Partagez | 
 

 Des livres, des parchemins et de l'encre....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ministère
avatar
Ministère
Messages : 49

Points RP : 280

Localisation : Londres

Emploi/loisirs : Langue de Plomb

Humeur : Mélancolique


Parchemin d'identité
Âge: 26 ans
Crédits : Graphiorum
Statut: Sang mêlé

MessageSujet: Re: Des livres, des parchemins et de l'encre....   Jeu 28 Juin - 0:36

Alexander tâtonnait dans son cheminement intellectuel, mais petit à petit il y voyait un peu plus clair grâce à l'oubliator. Il avait mis le doigt sur le coté permanent du sort et il en comprenait les fondements de cette raison. Si dans son plus jeune âge Alexander avait eu du mal à comprendre pourquoi la communauté sorcière devait se cacher. En effet le jeune homme étant issu d'un père moldu, cela lui paraissait naturel que ses deux mondes coexistent. Il avait cohabité pendant un moment entre les deux univers sans trop y prendre gare. La magie avait côtoyé la technologie comme si de rien n'était. Même si l'univers de la sorcellerie avait éruption dans sa vie de façon violente avec l'accusation de sa mère. A cette époque il aurait préféré avoir une mère normale. Avec le temps il avait appris à s'accommoder de cette situation. Sa condition de sorcier ne lui déplaisait pas, bien au contraire. Il y avait des avantages à posséder des pouvoirs. Alexander depuis la fin de la guerre avait aussi vu les ravages que pouvaient faire l'utilisation des sortilèges mal employés.

« la magie, on l'utilise peut-être trop machinalement sans prêter attention aux conséquences. » Il fut un instant surpris. La phrase lui avait échappé. Il l'avait pensé tout haut.

Il n'était pas tout à fait d'accord avec lui.

« Pour moi la magie doit être universel et il ne faut pas qu'une minorité puisse avoir accès à tel ou tel sort. Il faut je pense juste des garde-fous. » L'idée de restreindre la magie, lui paraissait insupportable. Lui qui aimait pouvoir toujours approfondir ses connaissances, il lui paraissait inconcevable de lui restreindre ce droit. Il ne pouvait pas imaginer qu'il ne puisse avoir accès à un sortilège.
Il comprenait tout à fait l'avis de son interlocuteur, puisque lui-même était en train de se démener afin de récupérer un bout de sa vie que le sort d'amnésie lui avait pris.

« Briser des vies.... » soupira t il. A ce moment-là il aurait presque eu envie de prendre un remonte temps que possédait son ministère afin d'empêcher sa mère de lancer le sort. *C'est complètement stupide les conséquences sur ta vie en serait dramatique, si tu n'en deviens pas fou.

La magie avait ses limites, il fallait savoir des fois s'incliner devant sa puissance.

« Lockhart,vous ne le portait pas dans votre coeur. » la véhémence dont faisait preuve Klaus ne pouvait pas lui échapper.

« Je ne pense pas que la fin justifie les moyens. Si malheureusement vous avez raison devons- nous franchir le pas en nous rabaissant au niveau de celui dont on ne prononce pas le nom ? »

Alexander se voyait mal effacer la mémoire du premier venu sous prétexte de pouvoir mettre au point un contre-sort efficace, surtout pour son profit personnel.

« N'est-ce pas la limite à ne pas franchir, je vois mal le ministère autoriser ce genre de recherches à moins que... »


Il s'arrêta net dans sa pensée, il allait trop en dire. Effectivement il existait bien un département qui pouvait se permettre à faire de telle expérimentation et c'était le sien.

« à moins que.. que.. le ministère y trouve son intérêt. » Bredouilla t il afin de ne pas laisser de doute planer.
Une idée avait germé dans son esprit, il connaissait l'endroit parfait pour pouvoir expérimenter des sorts sur le cerveau humain sans blesser personne. * La dure loi du secret, enfin j'espère que tu t'es rattrapé mon pauvre ami.*
Il pestait contre lui-même de s'être emballer et d'avoir trop parler au point. Il avait failli se trahir.

