Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 221
Points RP : 774
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Mar 16 Mai - 13:33



Moving in with da homies
Shae ξ Logan ξ Ruth


Le soleil brillait au travers des grandes fenêtres typiques des appartements anciens de Londres. Avançant sur le parquet bien huilé de l'appartement lumineux et encore vide, Shae faisait léviter une tripotée de cartons vers sa chambre, observant d'un air radieux les lieux. De grands murs blancs, d'immenses fenêtres, haut de plafond, l'appartement était parfait. Situé au coeur de Londres, en plein Soho, il était à l'avant-dernier étage d'un de ces vieux immeubles industriels entièrement rénové, avec les escaliers à l'arrière et le charme tout particulier de ce type d'architecture. La jeune femme s'en était éprise dès la première visite, et avec Logan, son colocataire de circonstance, et Ruth, sa cousine chérie, ils emménageait à présent. Certes, l'appartement coûtait un peu cher, mais divisé par trois, le loyer devenait tout à fait raisonnable, et de toute façon, l'appartement valait le coup. Ici, Shae sentait une aura de sérénité particulière l'envelopper. Chez elle. Son premier appartement, en tant qu'adulte. Délire !

Elle traversa le salon pour ouvrir la porte de l'une des chambres ; la sienne, et contempla les lieux avec un profond sens de satisfaction. La chambre, encore vide, ne payait pas de mine, mais elle était inondée de soleil, et le parquet craquait sous ses pieds, pile comme elle l'aimait. Bon. L'appartement était magnifique, elle y était encore seule. Ses cartons étaient tous sagement entreposés sur le sol, avec ses meubles, et attendaient d'être dirigés à la bonne place. Elle referma la porte et se rendit dans le salon, en sortant sa baguette. Il était temps de protéger un peu son nouveau nid douillet. Prenant une grande inspiration, elle se mit à décrire des mouvements compliqués dans les airs. Elle ne prenait plus aucun risque, pas avec les temps qui couraient, en vivant en plein coeur d'un quartier moldu. Pas avec les morts dont elle rêvait déjà chaque nuit.

Salveo Maleficia, Protego Totalum, Protego horribilis, tout y passait. Elle ajouta quelques sortilèges de son cru, dont un Abducet infixum, et un repousse-moldu qu'elle avait retravaillé afin d'être plus nuancé. Il inciterait les voisins à ne pas s'attarder devant chez eux, sans pour autant les faire fuir au plus loin. Elle termina par quelques sortilèges afin de rendre leur appartement totalement silencieux aux oreilles des-dits voisins, et elle enchanta chaque fenêtre pour que l'on ne puisse jamais voir totalement ce qu'il se passait dans l'appartement, ou bien que tout ce que l'on y perçoive soit des scènes de vie moldue normale. Enfin rassurée, elle rangea sa baguette et se massa les tempes, en s'étirant. Une bonne chose de faite ! Logan lui avait assuré qu'il arriverait dans la journée, aussi, elle se décida à préparer du thé, lançant quelques sorts pour que la théière se mette en route tandis que les tasses se rangeait toutes seules, patientes et bien élevées.

Shae retourna dans sa chambre déballer ses cartons. D'un coup de baguette, elle fixa quatre grosses étagères faites de planches de bois brut aux murs, et ces étagères vinrent se garnir d'objets en tout genre. Des collections de pierre gravées de runes, de cristaux protecteurs, de paquets de sauge, d'ingrédients. Son lit, une simple structure de bois brut sans fioritures mais king-size, vint se placer au bon endroit, tandis que les draps, blancs et sobres mais de bonne qualité, se faisaient d'eux-mêmes sur le matelas moelleux.  Tous ses grimoires vinrent se ranger dans sa bibliothèque tandis que deux tréteaux et une planche se façonnaient en bureau, vite recouvert par tout ce qui lui permettrait de poursuivre tranquillement ses études. Elle ouvrit les portes des placards et les garnit de ses vêtements, et tandis que toute sa panoplie s'activait, elle s'alluma une clope, observant avec fierté toute sa magie à l'oeuvre. Elle avait gagné en puissance et en maitrise, et ses sorts ne rataient presque jamais. Une fierté purement mesquine, mais qui lui faisait du bien. Sa chambre ainsi apprêtée, il ne lui restait plus qu'à attendre le plus gros de sa livraison : ses plantes. Hautement instables, transplaner avec était impensable, et elle avait donc dû payer un service de livraison magique spécialisé dans le transport d'objets spécifiques. Ses bébés seraient bientôt présents pour compléter ce parfait tableau, et elle avait plus que hâte de les avoir enfin sous la main.

Seul Jean-Louis, le Mimbulus à l'acide, était déjà sur place. Elle l'entoura d'une bulle de protection flottante et le laissa léviter là, en plein soleil. La bulle de protection était indispensable, sans quoi, à la moindre contrariété, il lancerait des jets d'acide dans toute la maisonnée. Shae retourna dans le salon et attrapa une tasse de thé, la clope toujours au bec. Entendant la porte d'entrée s'ouvrir, elle fit volte-face avec un large sourire, accueillant le nouveau venu d'un tonitruant :

- SALUT BISHOP ! Alors bien ou bien mon p'tit Snargalouf ?!

Elle commençait à emprunter ses expressions de Botaniste à Pedro, ça craignait un peu ça non ?


_________________
HURRICANE
© FRIMELDA

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 91
Points RP : 413

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Mar 16 Mai - 16:03

22 août 2000

Logan s’était réveillé de très bonne humeur en ce matin d’été. Malgré la gueule de bois qui lui martelait le crâne et lui picotait les yeux, il s’était levé d’assez bonne heure, un sourire toujours perché à ses lèvres. Il ne pouvait pas en être dit autant des autres habitants de la maison des Bishop. En buvant son café, les paupières lourdes mais toujours avec son sourire hagard, le jeune homme s’adressa à ses frères, qui le fixaient d’un air réprobateur :
Faites pas cette tête les gars, vous aussi vous y viendrez…

Le plus jeune, Connor, lâcha un ricanement aux allures de sarcasme défiant, le regard sombre. De toute évidence, il n’y croyait pas. Cela faisait un mois et demi seulement qu’il avait eu 14 ans, il n’était pas prêt de quitter le domicile familial. L’adolescent se saisit de son bol de céréales et partit s’installer sur le canapé du salon, suivi de David, le deuxième enfant des Bishop, qui n’avait que trois ans de moins que Logan et éprouvait de la frustration à l’idée que, même en étant majeur, il ne pouvait pas aller habiter avec son frère aîné avec qui il avait toujours nourri un lien fraternel important.

