Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Watch out for the ball ! (pv Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 49
Points RP : 247
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Sam 20 Mai - 0:00

Le réveil était difficile. Des parts de lui restaient engluées dans le sommeil. Son cerveau stagnait, macérait, ignorant le lieu où il se trouvait. Ses membres bougeaient difficilement, les mots lui manquaient, les souvenirs aussi. Même son nom, parfois, s’esquivait … Il émergeait de chaque nuit comme un cadavre échoué au bord d’une plage à marée basse. Pendant un temps indistinct, Lucas demeurait cette forme vide, comme une conscience qui constatait qu’elle existait, privée de son contenu. Puis son identité, lente, quasi indolente, revenait à son rythme. Enfin il revenait à lui.

Ses yeux parcoururent les murs en crépi crème où dansait l’ombre des voiles qu’agitait une légère brise matinale près de la fenêtre. Des sons familiers arrivaient de l’extérieur, des voix feutrées à la prononciation mouillée, des coups de batte de baseball, des rires étouffés, des cris verts d’oiseaux.

Poudlard … L’Université … Il soupirait, à moitié réjoui et dépité par cette nouvelle année qui s’annonçait.
Il avait revu quelques uns de ses amis durant l’été de sa deuxième année chez les BWR, mais la vie étudiante lui avait manqué. Il ne pouvait pas le nier. Maintenant que son sang circulait sous sa peau, il souffrait de douleurs aux chevilles, aux mains et au cou. Le matelas dur de son dortoir ne l’avait pas manqué … Couché sur le ventre, il déplaçait son crâne, ses jambes, ses bras, lesquels pesaient une tonne. Parviendrait-il à se lever ? Ils menaient une vie indépendante. Aurait-il alors le courage de les contraindre à se mouvoir ensemble ? Du couloir, la voix tonique de Connor retentit.

« Lucas ! N’oublie pas que tu m’as promis de m’entrainer aux tirs ce matin ! »

Le jeune sorcier interrompit la méditation qui visait surtout à rationaliser sa paresse, se rua hors du lit, puis fit face au miroir. Grand, beau, athlétique, il rayonnait d’une jeunesse fraiche et solide. Pourtant, son visage ne reflétait qu’un grand désespoir et une envie profonde d’aller sombrer une seconde fois dans les bras de Morphée. Fort heureusement pour lui, le dynamisme de Connor l’extirpa de sa chambre qui sentait le renfermé, pour rejoindre la Grande Salle de Poudlard. En avalant un thé amer, il tartinait une confiture de coing qui, malgré la mention du fruit, n’avait que le goût du sucre. Connor avait enfilé toute la panoplie du joueur de Quidditch. Armée de ses gants en cuir, de ses genouillères, de son casque solide et de toutes les protections possibles dont il était disposé d’avoir déniché dans les vestiaires, il peinait à imiter Lucas.

« Alors c’est ça le petit déjeuner d’un bon batteur de Quidditch ? »

Lucas leva les yeux au ciel. Pourquoi avait-il accepté, l’année dernière, la requête de Connor ? Il se rappelait encore de cette lourde insistance qu’avait eu le jeune homme afin que Lucas l’entraine à devenir un meilleur batteur. L’étudiant avait finalement cédé en espérant, toutefois, que les vacances d’été lui effaceraient cette stupide idée de la mémoire. Mais non …

C’est en déambulant dans les couloirs sinueux de l’aile universitaire, que les deux jeunes sorciers, armés de tout l’attirail du bon joueur de Quidditch, rejoignirent le parc des érudits. 7h du matin. Il était réputé de croiser des étudiants fréquenter les lieux aussi tôt dès le lever du soleil, afin profiter de l’espace du parc pour s’entrainer à quelques tirs sur l’herbe rase du gazon.

Connor était mauvais. Non … il était vraiment nul. Vraiment très nul. Malgré les diverses recommandations de Lucas, il n’arrivait pas à shooter un « home run » correct ou même à viser l’un des trois anneaux d’or miniatures qui flottaient à 1m50 du sol. Lucas désespérait en voyant l’envie incontestable de Connor de vouloir progresser, mais de constater avec amertume qu’il n’arriverait à rien, de toute évidence. Fort heureusement pour Lucas, une silhouette familière se dessinait dans la lumière dorée du jour. Logan venait d’apparaitre au détour d’une arcade d’un long couloir de pierres qui encerclait le parc des érudits. Il glissa quelques mots à l'oreille de Connor pour l'encourager à s’entrainer sur ses mouvements et courut dans la direction de son meilleur ami.

Cela faisait pratiquement deux mois qu’ils ne s’étaient pas vus. Tant de choses à se raconter ! A croire qu’il l’avait presque manqué. Le sourire aux lèvres, Lucas offrit la plus belle accolade dont il était capable à son ami de toujours.

« Par la barbe de Merlin ! Ca me fait trop plaisir de te revoir mon pote ! Tu n’imagines même pas comment je me suis ennuyé sans toi ! Et puis, pour tout t’avouer, ta présence me fait d’autant plus plaisir si je peux t’utiliser comme prétexte pour éviter de finir chauve avant la fin de la matinée. »

Il pointa Connor du doigt, qui gesticulait de manière très étrange, au loin, tenant sa batte d’une façon assez curieuse et nouvelle dans la pratique du sport.

« Cette chose veut que je l’entraine pour devenir … moi. Grosse B-L-A-G-U-E. »

Lucas invita Logan à s’installer sur un banc à l’ombre d’un immense frêne, dont le feuillage et l’ombre tranquille apaisait déjà les premières lueurs d’un soleil agressif pour un début de mois de Septembre.

« Alors raconte moi un peu tes vacances ? T’es resté dans ta coloc ou tu as bougé un peu ? »

_________________

LA MORT DANS L'ÂME


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
En ligne
avatar
Balance & White Raven
Messages : 72
Points RP : 271

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Sam 20 Mai - 16:01

Logan entrouvrit les yeux. Alors qu’il s’attendait à voir la forme de la fenêtre de sa chambre londonienne apparaître dans son champ de vision, il n’en fut rien. Surpris, il esquissa un vif mouvement de lever, le regard interrogateur. Où est-ce qu’il était ? Cette fenêtre gothique donnant sur un paysage montagneux aux abords d’un lac à la surface miroitante n’était pas la grande ouverture quadrillée au large rebord qui donnait sur la rue animée de SoHo. L’esprit embrumé par la fatigue et l’action à retardement de l’alcool, il regarda lentement autour de lui en clignant rapidement des yeux sous la pression du picotement qui assaillait ses globes oculaires.

Il se trouvait clairement à Poudlard, et le lac qu’il pouvait observer depuis sa position mi-allongée mi-assise était le Lac Noir. Un bruit de respiration retentit derrière lui, suivi de draps froissés. Avec un air dubitatif sur son visage marqué par les traits de l’oreiller, il se tourna. En voyant le visage de Zoey, tout lui revint en mémoire : la soirée de rentrée, lui et Zoey qui remettaient ça, comme d’habitude lors d’une soirée bien arrosée à l’internat de Poudlard… L’étudiant sourit en repensant à la nuit qu’il avait passée. Il se leva le plus délicatement possible, découvrant qu’il avait dormi en tenue d’Adam.

Sans chercher à se cacher derrière des pudeurs de gazelles, il prit son temps pour retrouver son boxer puis le reste de ses vêtements de la veille en faisant le moins de bruit possible (excepté quand il manquait de perdre l’équilibre ou qu’il se cognait le petit orteil contre le pied du lit, où il ponctuait alors ses efforts de jurons chuchotés) puis passa la porte de la chambre, après avoir détaillé une dernière fois les courbes de sa compagne de lit occasionnelle qui se dessinaient sous la couette.

