Partagez | 
 

 Aux amoureux des lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
avatar
Messages : 192

Points RP : 530

Localisation : Dans les rayonnages anciens d'une bibliothèque oubliée

Emploi/loisirs : Etudiante en Histoire de l'Art Sorcier, spécialité portraits enchantés

Humeur : Sibylline


Parchemin d'identité
Âge: 20 ans
Crédits :
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Aux amoureux des lettres   Mer 26 Sep - 22:16

J'inaugure avec plaisir et beaucoup d'impatience de lire toutes les futures contributions un topic uniquement consacré au partage littéraire ! Poésie en vers ou en prose, extraits de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre qui ont su vous toucher, de correspondances... Retranscrivez ici ces textes chéris que d'autres pourront découvrir grâce à vous !

N'hésitez pas à accompagner d'illustrations le texte que vous postez si d'aventure vous en trouvez qui vous évoque l'atmosphère de l'extrait ! Bien sûr, mentionner le titre de l'oeuvre et le nom de l'auteur(e) est indispensable =)




Et je me lance, avec les Bienfaits de la lune de Charles Baudelaire...

"La Lune, qui est le caprice même, regarda par la fenêtre pendant que tu dormais dans ton berceau, et se dit : « Cette enfant me plaît. »

Et elle descendit moelleusement son escalier de nuages et passa sans bruit à travers les vitres. Puis elle s’étendit sur toi avec la tendresse souple d’une mère, et elle déposa ses couleurs sur ta face. Tes prunelles en sont restées vertes, et tes joues extraordinairement pâles. C’est en contemplant cette visiteuse que tes yeux se sont si bizarrement agrandis ; et elle t’a si tendrement serrée à la gorge que tu en as gardé pour toujours l’envie de pleurer.

Cependant, dans l’expansion de sa joie, la Lune remplissait toute la chambre comme une atmosphère phosphorique, comme un poison lumineux ; et toute cette lumière vivante pensait et disait : « Tu subiras éternellement l’influence de mon baiser. Tu seras belle à ma manière. Tu aimeras ce que j’aime et ce qui m’aime : l’eau, les nuages, le silence et la nuit ; la mer immense et verte ; l’eau uniforme et multiforme ; le lieu où tu ne seras pas ; l’amant que tu ne connaîtras pas ; les fleurs monstrueuses ; les parfums qui font délirer ; les chats qui se pâment sur les pianos et qui gémissent comme les femmes, d’une voix rauque et douce !

« Et tu seras aimée de mes amants, courtisée par mes courtisans. Tu seras la reine des hommes aux yeux verts dont j’ai serré aussi la gorge dans mes caresses nocturnes ; de ceux-là qui aiment la mer, la mer immense, tumultueuse et verte, l’eau informe et multiforme, le lieu où ils ne sont pas, la femme qu’ils ne connaissent pas, les fleurs sinistres qui ressemblent aux encensoirs d’une religion inconnue, les parfums qui troublent la volonté, et les animaux sauvages et voluptueux qui sont les emblèmes de leur folie. »

Et c’est pour cela, maudite chère enfant gâtée, que je suis maintenant couché à tes pieds, cherchant dans toute ta personne le reflet de la redoutable Divinité, de la fatidique marraine, de la nourrice empoisonneuse de tous les lunatiques."

_________________


Rhiannon Gray
Strange bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
En ligne
avatar
Ministère
Messages : 67

Points RP : 220

Localisation : Londres / Birmingham

Emploi/loisirs : Gold-digger

Humeur : Confiante


Parchemin d'identité
Âge: 28 ans
Crédits :
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Re: Aux amoureux des lettres   Ven 5 Oct - 21:45

Clotilde
Guillaume Apollinaire

L’anémone et l’ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l’amour et le dédain

Il y vient aussi nos ombres
Que la nuit dissipera
Le soleil qui les rend sombres
Avec elles disparaîtra

Les déités des eaux vives
Laissent couler leurs cheveux
Passe il faut que tu poursuives
Cette belle ombre que tu veux

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aux amoureux des lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A Dubaï, les amoureux ne peuvent se tenir la main ou s'embrasser en public
» Présentation d'un amoureux de plantes rares...
» Pour les amoureux de peinture et de vieilles pierres
» [Mobilier] en forme de lettres by SET 26
» [Luminaires] Lettres lumineuses FUTURA par Modo Luce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Hrp :: Flood-