Blasé par un tel comportement, Logan se tourna vers son dernier frère, Nathan. Ce dernier, impassible grâce à son habituel masque de sérénité et de calme, était resté attablé aux côté de son frère, et lisait l’édition de la Gazette du Sorcier qu’un hibou était venu livrer quelques instants plus tôt.
- Et toi Nate, tu vas me bouder aussi ?
- Je te boude 24h sur 24 depuis que j’ai 7 ans, Lolo.

Logan souffla bruyamment pour communiquer son exaspération face à la réaction de ses petits frères, avant de finir son café d’une traite. Résigné, il se leva de table et partit s’habiller, troquant son duo t-shirt ample/caleçon pour des vêtements moldus qu’il affectionnait. A son retour dans le salon, il se saisit du sac qu’il avait préparé la veille et déposé à côté du porte-parapluie, comme pour faire un signe à ses frères et son père qu’il était temps de réaliser que leur Lolo d’amûr allait vraiment quitter le cocon familial.

La porte d’entrée ouverte, il se tourna une dernière fois vers ses frères :
- Bon, ça y est. Vous voulez vraiment pas me dire au revoir ?

Il y eut un instant de silence, durant lequel Logan eut le temps d’apercevoir le regard embué de Connor, la lèvre tremblante de David, et le sourire compatissant de Nathan avant d’être englouti dans une étreinte surprise alors que la voix de son paternel parvenait à ses oreilles :
- Tu pensais pas partir comme ça sans dire au revoir à ton vieux père !

Les yeux exorbités, Logan manqua d’étouffer quand ce fut Connor qui se précipita pour lui entraver la taille, en lâchant un petit gémissement qui ressemblait à s’y méprendre à un “Parspassteuplé”. Lorsque Logan fut libéré des bras de son père et de son petit frère, il fit une accolade à David et ébouriffa le cheveux déjà si parfaitement coiffés de Nathan. Après une ultime embrassade avec son père, qui essuya une petite larme sur le coin de l’oeil, Logan couvrit son crâne d’un fedora et ses yeux de lunettes de soleil. Il fit un dernier signe de la main à son père et ses frères, avant de tourner les talons (“Bye bye Glasgow”) et disparaître.

Il réapparu dans une ruelle déserte de la capitale du royaume. A peine sorti de là, il fut assailli de bruits en tous genres : moteurs, klaxons, crissements de pneus, rumeur de centaines de conversations… D’abord désorienté par l’addition gueule de bois + transplanage, il finit par s’activer dans la foule qui se pressait sur Regent Street, à la frontière du quartier de SoHo, où se trouvait l’appartement qu’il allait habiter avec son amie Shae Viridian, et la cousine de cette dernière, Ruth.

Après quelques temps de marche - il n’était pas sûr de la durée exacte, trop occupé à repérer les endroits intéressants du quartier - il finit par arriver devant l’immeuble dans lequel il allait habiter. C’était un de ces anciens bâtiments conçus pour les ouvriers, qui dataient de la révolution industrielle londonienne. Il franchit la porte de la cage d’escalier, et gravit les marches jusqu’à la porte de l’appartement. Il contempla un moment la petite plaque dorée qui indiquait en un sigle le numéro et l’étage de l’appartement, puis entra.

Avant même d’avoir pu détailler les changements faits avant son arrivée, une voix très reconnaissable retentit, l’écho se répercutant dans le séjour vide.
- SALUT BISHOP ! Alors bien ou bien mon p'tit Snargalouf ?!

C’était Shae Viridian. Logan afficha un sourire encore plus large que celui qui avait élu domicile sur son visage depuis le début de la journée, et lui fit un check en répondant :
- Le top du top Viri ! T’es là depuis longtemps ?

Il laissa tomber son sac, qui frappa le sol en un bruit sourd qui se répercuta lui aussi contre les murs nus de la pièce à vivre encore vide. Il sortit sa baguette de la poche intérieure de son blouson en cuir, et fit s’ouvrir son sac.
- Je me permets hein, dit Logan, impatient de déballer ses affaires.

Il se dirigea en direction de l’une des chambres encore vides. Depuis sa fenêtre, il avait une vue sur la rue, les petits commerces qui s’y étaient établis, et une partie d’un parc qui se trouvait un peu plus bas sur la rue. La chambre était suffisamment vaste pour pouvoir y faire passer ses affaires, ce à quoi il s’atella. D’un coup de baguette, il fit jaillir un lit miniature, qui, une fois posé par terre, reprit une taille normale, suffisante pour que deux personnes puissent y tenir sans se toucher.

Quelques minutes plus tard, la chambre de Logan était totalement remplie : son lit s’était recouvert d’un patchwork de motifs écossais baigné dans la lumière de la fenêtre juste à côté, tandis qu’à côté se dressait une petite table de chevet en bois peint en blanc. Le parquet s’était recouvert de tapis aux motifs divers, et un mur entier se faisait recouvrir par une bibliothèque qui voyait s’aligner en file indienne des livres divers et variés (depuis une encyclopédie lunaire jusqu’aux comics moldus). Entre le bureau et le mur de bibliothèques, un meuble à tiroirs se construisait de lui-même, observé par des vêtements pliés qui lévitaient en piles droites en attendant d’avoir un abri où se ranger.

Le mur contre lequel la tête du lit et la table de chevet se trouvaient était resté nu, mais Logan voulait attendre de pouvoir le faire manuellement pour le garnir. Il restait dans son sac pas mal de bordel à sortir (dont des objets moldus pour lesquels Logan n’avait pas eu le coeur à les laisser à ses frères) mais la moitié avait été sortie.

L’ex-Gryffondor se retourna vers sa colocataire et, malgré le fait qu’il se rendait compte qu’il faudrait s’habituer à penser à Shae comme sa coloc’ et non plus seulement comme sa pote, il quitta la pièce pour rejoindre le salon, toujours aussi vide. Son regard se posa sur la cheminée, qui été habitée par le même néant que le séjour. Il s’approcha en demandant à la blonde :
"Tu sais si on pourra raccorder cette cheminée au réseau des cheminées national ?"