Si cette attitude pouvait paraître assez irrespectueuse, il se permettait de l’adopter lorsqu’il passait la nuit avec Zoey, puisqu’elle-même le faisait, en plus de dire que : “Toi et moi c’est juste du sexe occasionnel au détour d’un verre, je vois pas pourquoi on devrait s’empêtrer dans des règles d’étiquettes et de bienséance que de toute façon on abhorre tous les deux”. C’était donc le coeur léger et sans remord qu’il quitta l’internat, la tête toujours remplie de souvenirs de la veille. Un sourire béat se dessinait sur ses lèvres, et son regard se perdait en regardant sans voir le dallage du passage sous les arcades du cloître sous lequel il progressait en direction du Hall d’Entrée.

Il fut finalement interpellé par une voix tout à fait reconnaissable alors qu’il se faisait éblouir par la lumière solaire qui tapait directement sur son visage. Il releva le visage avec un large sourire en voyant son meilleur ami s’approcher de lui.
"Lucas ?"

La joie de le revoir après deux longs mois de vacances, durant lesquelles pas un instant ne lui avait été autorisé pour s’envoler vers Aberdeen et rendre visite à son frère de coeur, suffit à rendre à Logan son énergie de la veille. Il serra Lucas dans ses bras aussi fort que possible, son visage crispé par une joie qu’il aurait été de toute façon impossible à dissimuler.

Par la barbe de Merlin ! Ca me fait trop plaisir de te revoir mon pote ! Tu n’imagines même pas comment je me suis ennuyé sans toi ! Et puis, pour tout t’avouer, ta présence me fait d’autant plus plaisir si je peux t’utiliser comme prétexte pour éviter de finir chauve avant la fin de la matinée.

“Mais oui putain ça fait trop longtemps ! Tu m’as trop manqué !” lui répondit Logan avec le sourire le plus rayonnant du monde, étincelant sous le soleil de ce début de septembre. En entendant la fin de la phrase de son ami, l’ancien rouge et or eut un regard interrogateur. Mais de quoi parlait-i… Oh. Le regard de Logan avait croisé l’image de Connor, un autre ami de Lucas, en train de faire des mouvements dans l’air qui rappelait à Logan ceux d’une mouche étourdie, alors qu’il tenait une batte dans la main. Il reporta ses yeux d’un air circonspect vers Lucas, qui annonça comme pour répondre à son ami :
Cette chose veut que je l’entraine pour devenir … moi. Grosse B-L-A-G-U-E.

Logan lâcha un ricanement en observant Connor décrire d’étranges mouvements à l’aide de sa batte. Il accompagna Lucas sur un banc à l’ombre d’un arbre tout en observant le wannabe joueur de Quidditch continuer à se battre contre le vent.
Il sait au moins que vouloir être toi ça revient à entrer dans le domaine du masochisme ?” demanda l’étudiant sur un ton moqueur en s’asseyant à côté de son ami.

L’ombre du frêne lui fit le plus grand bien, et il parvint enfin à rouvrir pleinement les yeux, malgré le picotement qui attaquait toujours ses prunelles. Il devait pas être très beau à voir. Il s’imaginait déjà avec les yeux injectés de sang, les cheveux en bataille (quoique… ça différait pas de d’habitude) et la trace de l’oreiller qui cherchait à rester sur son visage. Heureusement, il avait pensé à la potion désodorisante avant de partir. Il sentait donc aussi bon que possible. Par contre, son haleine ne devait pas sentir la rose. Le jeune homme se promit de passer par les cuisines pour obtenir des Elfes un panier-repas complet contre la gueule de bois.

Alors raconte moi un peu tes vacances ? T’es resté dans ta coloc ou tu as bougé un peu ?” demanda Lucas.
Logan écarquilla les yeux pour montrer qu’il avait beaucoup de choses à raconter.
Oulah il s’est passé plein de choses. J’ai travaillé sur le Chemin de Traverse pendant un bon mois, chez le marchand de glaces t’sais, Fortarôme. En août j’ai préparé le déménagement, et depuis j’habite avec deux furies. Les Viridian.”

Il adressa à Lucas un regard entendu. Shae et Ruth Viridian avaient partagé la même année et la même maison que Lucas, il ne pouvait donc que bien les connaître.
Mais du coup j’ai recroisé pas mal de monde en travaillant sur le Chemin de Traverse, pas mal d’anciens de Poudlard qui n’ont pas continué à suivre les cours à l’aile universitaire. Tu te souviens de Blake Mills et sa bande ? Ils ont fêté l’ouverture de leur boutique de produits du monde là où je travaillais. Ça a beaucoup craché sur le dos des anciens camarades…

Il repensait aux soirées passées à Poudlard durant lesquelles ce groupe faisait les fanfarons et cherchaient à tout prix à faire éclater des embrouilles. L’ancien Gryffy ne les portait clairement pas dans son coeur, et il espérait pouvoir un peu pouvoir extérioriser son animosité envers eux avec Lucas, qui les avait connus aussi. Encore un plaisir qu’il n’avait pas pu obtenir à la coloc’. Comme quoi, la présence de Lulu lui tenait beaucoup à coeur. Logan risqua un regard vers Connor, qui manqua de se prendre une gargouille du cloître. L’étudiant leva les yeux au ciel et finit par demander, un petit sourire narquois sur le coin des lèvres :
Tu comptes le laisser risquer sa vie combien de temps ?

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 49
Points RP : 247
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Dim 21 Mai - 22:11

Ah les années Poudlard. Un sentiment de nostalgie profond envahissait soudainement Lucas. Il se rappelait de toutes les soirées, des blagues, des cours, des profs, des conflits, mais également des bons moments. C’est le cœur serré qu’il détourna les yeux vers les hautes tours du château qui se dessinaient, par dessus la cime des arbres du parc. Mais ressasser le passé n’avait rien de bon. Il secoua vivement la tête en signe d’affirmation lorsque Logan lui demanda s’il se rappelait de Blake Mills. Qui ne se rappelait pas de ce grand benêt et de sa bande de bras cassés ? Il devait faire le fier maintenant qu’il avait ouvert sa boutique sur le Chemin de Traverse. Etonnement, Lucas exprimait un sentiment de jalousie. Ce nigaud de Blake montait déjà son commerce, alors que lui se trouvait encore sur les bancs de l’école. Et avec la tournure politique du moment, il n’était pas sûr de trouver un travail à la fin de son année universitaire.

“Tu comptes le laisser risquer sa vie combien de temps ?”

« Oh la la ! Le temps qu’il faut ha ha ! » répondit Lucas d’un rire goguenard.

Connor gesticulait dans tous les sens, comme s’il se battait contre un monstre invisible. Il était d’un ridicule pitoyable, mais c’était d’une certaine manière, la façon pour Lucas de se venger de l’irritabilité de Connor. Leur amitié était plutôt étrange. Au fond, Lucas aimait bien Connor, mais il ne pouvait pas s’empêcher de lui rendre la vie impossible. C’était son souffre douleur, son moyen de se défouler. Et Connor, qui portait en grande estime Lucas, revenait toujours au triple galop pour en redemander. D’une certaine manière, il était probablement un bon gros masochiste.

« Alors comme ça tu t’es installé avec les sœurs Viridian ? Ca va, tu n’as pas trop froid aux yeux toi ! Les sœurs Viridian, Shae et Ruth ! Logan, franchement, pourquoi ne pas être resté à l’internat ? Tu ne t’inquiètes pas trop pour ta santé mentale ? »

Il se pencha légèrement en avant pour mieux distinguer le regard de son ami. A en voir les traits tirés de son visage, Logan avait une nuit plutôt agitée. Riche en alcool et en sexe. Un sourire torve se dessina sur les lèvres de Lucas. Puis il se mit à rire d’une manière bien grossière qui n’appartenait qu’à lui.

« Oh noooon, mais nooon, Lolo ! T’as revu Zoey toi ! Punaise mec, les traces d’oreiller sur le visage ça le fait pas ! Tiens, prend ce truc. T’en met un peu sur le visage et t’auras plus cette tête de zombie défraichie. »

Il tira de son sac une petite fiole dont l’étiquette blanche indiquait « pommade du réveil miracle de Josiane Bomajour ». Vu la tête perplexe que tirait Logan en reniflant le flacon qui dégageait une forte odeur de souffre, Lucas lui fit signe qu’il n’avait rien à craindre. Après avoir étalé la crème sur le visage, Logan retrouvait enfin une tête normale.

