la sienne. Celle de trouver des gens, de les recruter, de les rencontrer, de les évaluer et de n'en garder que ceux en qui il pourrait avoir une confiance aveugle. Car beaucoup d'informations passeraient par chacun d'eux et beaucoup permettraient de tous les détruire si l'un d'entre eux était une taupe. C'est pour cela qu'il avait une petite fiole de Veritaserum sur lui.
Avec les quelques compagnons qu'il avait déjà, ils étaient tombés d'accord sur le fait que cette entreprise officieuse et non autorisée devrait se passer des considérations normales pour la justice. Ils allaient se battre contre des êtres cruels désirant leur mort, ils ne pouvaient se permettre d'être faibles.
Et pour cela, les entretiens de recrutement se dérouleraient sous Veritaserum. Les personnes interrogées seraient mises au courant par Aedan, bien entendu...

C'est un ami de longue date qui lui avait parlé de Valentine. Trevelyan Valentine. Un auror, un peu lassé de la faible large de manœuvre offerte aux membres du Ministère pour se défendre et défendre le peuple sorcier contre les attaques de Cracmols et les descentes de la Police moldue. Il avait fait passer un message anonyme à Valentine, en espérant que celui-ci en comprendrait l'importance.

Et voila. Il était 18 heures, et il n'allait pas tarder. Aedan commanda deux cafés et versa quelques gouttes de Veritaserum dans celui de Valentine.
Il leva les yeux et le vit approcher de la devanture vitrée. Grand, carré, il était impressionnant. "Cette couleur marron ne lui va pas. Ne sait-il donc pas qu'une chemise saumon lui irait à merveille?"
Lorsqu'il pénétra dans la salle, Aedan lui adressa un bref signe de la main et l'observa s'approcher. Il se leva et lui tendit la main.

"Aedan Bridewell, enchanté. Puis, baissant d'un ton. Je vous recommande de ne pas encore toucher à votre café."

_________________
" C'est bizarre la vie, hein ?
Tout se passe parfois comme si on s'infligeait un châtiment
pour se punir d'une faute
qu'on a soi-même du mal à identifier. "
[18:43:09] Trevelyan Valentine : Ta gueule

Aamon J. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auror
avatar
Auror
Messages : 40
Points RP : 174

MessageSujet: Re: Résistance - Entretien très privé. (PV Trevelyan)   Sam 10 Juin - 17:31

Jusqu'à ce que le temps l'y accule sans plus lui en laisser la liberté, Valentine avait hésité. Le message griffonné, scellé d'anonymat, lui était resté dans les mains jusqu'à s'en faire froisser par des phalanges blanchies de s'être trop crispées. Il avait perdu le compte du nombre inouï de fois où il avait soumis le fragment de parchemin à un examen minutieux - étudiant l'écriture, le soumettant jusqu'à des sorts de tests avant que de le prendre finalement en main. Et quoique le morceau de lettre ne dégage rien que l'odeur insipide d'un bête papelard, Trevelyan redoutait d'en voir suinter quelques relents refoulant l'embuscade.

Comme il était pratique, n'est-ce pas..? De sous-entendre qu'un enjeu, assez grave pour l'envelopper d'une camisole de secret bien ficelée, méritait la neutralité d'un café littéraire moldu pour en délacer les mystères... De quoi piéger en maître un sorcier imprudent, dénué de toute méfiance, qui investirait l'Exutoire regorgeant de moldus avant qu'ils ne meurent tous, de la main de son hôte certes - mais d'une main que le monde croirait être la sienne. Quoique d'une lâcheté crasse, l'histoire de Pettigrow avait durablement marqué le monde sorcier et ne manquait sans doute pas d'être source d'inspiration aux esprits les plus dérangés.

Et quoi de mieux, tandis que les chiens de la guerre se léchaient déjà les babines, que de rendre un Auror coupable d'une tuerie de masse, ne serait-ce qu'en apparence ? Ta gueule, tu deviens aussi parano que Tara, se morigéna-t-il en vain d'une pensée aussi cinglante que le regard qu'il lança à l'enseigne du bar. Le soleil londonien en dora les contours tandis que Valentine, jetant un regard exercé aux alentours, jetait par terre la cigarette qu'il avait consumée pour l'écraser d'un pied nerveux.