Il se redressa, et prit un air pensif en continuant d’observer la pièce principale afin d’en enregistrer les moindres détails.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 221
Points RP : 774
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Ven 19 Mai - 0:21



Moving in with da homies
Shae ξ Logan ξ Ruth


Logan Bishop était un ancien Gryffondor. Shae avait eu l'usage de mépriser les Gryffondor, parce qu'en général c'était une bande de bras cassés qui se la pétait, et qu'elle supportait mal ce genre de personnalités abruties. Mais Logan Bishop s'était détaché du troupeau, à un moment dans sa scolarité, et ils avaient papoté quelques fois, au détour d'un couloir. Il était sympathique. Au delà de cela, Shae ne connaissait pas grand chose du bonhomme, aussi, elle avait attendu leur colocation avec un brin d'anxiété... Mais enfin elle y était. Il vint la saluer dignement avec un espèce de mouvement de la main qui la décontenança une seconde. Ces joueurs de Quidditch et leurs manies de sportif ... Elle répondit néanmoins par un sourire éclatant à son salut, rien ne pouvait briser la félicité dans laquelle elle nageait.

- Le top du top Viri ! T’es là depuis longtemps ?

- Juste le temps d'installer ma chambre. Ruth devrait arriver, mais je crois qu'elle avait des trucs de dernière minute à régler !

Logan procéda ainsi également à son installation, sous le regard amusé de la sorcière qui trépignait toujours un peu d'impatience à l'idée de recevoir ses bébés chéris. Jetant un coup d'oeil à sa montre, elle grimaça. Les livreurs magiques avaient promis un service rapide et impeccable. Pour la rapidité... On repasserait. Sirotant tranquillement sa tasse de thé, elle se souvint du dernier carton qu'elle n'avait pas encore déballé, et le fit flotter jusqu'au milieu du salon tandis que Logan la rejoignait.

"Tu sais si on pourra raccorder cette cheminée au réseau des cheminées national ?"

Elle réfléchit une poignée de secondes, le nez dans sa tasse, avant d'hocher la tête.

- Je pense que oui, mais ce serait beaucoup de paperasse. Tu t'en occuperais ? J'déteste aller au Ministère. Ou communiquer avec le Ministère. Bref.

Jouant des sourcils, ajouter quoi que ce soit n'aurait pas été nécessaire. Shae se tenait à distance respectueuse de toute forme d'autorité, ce qu'elle savait plus sage. Elle n'avait jamais été en accord avec le principe des règles et des ordres à suivre, et rechignait à accorder quelconque respect basé sur quoi ce soit d'autre que les actes qu'elle pourrait observer de ses yeux. En somme, elle avait été une sale gosse rebelle, et elle le restait. Elle aurait aussi pu bidouiller pour raccorder sa Cheminée au Réseau sans passer par le Ministère. Si Logan avait la flemme de s'en occuper, elle le ferait d'ailleurs probablement. Sans résultats garantis.

Elle déposa la boite au milieu de la pièce et d'un sort, ré-agrandit les meubles. Un canapé hideux d'une couleur violette, plein de poussière, prit place en plein milieu du beau parquet ancien. Elle le considéra d'un air songeur. Ses grands-parents lui avaient refilés tout un tas de merde trainant dans leur grenier sans lui demander son avis, invoquant le fait qu'ils payaient déjà son loyer avec la fortune familiale, et qu'elle n'aurait pas de meubles neufs. Elle avait haussé les épaules, mais elle prenait désormais conscience avec horreur de ce à quoi elle avait affaire. La monstruosité était couverte de vieilles dentelles noires, et les coussins semblaient infestés de Doxys et de poussière. Manquerait plus qu'une poignée de Joncheruines s'envole, et elle serait partie pour une extermination. Elle jeta un regard consterné à Logan, une petite grimace étirant ses traits.

- Mes grands-parents et leurs vieux meubles....

Elle hésita une fraction de seconde, puis d'un mouvement de baguette, mit le feu au canapé. Le voir réduit en cendres en l'espace de quelques secondes était... étrangement satisfaisant. Un sourire étira ses lèvres et elle se tourna de nouveau vers son colocataire.

- Oh non, zut alors. On va devoir en trouver un nouveau. J'ai entendu dire qu'il y avait un vide-grenier au Chemin de Traverse toute cette semaine. Tous les commerçants font des prix, et les habitants aussi. On trouvera bien notre bonheur là-bas, tu n'penses pas ?

Un sourire machiavélique étirait ses lèvres fines, renforcé par son visage déformé par sa cicatrice. Shae Viridian n'avait jamais été jolie. Charmante, mignonne même, mais jolie ? Non. Depuis son affrontement avec le dragon, elle n'était ni charmante, ni mignonne. Ses sourires étaient sardoniques, et son visage s'étirait de façon effrayante lorsqu'elle quittait sa moue boudeuse habituelle. Elle n'avait plus rien d'attirant, en tout cas, pas dans le sens mignon ou sexy de la chose. Une flamme dangereuse flottait constamment dans son regard, comme si elle allait débloquer à tout moment et attaquer le premier venu. Sa susceptibilité s'était accrue avec la blessure, et un regard pouvait l'énerver et déclencher ses maléfices. Bref, en somme, Shae Viridian s'éloignait de plus en plus de la définition même de sympathique, d'agréable, et même d'attirante.

Plongée dans cette réflexion, elle entendit néanmoins avec plaisir la sonnerie de l'appartement retentir, signalant l'arrivée des livreurs sorciers.

- Enfin !! s'exclama-t-elle, avant d'ouvrir en grand la porte et de lever ses sorts de protection le temps de laisser les livreurs transporter ses bébés chéris à l'étage.

Ils prirent leur temps, montant lentement et avec précaution ses cinq bébés, les cinq qu'elle avait choisi de prendre avec elle. Elle en aurait bien emmenés plus, mais elle aurait risqué de prendre tout l'espace à partager de la colocation, et doutait que Logan et Ruth apprécient. Elle sourit néanmoins avec affection à Grundela, sa Tentacula Vénéneuse.

- Mon amour ! Tu es en forme, regarde toi ! étincelante !

La plante se contenta de faire claquer ses lianes acérés de crocs, et Shae sourit en guidant les livreurs dans sa chambre. Ils déposèrent enfin ses petites protégées, et elle les remercia d'un hochement de tête.

- J'espère que ça ne te dérange pas, j'ai quelques sujets d'études qui nécessitent d'être sous ma surveillance constante. Je te présente donc ... Jean-Louis,le Mimbulus entouré de sa bulle, Grundela, la Tentacula Vénéneuse, Cody, ma racine de Mandragore, Gilbert, mon succulent toxique de Roumanie, et enfin, Fran, une souche de Snourgalouf toute à fait adorable. Sois un peu prudent si tu passes à côté de n'importe lequel d'entre eux. On ne sait jamais.