« Bien je vois que tu ne t’es pas ennuyé les premiers jours de la rentrée scolaire toi ! » dit-il sur un ton qui se voulait taquin tout en lui donnant un coup amical dans les côtes. « Moi … ça risque d’être une année assez stressante et angoissante … »

Le regard sombre, Lucas songeait à ses parents. Son père risquait de disparaître du jour au lendemain avec la menace pesante qui planait tant chez les moldus que chez les sorciers. Le père de Lucas était un brillant chef d’orchestre, très reconnu, qui aimait étaler sa popularité au grand jour. Durant des années, il avait convié des gens de la haute société dans leur charmante maison en bord de mer, située non loin d’Aberdeen en Ecosse. Les gens ne posaient pas de questions quant à la décoration de cette maison, ou à l’accoutrement étrange qu’abordait sa femme ou sa belle mère.

Les gens ne disaient rien, car le chef d’orchestre était un homme de réputation, influant et grandiose. Mais depuis la confrontation entre les deux Ministres, les choses avaient pris une tournure plus sombre. La suspicion tournait autour de la famille Garcia. Et la délation pouvait à tout moment sombrer le bonheur d’une famille soudée dans un cauchemar sans nom.

Il regardait sans grande attention Connor trébucher sur un Souafle posé sur l’herbe rase du parc. En temps général ça l’aurait fait mourir de rire, mais il ne broncha pas. Le dos vouté, les coudes sur les genoux, Lucas était anxieux.

_________________

LA MORT DANS L'ÂME


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
En ligne
avatar
Balance & White Raven
Messages : 72
Points RP : 271

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Ven 2 Juin - 3:28

Le White Raven observait Connor se débattre avec ce qui semblait être un ennemi invisible qu’il fallait à tout prix tuer à coups de batte. Toujours avec un regard mi-apitoyé, mi-blasé, il écouta son meilleur ami se gausser en affirmant qu’il risquait de rester longtemps dans les airs à menacer de s’assommer lui-même avec sa batte. Il se tourna finalement vers Lucas quand ce dernier commença à parler des Viridian.

“- Alors comme ça tu t’es installé avec les cousines Viridian ? Ca va, tu n’as pas trop froid aux yeux toi ! Les cousines Viridian, Shae et Ruth ! Logan, franchement, pourquoi ne pas être resté à l’internat ? Tu ne t’inquiètes pas trop pour ta santé mentale ?
- Alors : Smethley m’insupporte à un point jamais atteint, et je supportais plus d’entendre Lysander ronfler, se plaindre de ses cours, et faire des trucs bizarres pendant la nuit. Les Viridian ont beau être… ce qu’elles sont, au moins je suis dans ma propre chambre, que je peux insonoriser si possible, y a pas de problème de couvre-feu ou de tapage nocturne, et je suis à dix minutes à pieds du Chaudron Baveur.

Un bâillement manqua de bloquer la mâchoire de Logan tandis qu’il voyait se dessiner sur le visage de son interlocuteur un sourire goguenard. Ignorant si ce sourire moqueur était destiné aux deux ans passés dans la même chambre que Lysander Crane, Logan préféra ne pas faire de commentaire, espérant ne pas avoir à parler plus en détail de cet idiot.
Oh noooon, mais nooon, Lolo ! T’as revu Zoey toi ! Punaise mec, les traces d’oreiller sur le visage ça le fait pas ! Tiens, prend ce truc. T’en met un peu sur le visage et t’auras plus cette tête de zombie défraichie.

Logan se redressa en réalisant à quel point son visage était encore engourdi. Il ouvrit sa bouche en contractant les muscles de son visages, et senti la peau s’étirer comme un élastique. Il saisit la fiole que lui tendait son ami et grimaça en sentant l’odeur d’oeuf pourri qui se dégageait de l’ouverture.

Il hésita un moment, peu enclin à vouloir sentir le soufre pour le reste de la journée. Il finit par céder et se tartina la pommade de Bomajour sur le visage. Aussitôt, il sentit sa peau se détendre et il fut soulagé de sentir que l’odeur de soufre ne se sentait pas une fois le baume appliqué.

Le jeune homme remercia son ami mais n’eut pas le temps de poursuivre, interrompu par un léger coup dans les côtes qu’il n’eut pas le temps d’éviter.
Bien je vois que tu ne t’es pas ennuyé les premiers jours de la rentrée scolaire toi ! Moi … ça risque d’être une année assez stressante et angoissante…

Le sourire béa sur le visage de Logan s’effaça presqu’aussitôt, laissant place à une mine inquiète. Par réflexe, il posa une main fraternelle sur l’épaule de Lucas, dont le regard s’était assombri aussi brusquement que le soleil, qui avait choisit le juste moment pour se cacher derrière un des rares nuages qui parsemaient le ciel pourtant d’un bleu vif et franc.

Logan savait très bien de quoi parlait son ami : il était un sang-mêlé, dont le père était un Moldu renommé. Son mariage avec une sorcière qui ne connaissait pas grand chose de la culture moldue avait souvent fait jaser, notamment à cause du style assez spécial de la déco et des vêtements de la mère et de la grand-mère de Lucas. Par les temps qui courraient, la tranquilité des Garcia ne tenait plus qu’à un fil.

Logan ne pouvait que partager ce sentiment. Sa propre mère se retrouvait prise entre deux feux : elle était une sorcière accomplie, qui avait obligé ses parents à mentir sur sa destination chaque année de sa scolarité à Poudlard ; mais elle avait décidé de renier toute pratique magique et s’était réinsérée dans la société moldue. Malgré les mesures prises par le Ministère pour que l’intégration de Cassandra Hart passe inaperçue, l’attention nouvelle du gouvernement britannique pour la sorcellerie la mettait en danger.
Hé, ça va aller… Malgré tout ce que je pense du Ministre, je pense pas qu’il laisserait des Moldus mariés à des sorciers se faire lyncher par les mêmes hystériques qui cherchent à nous tuer tous. De toute façon, je pense que ta mère est trop appréciée pour que personne ne cherche à lever le petit doigt s’il lui arrivait quelque chose, directement ou non.

Logan se souvenait de récits que l’un de ses professeurs de droit lui avaient fait concernant des précédents de mobilisation générale pour réclamer justice après qu’un sorcier ou une sorcière célèbre avait été atrocement attaquée. L’exemple qui l’avait le plus frappé était sûrement le couple Londubat, deux Aurors très populaires qui avaient été torturés jusqu’à la folie par des partisans de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Ce crime avait suscité une telle indignation dans la communauté sorcière britannique que le procès des tortionnaires avait été l’un des plus rapides, et ce malgré la présence du fils du directeur du Département de la justice magique lui-même.

Voyant que son ami était vraiment anxieux, il se redressa, et demanda :
Bon, de toute évidence tu as besoin qu’on te change les idées. Qu’est-ce que tu veux faire ? Quidditch ? Torture de Connor ? Un second petit déjeuner ? Un tour dans le Parc ? Un moment nostalgie à se remémorer les pires conneries qu’on a pu faire dans ce château ? A toi de choisir.

Logan faisait tout pour que quand ses amis se confiaient à lui, ils se sentent mieux. D’ordinaire il s’efforçait de conjuguer un soutien rationnel en apportant des solutions logiques et un soutien émotionnel. Dans cette situation cependant, il pensait que ce serait assez indélicat de chercher la logique et d’analyser la situation des parents de Lucas.