Le cuir de sa mitaine retint la porte qu'un couple amouraché venait tout juste de laisser béante, et l'Auror pénétra dans le dédale de box qui architecturait la pièce. Sans délaisser sa veste en cuir, il balaya les lieux d'un regard bleu d'acier auquel n'échappa pas le signe qu'on lui adressait. Carrant fermement la mâchoire, Valentine se fraya un chemin jusqu'à l'homme désormais debout qui l'attendait dans un recoin plus isolé du café littéraire.

"Aedan Bridewell, enchanté."

A présent qu'il se tenait devant lui, Trevelyan se familiarisa de nouveau avec les traits du professeur qui officiait au sein de Poudlard. Pour l'avoir plusieurs fois croisé au cours des surveillances qu'il exerçait dans les murs du château, l'Auror reconnut le désordre de cheveux noirs, le vert franc des iris.  Il ressemblait à Bridewell, oui. De là à dire qu'il s'agissait réellement de lui...

Il braqua sur Aedan un regard inflexible, ignorant ostensiblement la main tendue.

"Je vous recommande de ne pas encore toucher à votre café.

- Si vous savez à qui vous avez écrit, vous savez aussi que vous pouvez toujours courir pour que je le touche tout court."

Il devait être bien naïf pour s'imaginer un instant que l'Auror s'emparerait d'un breuvage qu'Aedan aurait pu trafiquer à l'abri des regards, quelques instants avant son arrivée. Pour ne pas attirer l'attention sur eux de moldus trop curieux, Valentine s'assit à la place qui lui revenait avec la précision gestuelle d'un félin sur ses gardes, préservant soigneusement un calme incorruptible qui disait son aisance face à toute éventualité.

_________________
- Grande gueule du Bureau des Aurors -
- Cornwall Thestrals maniac -
- 40 ans -

(Bad company)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard
avatar
Poudlard
Messages : 9
Points RP : 56

MessageSujet: Re: Résistance - Entretien très privé. (PV Trevelyan)   Mer 14 Juin - 15:17

La main d'Aedan se referma sur du vide et il resta en lieu un écho d'amertume. Comme si une convocation à un message anonyme et secret était une mauvaise chose. Les gens étaient-ils donc incapables de se conduire correctement?
Perdu dans ses réflexions, il manqua le début de la réponse de son vis-à-vis.

- ... vous pouvez toujours courir pour que je le touche tout court.

Baissant les yeux sur Valentine, Aedan s'aperçut qu'il était déjà assis. En voila un qui ne perd pas de temps ! L'homme paraissait très suspicieux, alors qu'il n'y avait aucune raison de l'être. Heureusement pour lui, Aedan avait été prévenu par ses amis, et il n'avait pas l'intention de se laisser impressionner. Il lui adressa un sourire engageant, en espérant que cela suffirait à rompre la glace et écarta le café de devant son interlocuteur.

- Je sais à qui j'ai écris, Trevelyan Valentine, 40 ans, auror du Ministère, célibataire et sans enfant, mais cela ne veut pas dire pour autant que je connais vos habitudes alimentaires. Vous préférez un thé, c'est cela? Je peux en commander un.

Il leva le bras pour appeler un serveur qui passait dans le coin avant que Valentine ait pu répondre.

- Un thé pour mon ami, s'il vous plaît. De plus, ajouta-t-il à Valentine, vous avez raison d'être prudent. Mais en l'occurrence, je n'ai rien tenté pour vous empoisonner. La tasse est agrémentée de Veritaserum. Et je ne comptais pas sur une absorption malencontreuse ne vous en faites pas. Ohlala, regardez cette jeune femme !

Une très jeune adolescente venait d'entrer dans le café, toute de rose vêtue, grandie par des chaussures en cuir hautes d'environ 15 centimètres. Exubérante, elle posa un flyers sur leur table vantant les mérites d'il ne savait quel festival de musique avant de ressortir du café. L'audace de la jeunesse ne cesserait de l'émouvoir et un grand sourire déforma ses lèvres quelques secondes avant d'être mouché par la froideur du regard de Valentine.

_________________
" C'est bizarre la vie, hein ?
Tout se passe parfois comme si on s'infligeait un châtiment
pour se punir d'une faute
qu'on a soi-même du mal à identifier. "
[18:43:09] Trevelyan Valentine : Ta gueule

Aamon J. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Résistance - Entretien très privé. (PV Trevelyan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» entretien de meuble en pin massif
» Entretien bulbes
» Entretien des prés
» Bearded non LOF mais très typé a donner Dept 59
» Jasmin : entretien ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Autres Lieux-