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 91
Points RP : 413

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Sam 20 Mai - 15:57

"Je pense que oui, mais ce serait beaucoup de paperasse. Tu t'en occuperais ? J'déteste aller au Ministère. Ou communiquer avec le Ministère. Bref."

Logan s’était tourné vers la blonde pendant qu’elle marmonnait sa haine du Ministère, un sourcil levé. Il avait beau se destiner à devenir avocat, la perspective de devoir traiter avec le Département des Transports Magiques ne l'enthousiasmait pas particulièrement. Le souvenir des déboires qu’il avait subis lors d’une confusion administrative pour ENFIN obtenir son permis de transplanage. Rien qu’à l’idée de devoir remettre les pieds dans les couloirs du niveau 6 du Ministère (qui comptaient parmi les plus sordides aux yeux du jeune sorcier) lui inspirait la plus profonde lassitude. Mais avec tout le respect qu’il éprouvait pour la blonde, il préférait se charger lui-même de communiquer avec le Ministère plutôt que de laisser cette tâche aux Viridian. On ne sait jamais...

L’ancien Gryffondor observa sa coloc’ se tourner vers le carton qu’elle avait fait venir quelques instants plus tôt, alors que son esprit était encore marqué par l’image de Shae en train de faire un massacre dans les bureaux de la Régie des transports par cheminée. Il la regarda déballer de petits meubles dont la taille aurait convenu à une maison de poupées. Evidemment, en un coup de baguette, ils prirent une taille plus adéquate, remplissant le vaste espace vide en une seconde, durant laquelle le parquet émit un grincement menaçant.

Parmi ces nouveaux meubles, qui de toute évidence n’avaient de nouveau que leur présence dans l’appartement londonien, celui qui prenait le plus de place était sûrement le vieux canapé qui siégeait désormais juste devant le sorcier. Le mouvement de croissance accélérée avait soulevé un important nuage de poussière, au sein duquel Logan cru apercevoir quelques objets volants non-identifiés qui émettaient de petits couinements aigus semblables à des bruits de clochettes sous hélium. A moins que ce n’ait été que des hallucinations provoquées par une substance pas très nette qui se trouvait dans le nuage de poussière, ces petites saletés étaient sûrement des Doxys.
"Et merde" lâcha Logan entre deux quintes de toux.

Il agita sa baguette pour faire disparaître la poussière, et approcha son visage du canapé violet pour en détailler l’état. De l’autre côté du meuble qui semblait avoir vécu une bonne dizaine de vies, Shae se plaignait de ses grands-parents, qui lui avaient apparemment refilé leurs vieux meubles, sur un ton consterné. Malgré le dégoût que lui inspirait l’odeur de renfermé teintée d’un léger arrière-goût de moisissure, le jeune homme se disait qu’il y avait sûrement des tas de trésors renfermés dans les interstices entre les rembourrages du vieux sofa. Malgré tout, il était hors de question de le garder plus que quelques jours, le temps de trouver une bonne offre durant les journées brocante du Chemin de Traverse et de trouver comment se débarrasser de ce qui s’approchait plus d’un cadavre violacé d’un canapé que d’un sofa réellement utilisable sans que cela ne paraisse trop suspect, afin d’éviter de heurter les sentiments de la blonde. C’était quand même un cadeau de ses grands-parents.

Alors que son nez se trouvait seulement à quelques centimètres de l’un des pieds du canapé, qui s’avérait légèrement branlant, un claquement retentit et le canapé s’enflamma dans une gerbe de flammes qui s’acharnèrent sur l’immondice et le firent disparaître en quelques secondes, ne laissant plus qu’une trace de suie qu’il serait aisé de faire disparaître à l’aide d’un simple sort de récurage. Logan, qui avait bondit en arrière en étouffant une exclamation surprise tourna lentement son regard interloqué vers la blonde, qui avait l’air très satisfaite d’elle-même.
- Oh non, zut alors. On va devoir en trouver un nouveau. J'ai entendu dire qu'il y avait un vide-grenier au Chemin de Traverse toute cette semaine. Tous les commerçants font des prix, et les habitants aussi. On trouvera bien notre bonheur là-bas, tu n'penses pas ?

Elle afficha un sourire machiavélique qui, couplé à l’imposante cicatrice sur son oeil, aurait pu faire peur à n’importe qui. Logan lui-même sentit un certain malaise s’emparer de lui, et il eut beaucoup de mal à paraître proprement satisfait (même s’il était content que l’ancienne Serdaigle se soit trouvée sur la même longueur d’onde concernant le canapé). La sonnette de l’appartement retentit, ce qui fit se précipiter Shae vers la porte d’entrée afin d’accueillir… des plantes.

Logan se tint en retrait pendant que les livreurs apportaient leurs fardeaux à une Shae visiblement rayonnante. De son côté, Logan voyait sa mine s’assombrir à chaque nouvelle plante arrivée. Cela ne l’aurait pas dérangé, il appréciait avoir de la verdure… Mais disons que quand cette verdure constituait une menace potentielle pour sa vie, comme cette Tentacula Vénéneuse (il avait beau être nul en Botanique, celles-là il avait réussi à bien mémoriser les moyens de les identifier) qui avait été la première à passer le pas de la porte et faisait l’objet des plus doux regards de la jeune femme (il n’était même pas sûr de l’avoir déjà vue adresser un tel regard à un être humain).

Au total, il y avait cinq plantes, dont Logan ne pouvait pas vraiment se vanter de reconnaître les espèces (à part la Tentacula et l’espèce de Mimbulus bizarroïde). Heureusement, Shae était là pour faire les présentations. L’appartement allait donc héberger en plus une Tentacula vénéneuse, un Mimbulus, une Mandragore, un Succulent toxique roumain, et une souche de Snargalouff. Que des espèces dangereuses et toxiques, en somme.
"Sois un peu prudent si tu passes à côté de n'importe lequel d'entre eux. On ne sait jamais" acheva la blonde.

Il y eut un court silence durant lequel Logan chercha à poser des mots sur son ressenti.
"Tant qu’on est sûrs que les animaux sont en sûreté, je pense pouvoir me débrouiller face à des plantes" dit-il avec un ton légèrement suffisant, mais il ne pouvait être plus honnêt. Ça serait pour lui l’occasion de réviser un peu sa Botanique afin de connaître les bons gestes face à ces plantes, mais si l’une d’elles faisait du mal à son choupichat ou à son hibou d’amour, il ne répondrait plus de rien, et Shae ne serait plus la seule à avoir manqué de provoquer un incendie dans l’appartement.