Désormais debout face à son meilleur ami, ses poings posés sur sa taille, Logan semblait prêt à faire n’importe quoi pour lui redonner le sourire, tout en s’efforçant d’ignorer les étranges bruits que Connor faisait en tombant pour la énième fois sur l’herbe du cloître.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 49
Points RP : 247
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Mer 7 Juin - 21:47

La situation de Logan faisait rêver. La colocation sonnait comme le doux glas de la liberté. Aucun parent sur le dos, pas de restriction, seules les règles fixées entre colocataires. Faire la fête, ne pas ranger sa chambre, manger à l’heure que l’on veut, inviter qui l’on veut, découcher, exercer toute sorte de magie sans réprobation … une liberté, oui. Mais qui avait un coût. Le père de Lucas était assez aisé pour se permettre de payer les études de son fils ainé et ajouter au tableau des dépenses, la location d’un appartement au cœur de Londres. Mais, Edin Garcia estimait que Poudlard offrait un abri sûr et bien entendu une discipline et une rigueur exemplaire, qui n’avait jamais vraiment failli à ses yeux. A son plus grand malheur, Lucas était destiné à finir ses études à Poudlard, enfermé entre ces grandes murailles de pierres taillées, la plus grande majeure partie de son temps.

Alors entendre son meilleur ami investir une nouvelle vie. S’essayer à de nouveaux horizons, ça donnait envie. Il idéalisait la vie en colocation, même si devait subir les tourbillons Viridian. Logan n’avait pas tort, s’il souhaitait être tranquille, il pouvait toujours se réfugier dans sa chambre et l’enchanter de quelques sortilèges d’insonorisation.

En repensant à son père, Lucas tira une mine bien sombre. Même s’il ne portait pas ce grand chef d’orchestre dans son cœur, Edin restait son père. Celui qui l’avait éduqué à la moldu, celui qui avait essayé de s’intégré dans l’univers de sa mère … C’était un homme aux grandes convictions, qui voyait tout en grand et qui malgré son décalage avec le reste de sa famille, mettait une pression énorme sur les épaules de ses enfants pour les mener vers la réussite. Lucas n’approuvait pas toujours les méthodes de son père. D’ailleurs, il ne l’aimait pas beaucoup. A croire qu’ils ne s’étaient jamais compris.

Mais même s’il ne le portait pas dans son cœur, l’idée de le savoir capturé et torturé dans l’ultime but de dénoncer sa famille, l’attristait et l’inquiétait. Sous ses apparences d’homme dur et fier, Edin n’en menait pas large dès qu’il se retrouvait sous les feux de la menace. Arrogant, il avait bien trop de fierté en lui même et en sa carrière, pour qu’on puisse briser ses rêves. Alors balancer des noms était simple et lui permettrait de s’en tirer indemne. Au détriment de sa famille ? Quel genre de père était-ce là … Mais Lucas était convaincu qu’il pouvait agir de la sorte. Et ça le rendait amère.

« Je ne sais pas Logan … Parfois être à Poudlard a de sacré inconvénients. J’aimerai être auprès de mes parents et surveiller mon père. Il est capable de tout foutre en l’air pour sauver sa peau. »

Lucas resserra ses mains les unes contre les autres, si fort que ses phalanges blanchirent presque instantanément. Il contracta compulsivement sa mâchoire, s’efforçant de ne pas hurler de rage. Il n’était pas en colère contre l’idée que son père pouvait s’avérer être un traitre, mais il était en rage contre ces hommes politiques qui agissaient d’un simple coup de tête, se fichant bien de ce que pouvaient penser les gens. Il souffla lourdement pour décompresser le plus possible. Mais son cœur restait lourd et remplit de haine.

Soudain, Logan se leva, les poings sur les hanches, lui proposant plusieurs activités. Il voyait bien que son ami peinait à sortir de sa morosité et de son inquiétude. Il le connaissait assez bien pour cité plusieurs activités que Lucas ne pouvait refuser. Une partie de Quidditch était tentante, mais sa blessure à l’épaule gauche de l’année dernière le lancinait encore. Il détourna le regard vers Connor et ne put s’empêcher d’afficher un sourire torve en voyant le jeune sorcier tomber à la renverse après s’être fait courser par un Cognard.

« On pourrait se rendre à la Grande Salle pour y prendre un petit déjeuner. J’avais pas excessivement faim ce matin en compagnie de Connor … »

Les deux camarades se levèrent pour quitter le parc interne à l’université, quand soudain un cri strident les coupa dans leur élan. Lucas fit volteface et vit Connor allongé sur l’herbe rase du parc, les bras croisés au dessus du visage qui évitait de justesse de se faire écraser la tête par un Cognard fou.

Lucas dégaina sa baguette magique, puis se précipita vers Connor et visa le Cognard pour l’expulser dans les airs, le plus loin possible. Connor attrapa la main de Lucas et se releva, tremblant comme une feuille. Il balbutia un remercîment presque inaudible, baissant lamentablement les yeux vers le sol. Pensant qu’il avait à faire à un véritable empoté, Lucas haussa les épaules et se tourna vers Logan. Il lui indiqua de venir l’aider à ranger le matériel de Quidditch.

« Et pour le Cognard ? » demanda honteusement Connor qui se massait douloureusement les bras.
« Pas grave, il reviendra bien assez vite … mais je ne comprends pas pourquoi il a agit ainsi. Il n’est pas censé être aussi agressif. »

Lucas leva les yeux vers Logan, comme si son ami détenait la réponse à sa question. Mais rapidement, un rire goguenard sortant des fourrés le crispa. Trevor Bibine, le grand ami à Blake Mills … le neveu éloigné de Rolanda Bibine. Un grand garçon, tout en long, les muscles saillants, mais maigre. Il avait ce visage déplaisant et arrogant, ce sourire de serpent et ces yeux malveillants. Ses cheveux en batailles d’un gris poivre sel lui donnaient un charme certain. Trevor était accompagné de sa bande de guignols qui se gaussaient sans ménagement de l’état pitoyable de Connor.

Lucas resserra les poings, puis bomba le torse, fier comme un coq.

« Ah ah, mais regardez qui voilà ! Le duo Garcia Bishop, le grand amour ne cèdera-t-il jamais entre vous deux ? Voilà que vous entrainez les faibles au Quidditch ? » lança Trevor d’un air dédaigneux.
« Le Quidditch n’est pas destiné à une certaine catégorie de personne … C’est toi qui a enchanté le Cognard Trevor ? »
« Avouez que c’était plutôt amusant non ? Oh je sens de la tension … vous avez peut-être envie de vous battre ? Ah bah non, laissons vos parents vous dénoncer aux moldus, au moins on ne verra plus de traitres au sang trainer dans les parages, haha ! »

Lucas sentait la rage fuser dans ses veines. Sa baguette magique pointée droit sur Trevor, il hésitait lourdement à ne pas lui lancer un maléfice cuisant. Mais il connaissait le règlement et il valait mieux laisser Trevor entamer le duel. Il se retourna vers Logan, le visage complètement contracté par la colère.

« Je me retiens à lui faire bouffer des touffes de poils de chat pendant une semaine ? »

_________________

LA MORT DANS L'ÂME


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
En ligne
avatar
Balance & White Raven
Messages : 72
Points RP : 271

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Ven 9 Juin - 0:33

"Et en avant pour un petit déjeuner !” s’exclama Logan avec enthousiasme. Il s’avança aux côtés de son ami en direction du hall d’entrée du château, soulagé que Lucas ait choisi l’option du petit déj’ tranquille au château. Il ne se sentait pas de s’envoler de sitôt, dans l’état où il se trouvait. La perspective d’un petit déjeuner de Poudlard l’enchantait cependant grandement. Rien que visualiser les mets variés qui les attendaient encore dans la somptueuse Grande Salle le faisait saliver, et son estomac endolori par l’action de l’alcool faisait savoir son impatience quant à retrouver des aliments plus agréables.

Une série de cris affolés derrière leur dos les fit se retourner. Face à eux, Connor se retrouvait au sol, attaqué par un Cognard au comportement bien plus agressif que la normale. Logan esquissa un mouvement pour dégainer sa baguette afin de secourir l’ancien Serdaigle qui évitait de peu les coups de la balle ensorcelée, mais Lucas fut plus rapide et envoya le Cognard valdinguer à l’aide d’un Sortilège d’Expulsion parfaitement maîtrisé. Logan sortit tout de même sa baguette au cas où la balle noire revenait, Lucas étant trop affairé à aider Connor à se remettre de ses émotions.

