Partagez | 
 

 Fire burn & cauldron bubble [Callisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 174

Points RP : 443

Localisation : Dans les rayonnages anciens d'une bibliothèque oubliée

Emploi/loisirs : Etudiante en Histoire de l'Art Sorcier, spécialité portraits enchantés

Humeur : Sibylline


Parchemin d'identité
Âge: 20 ans
Crédits :
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Fire burn & cauldron bubble [Callisto]   Sam 11 Aoû - 18:29

Début décembre 2000

Une pluie diluvienne s'abattait sur la capitale depuis des jours déjà lorsque Rhiannon y posa le bout de ses bottines. Au-dessus de la capuche qu'elle avait rabattue sur sa tête, les toits de Londres charriaient depuis leurs gouttières inondées des torrents d'eau glaciale, qui menaçaient de ne plus faire du Chemin de Traverse qu'une lagune automnale où surnageraient, ça et là, quelques pavés épars et réchappés des flots. Pour ne rien arranger, un vent sifflant promesse de rigueurs hivernales envenimait l'averse, tout en malmenant les rideaux de pluie qui balayaient d'ores et déjà la célèbre allée commerçante.

Adossée à l'épais mur de briques qui menait au Chaudron Baveur, dont elle venait de quitter les tiédeurs, Rhiannon distinguait à peine le bout de l'allée tant l'averse était dense et tant soufflait le vent ; de loin en loin, comme des globes de lumière floués de pluie, les réverbères perçaient la pénombre d'une nuit que la saison avait imposée dès la fin d'après-midi. Cela ne la changeait pas beaucoup du temps qu'Aamon et elle essuyaient quotidiennement sur les hauteurs de Skye ces derniers jours, mais Londres manquait singulièrement des embruns salés, vivifiants, qui embrassaient toutes les côtes écossaises autour de leur cocon. La puissance des intempéries ne faisait pas particulièrement non plus son bonheur, songea-t-elle en serrant un peu plus contre sa poitrine, bien à l'abri au creux de sa cape, le grimoire imperméabilisé par un sortilège qui l'amenait en partie sur les pavés du Chemin.

La pluie, se dit-elle en courbant le dos avant que d'avancer le pied vers l'averse battante, n'était sa muse qu'auprès d'un feu, accompagnée d'un châle et d'une grande tasse de thé. Le premier pas qu'elle esquissa au-delà de son abri de fortune la trempa si subitement qu'il raviva le souvenir des seaux d'eau froide dont Peeves aimait à gracier les premières années au détour d'un couloir et d'une plaisanterie de son cru ; et c'est en évitant les éclaboussures bouillonnantes jaillies de gouttières débordées, que de petites flaques en débuts de mares la jeune sorcière se fraya un chemin parmi le déluge.

La confiance en ce sortilège dont elle avait protégé le grimoire était à peu près la seule chose qui lui permit de conserver son sang-froid. La seule idée de transporter un livre au coeur d'une averse apocalyptique telle que l'automne en déchaînait ce soir avait suffi pour que se froncent nez retroussé et sourcils contrariés. Mais il n'y avait pas le choix, et c'est en expirant un bref soupir de soulagement qu'elle discerna enfin les lueurs orangées filtrant au travers les carreaux de l'apothicaire.

Tout en rabattant la capuche de la cape anthracite dont elle s'était emmitouflée, Rhiannon poussa la porte en savourant la bouffée d'air tiède et sec qui à elle seule lui souhaitait la bienvenue dans la boutique. Désireuse de ne pas introduire la tempête au sein de la petite échoppe, elle en referma les vantaux aussitôt derrière elle en dévoilant l'instant d'après, à la lueur des kyrielles de bougies illuminant les lieux, un flot de cheveux roux sombres et un visage autant constellé de tâches de rousseur que de gouttes de pluie.


- Morgane ! murmura-t-elle en reprenant son souffle suite à sa marche précipitée, avant d'apercevoir les gouttes dont sa cape ruisselante émaillait le plancher.

Elle se saisit en un mouvement du bois de charme familier de sa baguette, et tapota tant sa cape que le sol pour en ôter toute trace de l'ondée rugissante sévissant au-dehors. Seulement alors se rassura-t-elle sur l'état du précieux livre qu'elle gardait encore précautionneusement dans ses bras, patientant que l'actuelle cliente en ait fini avec ses emplettes pour s'avancer à son tour vers l'apothicaire.

_________________


Rhiannon Gray
Strange bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fire burn & cauldron bubble [Callisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» lysimaque Fire cracker
» [Lampe] Double Bubble by Eero AARNIO
» Cambria Wilsonara zoe fire et comment la soigner ?
» [Cheminée] The Bubble Chimney by Andrea Crosetta
» [Lampe] Bubble by Didier CHAUDANSO et Clotilde de GRAVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Au coeur des rues :: Chemin de Traverse-