Heureusement, ses animaux resteraient encore pour quelques jours chez sa mère, le temps de lui acheter un nouveau hibou et qu’elle s’habitue à l’idée qu’elle n’aurait plus de chat semi-Fléreur à papouiller.
Il s’assit sur une chaise en bois posée à côté de la table à manger, et fit venir une boîte de biscuits depuis sa chambre.
'Par contre, ça serait cool qu’on essaie de trouver un canapé assez vite, mon but de la journée étant de me retrouver ce soir assis sur un super canap’ avec une bouteille de Whisky Pur-Feu ouverte pour fêter notre emménagement et toi nous racontant ton voyage au Pérou."

En prononçant cette phrase, c’était comme si la colocation devenait une réalité toujours plus tangible. Mais la nécessité d’avoir un vrai canapé avant la fin de la journée s’était tout autant ancrée dans sa tête, et il était prêt à partir pour le Chemin de Traverse à n’importe quel moment. Il croqua dans un Fondant du Chaudron et continua :
"En plus il faudrait qu’on achète des trucs d’ordre public : genre de l’argenterie, des ustensiles pour la cuisine, des décos..."

Logan posa son regard sur le Mimbulus dont la bulle protectrice flottait non loin de lui. Peut-être faisait-il preuve d’excès d’enthousiasme, mais sa première colocation valait bien cela.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 221
Points RP : 774
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Mer 24 Mai - 1:35



Moving in with da homies
Shae ξ Logan ξ Ruth

Apparemment, les plantes magiques et dangereuses n'étaient pas le dada de son colocataire. Personne ne pouvait être parfait, certes. Mais quand même. Refuser d'admettre la beauté et la subtilité de la Botanique, et des plantes carnivores... Quel manque de finesse. Qu'attendre de plus, de la part d'un Gryffondor ? Un haussement d'épaules plus tard, et elle avait acquiescé en levant les yeux au ciel. Evidemment que les animaux étaient en sécurité. Elle surveillait ses plantes, elle. Tant qu'il surveillait son chat... Tout irait bien. 'Fin, normalement quoi. Puis merde, c'était pas à elle de surveiller les bestioles. Nouille, sa chouette, avait d'ailleurs très bien appris à éviter les tentacules de la Tentacula Vénéneuse, et seulement au prix de quelques plumes !

Elle se mit activement à agiter sa baguette, afin de ranger ses affaires. Livres, plumes, plantes, ses derniers cartons se vidèrent d'eux-même afin de parfaire sa chambre à coucher. Un voilage vint s'accrocher au dessus du lit, et un encens d'ylang ylang se mit à brûler. Satisfaite, elle tourna sur ses talons, et revint dans le salon, attrapant un biscuit à la volée.

- Par contre, ça serait cool qu’on essaie de trouver un canapé assez vite, mon but de la journée étant de me retrouver ce soir assis sur un super canap’ avec une bouteille de Whisky Pur-Feu ouverte pour fêter notre emménagement et toi nous racontant ton voyage au Pérou.

Un rire rauque la secoua. L'idée du whisky lui plaisait, hautement. Les fins de soirée sobre étaient un lointain souvenir pour elle ces derniers temps, que ce soit à coup d'alcool ou de substances, elle trouvait toujours un moyen d'embrumer son esprit avant de s'endormir. Aussi, la proposition de Logan était la bienvenue. Enfin, celle de boire. Raconter le Pérou... Ce serait plus compliqué disons. Elle allait devoir éluder pas mal de choses... Et en inventer d'autres. L'exercice serait marrant après tout. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres, et elle jeta un coup d'oeil à l'appartement désespérément trop peu meublé. Bon, c'est vrai qu'il allait falloir se bouger. Ruth ne donnait toujours aucun signe de vie - probablement fourrée chez son revendeur de comics préféré, ou tenue en otage par sa folle de mère. Ils étaient libre d'aller fouiner sur le Chemin de Traverse, ou ailleurs...

Dégainant sa bourse, elle l'ouvrit. Entre gallions, noises et mornilles, tronait quelques billets moldus qu'elle avait dû échangé lors d'une soirée trop arrosée. Souriant de toutes ses dents, elle releva le menton.

- Et si on faisait un tour chez les moldus pour nos achats ? On pourrait bien rigoler...

Un sourire entendu aux lèvres, elle se redressa, claquant des doigts. Des vêtements moldus plus... typiques, disons, vinrent l'habiller, et elle se retrouva vêtue d'une veste en cuir de motard, et d'un petit haut ... un peu moulant. Bon ça ferait l'affaire, surtout si on avait regardé Grease dans les dernières vingt-quatre heures. Attrapant le bras de Logan, elle le regarda d'un air très sérieux dans les yeux, un sourire flottant toujours au coin de sa bouche. Elle avait repéré une espèce de brocante poussiéreuse à deux rues de là, dans le quartier, foisonnante d'objets en tout genre. La boutique était tenue par une Cracmol qui se débarrassait probablement de souvenirs familiaux gênants, et Shae était quasiment sûre que l'arrière-boutique alimentait le marché noir sorcier.

- Alors prêt ?

Elle le tira par la manche, le forçant à marcher, dévalant les marches de leur immeuble après avoir verrouillé consciencieusement la porte de leur appartement, et le traina jusqu'à la fameuse rue en sautillant, tâchant de garder sa baguette cachée dans la manche de son blouson en cuir. Ses cheveux lâchés formaient un soleil blond autour de son visage marqué, et les clopes qu'elle enchainait avec la rapidité et la grace d'un pompier ajoutaient au tableau une touche... pour le moins élégante. Poussant la porte de la boutique, fameuse, ils arrivèrent dans une pièce sombre, malgré le soleil éclatant du dehors, et poussiéreuse. Dans un rai de lumière divine, trônait un immense canapé rouge en velours. Confortable et élégant, il avait cette touche de modernité inattendue qu'on verrait bien trainer chez soi. Shae s'en approcha, émerveillée.

- Regarde celui là ! Il est trop chouette non ?

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 91
Points RP : 413

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Ven 2 Juin - 3:33

L’idée de terminer la journée sur un canapé des plus confortables avec du whisky pour fêter leur emménagement semblait avoir séduit la blonde, qui avait laissé échappé un rire rauque. Cette dernière sortit sa bourse d’on-ne-sait-où, et y plongea un oeil.
Et si on faisait un tour chez les moldus pour nos achats ? On pourrait bien rigoler…” proposa la blonde lorsqu’elle redressa le regard hors de sa bourse.