Obéissant au signe de son ami, le jeune sorcier agita sa baguette et la malle se remplit de Souafles, battes et autres protections usées qui traînaient, avant de se refermer.
Et pour le Cognard ?” demanda Connor en baissant un regard honteux vers le sol.
Pas grave, il reviendra bien assez vite … mais je ne comprends pas pourquoi il a agit ainsi. Il n’est pas censé être aussi agressif.” répondit Lucas en tournant le regard vers Logan qui les avait rejoint.
C’est pas ta faute Connor, il a sûrement dû être ensorce-” commença l’ancien Rouge et Or avant d’être interrompu par des ricanements.

Ah ah, mais regardez qui voilà ! Le duo Garcia Bishop, le grand amour ne cèdera-t-il jamais entre vous deux ? Voilà que vous entrainez les faibles au Quidditch ?” clama Trevor Bibine en surgissant d’un buisson du parc, suivit de sa clique d’idiots aux rires goguenards. Presque immédiatement, Logan se sentit plongé dans ses années Poudlard. Seulement, ce n’était pas le genre de moments de sa scolarité de premier cycle qu’il préférait, loin de là. Profitant de l’entrée fracassante de ce que Logan n’aurait eu aucun mal à définir comme ses ennemis, le jeune sorcier dissimula sa baguette dans sa manche, prête à l’emploi.

Sacrées remarques pour quelqu’un qui 1) s’est fait abandonner par le gars qu’il considérait comme son frère depuis une dizaine d’année ; et 2) n’a de talentueux que son nom de famille” répliqua-t-il amèrement en foudroyant du regard Ophidus Crane, un ami de Trevor qui à lui seul parvenait à concentrer les stéréotypes les plus attribués à la maison Serpentard. D’aucun dirait que l’amitié entre lui, Trevor Bibine et un zigoto de Gryffondor était hautement improbable, mais c’était sans compter sur la propensions qu’avait eu Blake Mills à descendre les plus faibles en défendant leur dogme idiot basé sur la loi du plus fort, lui offrant plus d’affinités avec Trevor et Ophidus que quiconque aurait pu le penser.

Alors que Lucas demandait si c’était bien Trevor qui avait ensorcelé le Cognard, Logan sentait sa baguette le démanger, mais ce fut à nouveau Lucas qui fut le plus rapide, pointant rageusement sa propre baguette vers l’autre, dont le discours étant si affligeant de bêtise que Bishop n’y avait prêté qu’une attention secondaire, trop occupé à chercher une meilleure solution que le duel généralisé au milieu du parc tout en luttant contre les quelques crampes qui assaillaient son estomac endolori.
“- Je me retiens à lui faire bouffer des touffes de poils de chat pendant une semaine ?
- Avec toutes les conneries qui sortent de sa bouche ça m’étonne que ses propres sorts soient pas plus souvent défectueux et qu’ils lui reviennent en pleine gueule.” lâcha Logan en ricanant. Il eut cependant une idée.
Oui oui retiens-toi.” dit-il en un murmure avant de s’avancer en faisant signe aux deux de les suivre. Durant leur progression jusqu’au groupe, Logan arrangea sa traversée pour que Connor se retrouve entre eux deux, et s’arrêta à moins d’un mètre de Trevor.

Tout ce qu’il lui fallait, c’était gagner du temps. Mais avec Ophidus et Trevor, il savait comment gérer la situation.
Marrant que tu parles de traîtres à leurs sang, Trevor. Très marrant en vérité.” commença-t-il, lentement, comme pour donner l’impression d’une force tranquile. Il risqua un regard vers Ophidus, associé à un sourire malicieux qui voulait absolument dire “Je sais.” puis il leva le regard une fraction de seconde vers le ciel. A son grand soulagement, une petite tache noire se dessinait dans le ciel.

Parce que ce que tu sais pas, c’est que ton petit copain là, Blake. C’est pas pour des sorciers qu’il a quitté Poudlard, ça c’est son excuse officielle.
Tsss, cherche pas Bishop, ton bluff marche plus avec moi, j’ai plus 16 ans.” répondit Trevor d’une manière aussi convaincante que possible.
Vraiment ? Il t’a pas parlé d’une certaine…” répliqua Logan en prenant plaisir à faire durer l’instant où il faisait semblant de retrouver le nom de la nouvelle copine de Blake, tout en lançant un regard en coin à Lucas en espérant qu’il avait compris où il voulait en venir. “Ah oui… Carolina ?

Il se tourna vers Ophidus :
Mais t’en fais pas Ophidus je pense pas que ça durera entre lui et sa Moldue.” finit-il alors que le Cognard approchait dangereusement à une vitesse qui ne cessait de croître, droit sur Connor. Sauf que sur sa trajectoire se trouvaient Trevor, Ophidus et Logan, tandis que Lucas se tenait près de l’ancien Serdaigle.

Logan avait achevé son oeuvre. En exploitant ce qu’il avait pu entendre chez Florian Fortarôme lorsqu’il travaillait là-bas pendant l’été et les rumeurs qui couraient depuis longtemps quant aux sentiments inavoués d’Ophidus pour son ami, Logan avait créé une bombe à retardement pour laquelle il n’éprouvait pas une once de culpabilité, trop content d’avoir saisi l’occasion pour accomplir une vengeance personnelle. Il n’avait pas oublié tous les coups bas restés sans réponse.

Alors qu’il savourait sa victoire avec une musique dramatique qui se jouait dans sa tête, Logan réalisa que le Cognard n’était pas loin. Il fit glisser sa baguette dans sa paume, et après avoir lancé un Maléfice d’Oppugno sur la balle ensorcelée qui fusait telle un boulet de canon, il se jeta hors de la trajectoire du Cognard en lâchant un grognement d’effort. Derrière lui, le Cognard avait heurté le sol en émettant le bruit d’un obus, et avait soulevé la terre, dessinant un trait de terre battue.
La balle s’éleva à nouveau dans les airs mais, influencée par le maléfice réussit de Logan - qui s’étonnait lui-même de l’efficacité de son lancer de sortilège malgré la gueule de bois qui l’assaillait - elle ne se dirigea non pas vers Connor, qui se trouvait à plusieurs mètres de sa position, mais bien vers la cible désignée : Trevor.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 49
Points RP : 247
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Dim 11 Juin - 21:52

La tension montait en lui. Lucas était au bord de l’éclatement. De mauvais souvenirs ressurgissaient au fond de sa mémoire. De ce démon qui l’avait anéanti quelques années plutôt, le rendant plus cruel qu’il ne l’était. Et pourtant, là, à ce moment précis, ça lui faisait un bien fou. Se servir de sa baguette pour jeter un sortilège cuisant dans la tronche de Trevor n’assouvirait en rien toutes ces années de retenue personnelle. Il s’était toujours montré respectueux envers le règlement et les autres. Mais cette racaille bobo de Trevor et d’Ophidus ne méritaient pas autant de respect et d’intérêt de sa part. Il pouvait détourner le regard, pivoter sur ses talons et quitter les lieux. L’ignorance était l’arme la plus efficace. Il savait au fond, que ça mettrait les deux énergumènes en rogne. Mais Lucas avait un besoin profond de vengeance et surtout de dérouiller ses muscles. Une bagarre … ça faisait longtemps, voire trop longtemps.