« Est-ce seulement envisage ? »

Alexander doutait sérieusement que le ministère accepte de telle recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Messages : 52

Points RP : 482

Humeur : Dévoué


Parchemin d'identité
Âge: 41
Crédits :
Statut: Né-moldu

MessageSujet: Re: Des livres, des parchemins et de l'encre....   Mar 28 Aoû - 12:02

L'allemand écoutait le jeune homme avec intérêt, bien que toujours un tantinet soupçonneux. A plusieurs remarques il ne fit pas suite, n'y trouvant que très peu d'importance. C'est à peine si celle au sujet de son aversion vis-à-vis de Lockhart provoqua chez lui un sourire, c'était si peu dire qu'il ne « le portait pas dans son cœur ». Il le méprisait à un point inimaginable.

Néanmoins il réagit lorsqu'il entendit l'appellation de « celui dont on ne doit pas prononcer le nom ». Même après sa mort, et pas sa disparition, certains refusaient encore de prononcer le nom de Voldemort. Cette crainte qui persistait après coup envers le Seigneur des Ténèbres faisait à la fois sourire et s'attrister l'allemand. Il répondit cela : « Nous ne serons pas comme Voldemort (il insista sur le « nom interdit », soulignant son besoin de le prononcer). Lui, travaillait pour des besoins personnels. Nous, nous travaillerons (à nouveau, insiste sur ce verbe au futur simple) pour un besoin collectif. Très nombreux et dévastateurs ont été les utilisations de ce sort et si nous avions à le défaire... Imaginez alors les répercutions que cela pourrait avoir. Non seulement affectivement parlant, mais aussi politiquement, peut-être sortirait-on des informations perdues de leur ombre qui éclairciraient encore un peu plus certaines zones encore méconnues de toute cette histoire. » Il parlait avec son cœur, ne réagissant plus même aux paroles qui devraient l'émouvoir, même si revenaient encore certaines images à son esprit, il continuait avec entrain : « Ce serait comme mettre au jour un sortilège permettant de savoir si l'Impero a été utilisé ou non sur une personne, alors tous ceux qui se disent avoir été influencé par Voldemort à cause de celui-ci pourraient ou non être disculpés et la vérité s'abattrait sur encore bien des choses. Les faux suspects seraient libérés et les familles retrouveraient leur honneur, et les véritables malfrats seraient jugés avec plus de sûreté. Imaginez-vous seulement les rebondissements qu'il pourrait y avoir... »

La fin de la tirade se coupait en murmure, un sourire et un air presque rêveur sur le visage de l'allemand était apparu, remplaçant par là son air cynique. Peut-être s'était-il un peu trop laissé aller... Il reprit un air plus sérieux, terre-à-terre « Et là, nous pourrions avoir une piste pour pousser le gouvernement à nous donner libre cours à l'expérimentation... »

Il observa le jeune homme, celui-ci semblait doué, mais aussi intéressé, dans les deux sens du terme, c'est-à-dire qu'il semblait éprouver une vive curiosité vis-à-vis de cela, mais aussi y trouver lui aussi son intérêt. Klaus, de par l'histoire de son pays d'origine puis celle de la Guerre, avait fini par comprendre qu'avant d'accorder une entière confiance à quelqu'un, il fallait bien se renseigner sur lui, et plus encore si cette personne avait l'air sympathique et humaine. Et c'est bien ce qu'il comptait faire. Avant que le jeune homme ne puisse répliquer, Klaus continua.

« Ce que nous pourrions faire, c'est avant de proposer ce projet au Ministère, constituer un dossier clair, exposant les différentes pistes de travail, nos connaissances respectives qui pourraient aider à sa réalisation, les intérêts de sa découverte mais, plus fâcheux, par où il faudrait passer pour arriver aussi haut. » Et ça... Ça n'allait pas être de tout repos, surtout faire accepter l'expérimentation humaine, malgré le progrès exponentiel que cela permettrait.

Klaus se sentit quelque chose en lui qui n'avait pas été en son sein depuis très longtemps : l'espoir de pouvoir réparer ce qui avait été brisé, non seulement pour lui, pour permettre de retrouver un semblant de sa « vie d'avant », mais aussi pour toutes les victimes de ce sort qui lui était des plus proches.

« Que pensez-vous de cela, M. Erskine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des livres, des parchemins et de l'encre....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Livres de RY Creston
» [Porte Livres] TASCHEN
» Beaux livres du Cantal
» [Porte-livres] Der Lederriemen - Kaspar HAMACHER
» livres sur santé et élevage des chèvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Autres Lieux-