L’ancien Gryffondor hocha la tête en signe d’approbation, en ajoutant un “Bien vuuu.” empreint du même enthousiasme qui étendait le sourire qui découvrait la dentition de la Viridian. Shae claqua des doigts et des vêtements moldus prirent la place de ses accoutrements précédents. Logan alla faire un tour dans sa chambre où il reprit son sac de voyage, dans lequel son bras disparu jusqu’à l’épaule, alors même que la logique et les lois de la physique semblaient ne pas s’y prêter.

Tel Mary Poppins, il semblait chercher quelque chose dans les profondeurs inattendues du sac en cuir, le regard concentré sur son sens du toucher. Il marmonna quelques insanités à l’encontre de l’objet non identifié contre lequel il s’était cogné le bout du doigt en manquant de se retourner l’ongle durant sa recherche, avant de finalement retrouver une mine satisfaite. Il venait enfin de s’emparer de l’objet de sa recherche.

Lorsqu’il ressortit sa main du sac sans fond, il tenait au creux de sa paume un portefeuille qui semblait tout droit sorti d’une boutique moldue, avec son cuir traité aux produits chimiques qui brillait de mille feux sous le soleil qui traversait les vitres de la chambre. Logan se saisit de sa baguette dont il posa délicatement l’extrémité sur le cuir bon marché. Le regard concentré, Logan fixait le contact entre les deux objets d’où s’échappait un sifflement de vieille bouilloire bouillonnante qui était comme étouffé par une cloche invisible.

Après quelques secondes de concentration, Logan détacha son regard et sa baguette du portefeuille, et se tourna vers Shae qui lui agrippa le bras et l’entraîna sans ménagement dans l’escalier. Il eut tout juste le temps de dissimuler sa baguette dans une poche intérieure de son blouson avant de quitter l’appartement presque de force. Les deux jeunes gens dévalèrent les escaliers jusqu’à l’extérieur du vieux bâtiment.

Les deux sorciers faisaient la paire, une paire assez dépareillée : d’un côté l’énergique Viridian semblait aussi lumineuse et vive que la lumière du soleil, descendant la rue d’un pas sautillant en laissant échapper de temps en temps des panaches de fumée âcre ; de l’autre Logan, qui la suivait de près à grands pas, les mains plongées dans les poches en une posture nonchalante qui trahissait la curiosité qui poussait le sorcier à parcourir frénétiquement la rue du regard à la recherche du moindre endroit qu’il pourrait fréquenter avec ses colocataires durant des soirées animées.

Ils entrèrent finalement dans une boutique un peu plus loin, d’où émanait une énergie résolument mystique. Le genre d’énergie que seuls des sorciers pouvaient réellement sentir dans l’air. En entrant, les deux sorciers se séparèrent entre les rangées sombres dont l’atmosphère dénotait fondamentalement de celle qui régnait à l’extérieur. D’innombrables ventilateurs posés çà et là à travers toute la pièce émettaient un bourdonnement sourd perturbant continuellement le silence qui pesait entre les objets exposés dans la pénombre.
Logan déambulait d’objet en objet, depuis les étagères en fer forgé qui portaient divers colifichets et bibelots jusqu’aux fauteuils décolorés mangés au mites. Il s’arrêta net lorsqu’il sentit une vibration dans sa poche de jean.
Oh, c’est donc ça ce que ça fait comme sensation d’avoir un portable ?” se murmura-t-il en en sortant son portefeuille de sa poche.

Il y jeta un rapide coup d’oeil, le temps d’apercevoir les quelques billets qui se trouvaient désormais dans l’enveloppe de cuir.
Merci M’man” murmura-t-il discrètement en rangeant le portefeuille avec un sourire.

Le sorcier reprit sa progression à travers la boutique, jusqu’à rejoindre Shae à côté d’un superbe canapé de velour écarlate. Malgré l’aspect moderne, son toucher et son aura évoquait chez l’ancien Gryffondor les vieux fauteuils de la salle commune qu’il avait fréquentée pendant sept années de sa vie. En déposant son regard sur le meuble, il ne pouvait résister à cette étrange sensation que quelqu’un éprouve lorsqu’il rentre chez lui après un long séjour à l’étranger.

Très cool ouais ! Avec cette couleur, il s’associera parfaitement avec le reste du salon !” répondit-il à une Shae émerveillée.
C’est 117 livres pour le canapé” déclara une voix rauque en un croassement sonore qui retentit dans la boutique.

Alertée par les voix des jeunes gens, la propriétaire avait surgit de l’arrière-boutique, et se tenait debout (même si “tendue” aurait été le terme de rigueur pour qualifier sa posture) derrière le comptoir. Elle contourna lentement son poste et se rapprocha de deux sorciers. Cette femme qui venait de pénétrer dans la lumière qui filtrait à travers une fenêtre de toit (anormalement propre comparé au reste de la pièce) était assez effrayante : ses cheveux grisonnants et huileux formaient comme deux rideaux ondulés encadrant un visage marqué et deux yeux qui semblaient habités par une lueur de folie.

La propriétaire leur adressa un sourire courtois dévoilant une dent d’or auquel Logan répondit par un sourire poli.
Il est assorti à un fauteuil et deux poufs du même type, si ça vous intéresse. Ça sera juste vingt livres supplémentaires pour ajouter un peu plus de confort dans votre petit nid d’amour” continua-t-elle de sa voix rocailleuse typique de ceux qui fument le cigare.

Il y eut un léger temps d’hésitation durant lequel l’étudiant ne su pas comment répondre. Il afficha une grimace avec des yeux écarquillés mais pris par surprise par la gêne, il ne parvint qu’à balbutier quelques mots inintelligibles qui devaient cependant être suffisants pour montrer à quel point être en couple avec Shae Viridian était une perspective qu’il n’était absolument pas possible d’envisager.

Il la remercia finalement en affirmant qu’ils devaient encore y réfléchir. Il se tourna vers Shae et dit en chuchotant pour éviter que ses propos parviennent aux oreilles de la propriétaire :
T’en dis quoi ?” se risqua-t-il en ignorant le moment de gêne qu’il venait de vivre. “Ça m’a l’air alléchant comme offre, et le canap’ a l’air vachement confortable.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 221
Points RP : 774
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Dim 11 Juin - 1:56



Moving in with da homies
Shae ξ Logan ξ Ruth


Le rayon de lumière éclairant le canapé était-il divin ou juste très bien calculé ? Shae ne le saurait jamais, mais il était la raison de l'achat du canapé. Sans lui, elle ne l'aurait pas aperçu, ni pris en compte avec tant d'ardeur. Charmée par son aspect, par l'atmosphère légèrement étouffante de la boutique, et par la perspective de soirées affalée dessus, une bière à la main... Probablement en train de juger Logan et son fedora, un sourire aux coins des lèvres, un bouquin dans l'autre main. La scène était parfaite dans sa tête. En automne, avec le feu de cheminée crépitant, un gros pull affreux mais confortable, et en fumant une cigarette... L'idée du bonheur s'immisçait peu à peu dans l'esprit de Shae, qui aux prises avec ses cauchemars et ses démons, ne pensaient qu'à une chose : s'en tirer.