Un sourire torve sur le visage, un croisement de regards complices, Lucas et Logan étaient prêts à faire payer cher Trevor pour son insubordination. Il n’avait que son nom de famille sur lequel reposer, comme l’avait si bien souligné Logan. Trevor était un lâche, un mec imbuvable qui se prenait pour plus qu’il ne l’était. On ne pouvait pas dire qu’il manquait de confiance en lui, oh ça non ! Ophidus quant à lui, resplendissait d’une amertume profonde. Il en voulait à la vie, à la terre entière et en faisait clairement pâtir les autres. C’était un sorcier au regard noir, toujours l’air en rogne, trapu et court sur patte. Il tirait une tronche de dix mètres de long et lorsque Logan l’asséna d’un coup de poignard dans le cœur, Ophidus afficha une tête exceptionnelle à graver dans les annales. Jamais une telle nouvelle n’aurait pu autant l’affecter. Lucas aurait voulu renchérir pour blesser d’avantage Ophidus – car il le méritait amplement – mais le Cognard enchanté venait tout juste de s’élever dans les airs, pour fuser de façon irrémédiable vers la tête de Trevor.

Connor, tremblant comme une feuille à la vue d’une seconde attaque, poussa un cri aigue, qui attira l’attention de la cible. Trevor pivota sur ses talons et d’un seul coup précis, pulvérisa le Cognar en mille petits morceaux fumant. Il se tourna lentement vers Logan, Lucas et Connor, un sourire carnassier sur son visage lisse.

« Vous croyez vraiment m’avoir avec mes propres coups ? Par Merlin, mais vous êtes encore plus pitoyables que je ne l’imaginais ! Et Logan, c’est vraiment bas ce que tu as dit à Ophidus … ça mérite une punition. Tu ne crois pas ? » dit-il sur un ton glacial à l’adresse d’Ophidus.
« Ouais, pourquoi pas leur faire ravaler leur fierté d’être des traitres de sorciers ! » ricana bêtement Ophidus.

Sentant que les choses tournaient au vinaigre, Lucas s’encra d’avantage dans le sol, baguette magique fermement empoignée dans le creux de sa main. Il n’allait pas prendre la fuite, ni même abandonner et se laisser malmener comme il l’avait si souvent fait durant ses années à Poudlard. Il avait toujours détesté les cours de défense contre les forces du mal, mais s’était largement rattrapé durant ses vacances de l’année passée. La Magie Noire ne s’apprivoisait pas sans quelques notions importantes … Il toisa Logan d’un regard soutenu. Voyant Connor hurler comme une fillette et prendre les jambes à son cou, Lucas espérait vraiment que son meilleur ami le soutienne jusqu’au bout.

« Trevor t’es vraiment un pauvre con … tu viens de détruire du matos de Quidditch sous les yeux de plusieurs témoins. Et va y, j’attends que ça que vous me fassiez ravaler ma fierté ! Surtout par des pauvres types dans votre genre qui ne connaissent même pas le sens des mots qu’ils utilisent. Vous êtes bien minables sans votre chef de troupeau. » lança Lucas sur le ton de la provoque.

Au fond, il savait que son attitude n’avait absolument rien d’un diplomate. Et dire qu’il voulait obtenir un diplôme lui permettant d’intégrer les relations et échanges politiques magique internationaux … il était mal parti. Mais qu’importe, la colère fusait dans ses veines telle une poussée d’adrénaline. La raison était partie bien loin, à plusieurs bornes d’ici.

Voyant Trevor et Ophidus pointer leurs baguettes magiques en leur direction, Lucas et Logan imitèrent le geste. Qu’importe les conséquences, ils n’allaient certainement pas en rester là. Que ce soit dans un camp ou dans l’autre. Trevor attaqua le premier.

« Incendio ! » vociféra-t-il.

Il ne faisait pas dans la dentelle. Un incendio, sérieusement ? Quel était son but ? L’envoyer directement à l’infirmerie ? Le brûler sur un bucher comme le font ces moldus fanatiques ? Fort heureusement, Lucas riposta en enveloppant le jet de flamme dans une spirale d’eau.

« Cracbadaboum ! »

Sortilège simple, efficace et complètement inoffensif. Les boutons de la chemise de Trevor s’envolèrent et son pantalon lui tomba sur les chevilles. Le simple ridicule suffisait pour faire perdre tous les moyens de Trevor. Les regards tout autour commencèrent à rire de la situation, puis à se moquer ouvertement de l’impétueux Bibine.

Alors que Logan s’occupait du cas d’Ophidus, Trevor rattrapa son pantalon maugréant une liste d’insultes aussi longue que son bras à l’adresse du Lucas. Il tira la manche de son camarade pour l’inciter à battre en retraite.

« C’est ça Trevor ! Fuis ! Fuis face à ta bêtise ! Ca n’a même pas assez de cran pour se battre dès qu’il se fait un peu ridiculiser en publique ! MAUVIETTE ! »

Lucas ricanait grossièrement face à la fuite des deux grosses brutes. Jamais il ne s’était sentit aussi bien, autant soulagé. Du moins, c’est ce qu’il croyait jusqu’à l’arrivée de sa sœur : Naila. Naila était une Purple Swan qui détestait le conflit. La sœur Garica était toujours vêtue d’une petite robe printanière, agrémentée de sa légendaire chevelure brune soigneusement tressée sur le côté, de ses lunettes rondes qui lui donnaient un air intelligent et de ce visage de porcelaine accentuant une certaine fragilité.

« LUCAS ! Mais qu’est-ce qui te prend ?! T’as pensé aux conséquences ? » hurla-t-elle à son adresse.

Naila avait l’air d’une furie. Elle arrivait prestement vers lui et ne se gêna pas pour le pousser de toutes ses forces, les deux mains en avant. La colère de sa sœur l’amusait et malgré les quelques pas en arrière, Lucas ne pouvait s’empêcher d’exprimer un sourire provoquant. Ce qui énervait d’avantage Naila. Les joues virant au pourpre, elle se retourna vers Logan, fronça les sourcils.

« Et toi Logan, pourquoi tu l’as encouragé ? Il ne t’a rien dit par rapport à notre père ? Vous croyez que c’est un jeu ? Vous avez quoi dans le cerveau bon sang ? Nous sommes en guerre ! »

Le cœur de la jeune Garica battait la chamade. Elle n’avait pas l’habitude de se mettre dans des états pareils. Les larmes aux bords des yeux, elle en voulait autant à Logan qu’à Lucas. Logan … ce beau jeune homme qu’elle avait toujours aimé secrètement. Ce charmant garçon qui plaisait tant aux parents Garcia, qui émanait l’image rayonnante d’un héros au sein de la famille de Lucas. Elle l’avait toujours apprécié et avait toujours espéré qu’un jour il puisse la regarder autrement que la « petite sœur » de Lucas. Après tout, elle avait 18 ans maintenant et ses courbes féminines la poussaient plus à tendre vers une belle jeune femme pleine de charmes, qu’une grossière pochtronne. Naila avait, comme Lucas, tout hérité de sa mère.

Lucas jeta un regard perplexe vers Logan. Il ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Certes il s’agissait de sa sœur, mais bizarrement c’était toujours Logan qui avait su la calmer. Il haussa simplement les épaules, ce qui lui valut deux nouveaux coups de poings sur le torse, agrémenté d’une fusillade de :

« t’es con, t’es con, t’es con … et en plus t’es mon frère … »

_________________

LA MORT DANS L'ÂME


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
En ligne
avatar
Balance & White Raven
Messages : 72
Points RP : 271

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Lun 12 Juin - 18:17

Trevor agita sa baguette et fit exploser le Cognard qui avait repris sa course dans sa direction. Logan afficha une mine consternée, déçu que son idée n’ait pas mieux marché. Il savait Trevor idiot, mais de là à ce que lui vienne la riche idée de détruire du matériel de Quidditch appartenant à l’école, en plein milieu du parc de l’université… Définitivement convaincu que Bibine était aussi développé intellectuellement qu’un Chocogrenouille, Logan se releva en jetant un regard à la tranchée qu’avait creusée le Cognard.