Ce canapé était le symbole du renouveau, de l'harmonie, du confort et de la sérénité qu'elle aspirait tant à retrouver. Peu lui importait que la vendeuse essayait clairement de leur vendre toute sa marchandise pourrie, et probablement infestée de bestioles, ou qu'il soit aux couleurs de Gryffondor, ce qui semblait être la décision de couleurs pour leur salon d'après Logan et ses goûts douteux. Elle avait pris sa décision à la seconde où elle l'avait vu. Fouillant dans ses poches et acquiesçant aux paroles de Logan, elle sortit une liasse de billets et les compta consciencieusement avant d'en tendre une partie à la femme, le même sourire torve éclairant ses lèvres.

- On prends l'tout. Vous avez moyen de nous les emballer ... disons... de façon pratique ?

Sa phrase, lourde de sous-entendus, ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde qui referma ses serres acérées sur les billets avec un sourire des plus glaçants, sans quitter Shae des yeux. La Cracmole finit par hocher la tête d'un air entendu, prononçant de sa voix rocailleuse :

- Disons que j'peux fermer les yeux cinq minutes et comme par miracle, les meubles seront transportables de façon discrète pour vous jeunes gens.

Shae répondit par un sourire satisfait et fit signe à Logan de commencer à réduire les meubles, tandis qu'elle ouvrait le sac qu'elle avait attrapé en sortant, une petite pochette en cuir noir, affublé d'un sortilège indétectable des plus illégaux, mais aussi des plus pratiques. Elle avais mis un temps fou à le maitriser convenablement, et perdu un nombre incalculable de livres, plumes et objets divers dans les méandres de ses poches et sacs agrandis magiquement dont le sortilège avait capoté. Elle avait même fini par faillir tomber dedans, une fois ! Mais ses efforts avaient payés, et elle était désormais accoutumée aux effets et à la façon de lancer le sort efficacement. Les meubles une fois réduits entrèrent sagement dans son sac, et elle le referma d'un coup sec, adressant un lumineux sourire à Logan, puis à la vieille Cracmole qui le leur rendit bien.

- Un plaisir de faire avec vous, madame ! En vous souhaitant une bonne journée !

Les deux jeunes sorciers sortirent de la boutique, éblouis un instant par le soleil qui tapait encore, et Shae fronça le nez.

- C'est un temps pour une glace ça ! On rentre installer le salon après ?

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balance & White Raven
avatar
Balance & White Raven
Messages : 91
Points RP : 413

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Lun 12 Juin - 0:38

Logan n’eut pas besoin d’en dire plus, la blonde avait apparemment pris sa décision dès l’instant où elle avait aperçu le canapé. La propriétaire se rapprocha de Shae qui venait de lui signifier que l’achat allait se faire. Elle récupéra les billets tendus par la jeune sorcière, auxquels Logan ajouta une partie des siens pour compléter le montant.
Vous avez moyen de nous les emballer ... disons... de façon pratique ?” demanda la blonde, ce à quoi la Cracmole répondit d’une manière aussi implicite avant de s’en retourner dans l’arrière-boutique.

Logan adressa un regard incompréhensif à Shae, qui lui fit un signe qui semblait vouloir lui ordonner de s’occuper de quelque chose en rapport avec les meubles. En la voyant sortir une petite pochette noire dont le cuir luisait sous la cascade lumineuse qui baignait toujours cette sorte de clairière au sein des étals de sa lumière estivale, Logan comprit. Il sortit sa baguette et murmura un “Reducio” qui changea la taille des meubles visés. Assez volumineux avant, ils semblaient désormais être les meubles d’une maison de poupée.

D’un dernier coup de baguette, il fit sauter les meubles modèle réduit vers le petit sac ouvert. Il les suivit du regard, s’apercevant au moment où ils disparurent dans les profondeurs insondables de la pochette que cette dernière était en effet ensorcelée à l’aide d’un Sortilège d’Extension Indétectable. L’apprenti juriste se surprit à avoir le réflexe d’arborer un air de désapprobation en observant l’usage privé qu’il avait été fait de cet enchantement, alors même que le Ministère avait souvent à faire avec les multiples incidents liés à l’emploi de ce charme.

Il secoua la tête pour se sortir ces pensées de la tête, laissant la place à un tout autre sentiment. Les sortilèges d’Extension n’étaient pas des plus simples, et savoir que Shae maîtrisait assez un tel sort forçait l’admiration. Lui qui avait toujours été plus doué pour la Métamorphose que pour les enchantements, il enviait sa colocataire de se débrouiller aussi magnifiquement avec les sortilèges. Il se garda cependant de lui exprimer un compliment, ébloui par la lumière extérieure alors qu’il venait de quitter la boutique de la Cracmole.

Il remit ses lunettes de soleil sur son nez, et approuva la proposition de Shae d’aller se prendre une glace. En avançant sur la rue, ils parvinrent au square que Logan pouvait apercevoir depuis sa fenêtre. A côté des grilles qui délimitaient le parc, quelques stands s’étaient installés, dont de nombreux marchands de glace. Les deux colocataires s’arrêtèrent face à l’un d’eux, puis reprirent leur route en continuant à discuter à propos des inquiétudes qu’il fallait avoir ou non à propos de la Cracmole qui se trouvait à quelques rues de leur appartement et qui savait pertinamment qu’ils étaient sorciers.

Sa glace au chocolat à la main, Logan luttait tant bien que mal contre les images d’horribles futurs où il se retrouvait acculé par les auto-proclamées milices du Pape en compagnie de ses deux colocataires, tous trois sans défense, à mourir de la main des Moldus tels des martyrs de Salem. Ils finirent par atteindre le perron de leur immeuble, qu’ils passèrent avant de rejoindre l’appartement, qui n’avait toujours pas accueilli Ruth. L’étudiant fut assailli par cette grisante sensation d’être chez lui, son vrai chez lui, et plus chez son père ou à Poudlard.

Il suivit Shae qui s’affairait déjà à sortir les meubles de sa pochette ensorcelée, et il rendit leur taille naturelle au canapé écarlate, au fauteuil appareillé et aux deux poufs bien rebondis qui l’accompagnaient. Logan partit déposer son porte-feuille dans sa chambre et en profita pour récupérer dans son sac une bouteille au liquide ambré. De retour dans le salon, il s’assit (pour ne pas dire “se jeta fesses les premières”) sur le canapé préalablement dépoussièré. Il testa le rembourrage du meuble en faisant varier la pression qu’il exerçait dessus, le malmenant en décrivant les mêmes mouvements qu'un ressort qu’on venait juste de tirer.
C’est ma foi pas mal” reconnut Logan d’un air satisfait en faisant apparaître deux verres depuis le non-être, qui restèrent suspendus à sa hauteur comme si un plateau invisible les soutenait.

Il ouvrit la bouteille d’un coup de baguette magique et en versa une partie du contenu dans chaque verre. Une odeur délicate de whisky émana petit à petit des verres.
C’est pas parce que Ruth n’est pas là qu’on peut pas d’ores et déjà fêter notre emménagement.” se justifia le sorcier en lâchant la bouteille, qui resta elle aussi en l’air. “Allez, santé” dit-il en trinquant avec la blonde d’un air enthousiaste avant d’avaler une gorgée du super whisky qu’il s’était procuré sur le Chemin de Traverse quelques jours plus tôt.

Un grondement sourd retentit soudain dans l’appartement, qui semblait venir des alentours du canapé. Sachant pertinemment que tout allait bien dans corps, Logan tourna lentement la tête avec une expression mêlant incrédulité et amusement vers sa coloc’ :
Bah putain je savais pas que le mélange glace/whisky faisait autant d’effet sur toi !” s’exclama-t-il sur le ton de l’humour, ne sentant pas le léger tressautement qui anima le rembourrage sous le fessier de l’étudiant.

_________________
"The truth. It is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Albus Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 221
Points RP : 774
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)   Mer 14 Juin - 23:22



Moving in with da homies
Shae ξ Logan ξ Ruth

La lueur rougeoyante de la cigarette de Shae crépitait à chacune de ses inspirations, au rythme de son pas énergique dans les rues de leur quartier de Londres. Et merlin, qu'elle l'aimait ce quartier. Déjà ado, elle y venait à chaque occasion, trainant dans les boutiques moldues, cherchant désespérément des choses qu'elle n'aurait su trouver nulle part ailleurs. Soho, le meilleur quartier de Londres. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir excitée et heureuse, plus qu'heureuse, de pouvoir enfin y vivre, et ce, toute l'année. Avec Ruth, sa cousine, sa moitié, sa soeur. Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait pas vue, depuis son retour du Pérou, elle n'attendait qu'une chose : la retrouver. Elle affectionnait déjà l'idée de vivre avec Logan et Ruth, le jeune homme semblant être le colocataire le plus conciliant et adorable de la terre, et au fond d'elle même, la blonde savait que tout irait bien. Du moins, elle l'espérait en se raccrochant à cette idée ardemment. Elle aspirait à la joie et la paix après tout ce qu'elle avait vu au Pérou.

Déambulant vers leur immeuble en papotant de l'actualité sorcière et de l'inquiétude futile de Logan envers le statut de Cracmole de la vendeuse, qui savait désormais qu'ils vivaient en plein coeur d'un quartier moldu - ce à quoi Shae rétorqua "qu'elle nous vende donc ! Je les attends ces fumiers !", ils finirent par tomber sur un glacier et elle put assouvir son désir de glace en choisissant une boule vanille, regrettant qu'ils n'aient pas été jusqu'au Chemin de Traverse, où les glaces servies par le successeur de Florian Fortarôme faisaient toujours des ravages, surtout en cette période de l'année. Reprenant le chemin vers leur appartement, le silence se fit entre eux. Pas un de ces silences gênants et inconfortable, non, c'était le silence des gens qui ont le temps. Qui savent qu'ils ne sont pas obligés de meubler de mots vides de sens chaque minute qui passe. Grimpant les marches du perron de l'immeuble, puis l'escalier grinçant menant à leur étage, les deux colocataires finirent par débarquer dans l'appartement et Shae termina d'un coup de dent sa glace.

Elle rouvrit sa pochette sans attendre, lançant un accio et un amplificatum afin que les meubles prennent la place qui leur était destinée. Un air satisfait se dessina sur son visage tandis que les meubles de salon se mettaient sagement et selon sa volonté à leur juste place dans le salon. Elle observa les murs vides, et estima qu'ils manquaient singulièrement de déco. Pas grave. Un tapis, des étagères, et un bon système pour écouter de la musique plus tard, ils auraient de quoi célébrer dignement leur arrivée avec ... moult alcool et copains. Elle se jeta sur le canapé en hochant la tête à l'approbation de Logan, un large sourire aux lèvres.

- T'as vu ? LE CONFORT ! LA DOUCEUR ! YES ! Une affaire j'te dis !

La vision des verres de whisky en cette heure incongrue lui tira un sourire taquin, mais elle n'était pas femme à refuser un p'tit verre d'alcool de bonne qualité, aussi, ne fit-elle aucun commentaire en prenant le verre entre ses mains, humant le délicat fumet. Elle le sirota, appréciant l'alcool roulant contre son palais. Tout était paisible, tout était parfait. Soudain, un grondement retentit dans l'appartement, et Shae lança un regard outré à Logan qui tentait de l'accuser.

- WOh tu te calmes Bishop ! C'est pas moi ! C'est...

Un craquement sinistre l'interrompit et le canapé se mit soudainement à les... avaler tout crus. Sans prévenir. Shae poussa un cri et renversa son précieux verre avec un reniflement désespéré.

- NOOOOOON !!

Se sentant aspirée dans les entrailles métalliques et cabossés de l'objet visiblement réveillé et furieux de s'être fait malmené par deux jeunes sorciers, Shae s'agrippait à un coussin pour tenter de sortir, partagée entre la terreur et le fou-rire, quand un bruit de clés dans la porte de l'appartement la fit hurler plus fort

- RUTH ! AU SECOURS !! ON A BESOIN DE TOI LA !!

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Moving in with da homies (pv Logan & Ruth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» P'tit tour chez Logan
» Seiko SBCS007 Moving Design Collection
» Seiko Moving Design Collection
» Arrêt de la Logan, Quid du F16?
» Dacia Logan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Habitations :: The Chaolocation-