Il regarda vers Lucas, ne trouvant aucun signe de Connor, qui avait dû fuir en voyant le Cognard se rapprocher d’un peu trop près. A côté, Trevor les honorait de sa parole :
Vous croyez vraiment m’avoir avec mes propres coups ? Par Merlin, mais vous êtes encore plus pitoyables que je ne l’imaginais ! Et Logan, c’est vraiment bas ce que tu as dit à Ophidus … ça mérite une punition.” dit-il avec un rictus qui lui tordait les lèvres. “Tu ne crois pas ?” reprit-il à l’adresse d’Ophidus.
Aussi bas que ton front, pourtant pour lui on en fait pas une affaire d’État.” répondit Logan, qui devenait de plus en plus agacé par la situation, et ça se voyait.
Ouais, pourquoi pas leur faire ravaler leur fierté d’être des traitres de sorciers !” répondit Ophidus, avide de se venger de la révélation de Logan.
Mais ferme-la toi !” s’agaça Logan, las et exaspéré par l’idiotie de ses interlocuteurs.

Alors qu’il allait continuer de descendre les deux en une diatribe, Lucas s’approcha. Il tenait sa baguette tellement serrée que ses jointures en blanchissaient. Furieux, il déballa une tirade provocatrice qui ne manqua pas de toucher dans le mile. Trevor et Ophidus levèrent leur baguette. Le sang de Logan ne fit qu’un tour et il brandit lui aussi sa baguette, prêt à répliquer à n’importe quelle attaque venant d’eux. Il avait essayé de trouver une autre issue que le duel, mais ça n’avait pas marché. Tant pis.

Trevor initia le duel avec un Sortilège de Feu qui embrasa l’air en face de lui. Logan s’éloigna d’un bond tandis que Lucas éteignait les flammes à l’aide d’un Sortilège de l’Eau très bien maîtrisé. Ophidus décocha un Impedimenta à Logan qui parvint à s’en protéger grâce à un Charme du Bouclier. Les adversaires étaient donc désignés.
L’ancien Gryffondor adressa à Ophidus un regard empli de haine.

Tu devrais - il para un éclair rouge auquel il répliqua par un Sortilège d’Expulsion qui malheureusement manqua sa cible - conseiller à ton ami - il lança un Sortilège de Chatouillis qui failli lui revenir en plein tête - de consulter pour ses - il évita de justesse un Expelliarmus qui toucha une branche de pommier dont tous les fruits tombèrent sous l’effet du sort - problèmes de gestion de la - un Sortilège de Massue vint enfin frapper Ophidus qui fut projeté à terre - colère. Il donne un peu trop dans la surréaction.” acheva-t-il en projetant un Sortilège de Confusion sur son adversaire qui lui avait envoyé un Maléfice du Saucisson en se relevant, sans succès.

Satisfait de voir Ophidus se relever en manquant par deux fois de perdre à nouveau l’équilibre, un regard perdu figé dans ses yeux, Logan rejoignit Lucas qui venait d’humilier Trevor. Ce dernier lui adressait des insultes qui firent presque rire Logan, avant de faire signe à un Ophidus confus de le suivre à la hâte sous les moqueries de Lucas. Logan se tourna vers le renfoncement creusé par le Cognard quelques instants plus tôt pour effacer les dernières traces du conflit, au cas où Smethley était de passage dans l’aile universitaire.

Alors qu’il se demandait en se grattant la tempe du bout de sa baguette d’un air perplexe s’il valait mieux utiliser un Sortilège de Réparation ou un Charme de Rassemblement pour reboucher le trou, une voix féminine retentit derrière lui. C’était Naila Garcia, la petite soeur de Lucas.
Euh… Salut Naila !” risqua-t-il à son adresse tandis qu’elle achevait de s’énerver contre son frère.

Grand mal lui en prit, car ce fut désormais sur lui qu’elle commença à s’énerver.
Et toi Logan, pourquoi tu l’as encouragé ? Il ne t’a rien dit par rapport à notre père ? Vous croyez que c’est un jeu ? Vous avez quoi dans le cerveau bon sang ? Nous sommes en guerre !” lui reprocha-t-elle face à un Logan qui arborait une expression neutre qui trahissait son embarras et sa confusion. La situation devenait quelque peu gênante. Il jeta un regard en biais à Lucas, qui semblait aussi déconcerté que lui. L’ancien Serdaigle haussa les épaules sans rien dire, ce qui enragea encore plus sa petite soeur qui le frappa plusieurs fois sur le poitrail en l’insultant avec un débit qui aurait peut-être pu égaler celui d’une mitrailleuse.

Hé, c’est pas notre faute” commença Logan, un peu intimidé par la furie qui se trouvait à quelques pas de lui, et qui commençait à avoir la migraine. Tant d’agitation juste après un réveil d’une telle nuit, c’était pas vraiment une bonne idée. “Ces idiots avaient failli aplatir Connor sous un Cognard et ont commencé à nous insulter et nous provoquer.

Face au froncement des sourcils de Naila qui s’accentuait toujours plus à chaque mot qu’il prononçait, Logan préféra battre en retraite en lâchant un vague “Et puis c’est Lucas qui a sortit sa baguette en premier” pour ensuite se tourner vers le trou dans le sol qui n’était toujours pas refermé. C’était assez bas comme technique pour se retirer de la dispute entre Lucas et sa soeur, mais avec une gueule de bois et à jeun, il n’avait pas la force de devoir raisonner la petite soeur de son meilleur ami. Aussi fit-il semblant de s’affairer à reboucher le trou de Cognard en prenant bien son temps pour paraître occupé (il fallait dire que c’était une sacrée tranchée), tout en luttant contre les gargouillis de son ventre qui criait famine. Tout ce qu'il voulait, c'était pouvoir rejoindre la Grande Salle avant que le service du petit déjeuner se termine.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 49
Points RP : 247
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Mer 14 Juin - 19:25

La colère redescendit aussitôt. Les joues encore pourpres, Naila passa une mèche rebelle derrière son oreille. Elle se rapprocha de son frère, puis lui posa une main réconfortante sur l’épaule. Elle était désolée, sincèrement désolée de s’être emportée ainsi. Mais elle avait tellement peur pour sa famille, peur d’être séparée de lui et de se retrouver seule. Car au fond, les Garcia savaient ce qui les attendait. Ni Lucas, ni Naila n’avaient confiance en leur père. Malgré sa notoriété, il n’en restait pas moins un homme égoiste. Au fond, il n’avait jamais réellement accepté le monde des sorciers. Savoir que ses enfants étaient dotés de pouvoirs surnaturels, que sa femme manipulait la magie … ça l’effrayait. Combien de fois Lucas avait lu dans les yeux de son père, de la peur, du rejet, du dégoût ? Puis, avec les années, chacun avait trouvé son compte. Il se noyait dans la musique et les soirées mondaines, tandis que Lucas et sa fratrie extériorisaient leur magie à l’abri des regards des moldus.

Mais le temps de l’insouciance et de l’hypocrisie était révolu. Au fond, les deux Garcia savaient que leur mère n’était plus en sécurité. Que leur père pouvait sombrer de l’autre côté de la barrière pour une vulgaire somme d’argent. Il était un homme de pouvoir, un homme que l’on pouvait acheter, si fichant bien des conséquences. Avait-il au moins aimé ses enfants et sa femme ? Jamais il n’avait accepté leur pouvoir exceptionnel. Le fait qu’ils soient différents … il était même devenu pesant de devoir mentir à son entourage sur les études de ses progénitures ou sur le métier de sa femme.

Lucas ne rembarra pas Naila. Au contraire, il prit sa main et la serra contre lui. La savoir ici, entre les murs de l’université, le rassurait. Il avait toujours fait preuve d’une certaine distance avec elle, avait toujours essayé de mettre ses émotions de côté, pour dégager une image d’un grand frère solide. Mais les tensions récentes retombaient, et il ne put cette fois-ci, cacher son émoi. Elle lui accorda un sourire bienveillant, puis sécha ses larmes. Enfin, Naila le laissa seul un instant et se rapprocha de Logan.

« Occupe toi bien de lui … ce n’est pas facile pour nous en ce moment. On craint le pire pour notre mère et notre petit frère … Lucas se met une pression énorme sur les épaules. Alors je compte sur toi pour ne pas le laisser tomber. D’accord ? »

Un sourire entailla son visage parsemé de tâches de rousseurs. Naila posa une main amicale sur l’épaule de Logan. Elle était tactile depuis toujours, mais chaque fois qu’elle touchait le meilleur ami de son frère, elle ne pouvait pas s’empêcher de rougir. Puis, elle pivota prestement sur ses talons et quitta le parc pour regagner sa salle de TP.

Lucas qui était assis sur un banc, le regard braqué sur ses chaussures, releva sa tête en direction de Logan. Il avait une mine épouvantable, comme si la colère de Naila l’avait beaucoup plus affecté que le combat entre Trevor et Ophidus. Il poussa un long soupir et se releva pour rejoindre son ami.

« T’occupes, Lolo … ma sœur en fait toujours des caisses. J’suis un mec solide, il m’en faut bien plus pour me déstabiliser. Et si on allait prendre ce petit déjeuner ? »

Même s’il voulait jouer les gaillards robustes et émotionnellement intouchables, Lucas se mentait à lui même. Il était évident que la colère et les propos de Naila l’avaient blessé en plein cœur. Elle n’avait pas tort. Il s’était montré imprudent. Ce n’était certainement pas la bonne période pour se faire des ennemis. Qu’ils soient sorciers ou moldus. Car après tout … tout le monde se méfiait de tout le monde. Lucas embarqua Logan au travers du parc pour rejoindre la Grande Salle. Ce duel de baguettes lui avait ouvert l’appétit et il pensait bien que Logan devait être sur les rotules.

« Tu sais, ma sœur à raison … on devrait peut-être apprendre à contrôler notre colère. Ignorer les menaces de Trevor … mais en même temps, j’pouvais pas laisser Connor se faire massacrer par ce type. D’ailleurs, j’me demande bien où il se trouve ce troll. »

Le lâche de Connor avait fuit face aux menaces de la bande à Bibine. Lucas croisait simplement les doigts pour que ce petit gnome n’ait pas eu la brillante idée d’avertir la Directrice Smethley … sinon, ils allaient être sérieusement dans la merde.

_________________

LA MORT DANS L'ÂME


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
En ligne
avatar
Balance & White Raven
Messages : 72
Points RP : 271

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Watch out for the ball ! (pv Logan)   Jeu 15 Juin - 13:38

Derrière son dos, Logan entendait Naila quitter toute forme de colère et échanger avec son grand frère un moment de soutien fraternel qu’il s’efforça de ne pas écouter. Il était bien placé pour savoir que ce genre de moment était des plus intimes, et que lui-même n’aimait pas être interrompu lorsqu’il aidait ses petits frères à aller de l’avant après la séparation de ses parents. Essayer de consoler son frère dans un couloir de Poudlard sans être dérangé ne serait-ce que par des regards curieux était difficile à supporter et nombre étaient ceux qui se prenaient un “Tu veux ma photo ?” qui les encourageaient à ne pas s’attarder dans les parages.

Agitant sa baguette, à moitié plongé dans ses pensées, Logan s’affaira à réparer l’entaille creusée par la Cognard en employant quelques sortilèges dont il murmura les formules : il n’était pas assez en forme pour utiliser des sortilèges informulés. Son oeuvre accompli, Logan se retourna vers les Garcia, laissant derrière lui une empreinte de terre battue. Il n’avait jamais su utiliser de Sortilège de Croissance, impossible pour lui de refaire pousser la partie de la pelouse que la balle ensorcelée avait arrachée.

Occupe toi bien de lui … ce n’est pas facile pour nous en ce moment. On craint le pire pour notre mère et notre petit frère … Lucas se met une pression énorme sur les épaules. Alors je compte sur toi pour ne pas le laisser tomber. D’accord ?” dit Naila tout en s’approchant de Logan. Ce dernier se frotta l’arrière du crâne en signe de malaise. Voir Naila compter sur lui pour protéger son frère, presque comme s’il était de la famille, avait le don de le plonger quelque peu dans l’embarras, surtout avec la fatigue.
Oh euh… ouais, bien sûr. C’est mon meilleur ami après tout…” répondit-il en finissant sur un sourire timide (ou gêné, selon le point de vue).

Naila enleva sa main amicale de l’épaule du White Raven et s’en alla rejoindre ses amies en direction des salles de cours qui entouraient le cloître-parc. Logan se tourna vers son ami, qui venait de se relever de son banc en un soupir.
T’occupes, Lolo … ma sœur en fait toujours des caisses. J’suis un mec solide, il m’en faut bien plus pour me déstabiliser. Et si on allait prendre ce petit déjeuner ?” rassura-t-il une fois parvenu au niveau de l’ex-Gryffondor, qui voyait bien que ce n’étaient que des mots destinés à le convaincre de ne pas suivre les volontés de sa petite soeur.

Putain oui !” s’exclama l’étudiant lorsque les mots “petit déjeuner” parvinrent à son oreille. Il tourna immédiatement les talons vers la sortie de l’aile universitaire qui menait directement au hall d’entrée, tandis que son ventre gargouillait plus fort que jamais. Il voyait très bien pourquoi Naila lui avait signifié une telle requête : Lucas était un gars orgueilleux, c’était certain, et jamais il ne viendrait à admettre qu’il avait sa petite sensibilité lui aussi. Après tout, c’étaient bien des provocations qui l’avaient poussé à pointer sa baguette sur le visage de Trevor Bibine.

Il s’apprêtait à prononcer quelques mots mais fut interrompu par Lucas, qui étrangement commença sa phrase de la même façon que Logan comptait commencer la sienne :
Tu sais, ma sœur à raison … on devrait peut-être apprendre à contrôler notre colère.” Pardon ? “Notre” colère ? Logan dévisagea Lucas qui continuait : “Ignorer les menaces de Trevor … mais en même temps, j’pouvais pas laisser Connor se faire massacrer par ce type. D’ailleurs, j’me demande bien où il se trouve ce troll.
Parle pour toi Garcia, c’est pas moi qui en suis venu au duel, j’te signale, diplomate en carton.” dit-il sur un ton nonchalant qui pourtant avait des airs de protestation teintée d'une certaine moquerie sur la fin. “Moi j’faisais tout pour l’éviter, c'foutu combat. Heureusement qu’Ophidus est moins bon en duels qu’en -” s’interrompit-il.

Parvenus dans le hall par un accès à l’opposé de l’entrée de la Grande Salle, ils faisaient désormais face à la grande porte du réfectoire de l’école. La perspective de la Grande Salle quasiment vide s’offrit à la vue de Logan. Dépité, il prit une profonde inspiration et serrant les poings de frustration, ce qui lui permit de sentir les résidus d’odeurs alléchantes qui emfumaient encore un peu l’air.
Cuisines.” marmonna-t-il d’un air boudeur tandis que son estomac approuvait encore une fois.

Sans faire attention à la réponse de Lucas, il tourna à gauche en direction de la porte qui se trouvait à droite du grand escalier de marbre, et descendit les quelques marches qui menaient aux couloirs souterrains. Parvenu à la nature morte, il chatouilla la poire qui frétilla en rigolant, avant de se transformer en une poignée verte, que l’ancien Gryffondor actionna, le tout avec une attitude qui montrait bien que c’était là une habitude.

Quelques minutes après, Logan ressortait des cuisines les bras chargés d’un panier rempli de victuailles, et la bouche occupée par un scone rempli de confiture.
‘u ‘eux hon essaye ‘e re’rou’ver Connor ?” demanda Logan à Lucas en essayant de ne pas faire tomber la partie de son met qui n’était pas encore engloutie.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Watch out for the ball ! (pv Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Revue Ball Engineer Master II Diver Worldtime
» P'tit tour chez Logan
» Pour ceux qui cherchent un BALL CHAIR
» [Montre] Zero watch
» Magic ball boule de lavage écologique, finit la lessive!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Aile Universitaire :: Extérieurs :: Parc intérieur-