Partagez | 
 

 Cormac Farell ~ Living like we're renegades...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Points RP : 502
Localisation : Au bistrot

Parchemin d'identité
Âge:
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Mer 4 Avr - 19:20

Modèle fiche pour adulte




  • nomFarell, illustre famille sang-pure, famille qui n'a pas ratifié le registre des Sang-Purs.
  • prénomCormac, héritage de l'un de ses ancêtres, prénom d'un garçon aux cheveux aussi noirs que les plumes d'un corbeau.
  • célébritéFT Dane Dehaan
  • âge25 années d'errances, de solitude, de mal-être.
  • métierBarman dans un bar miteux de l'Allée des Embrumes, le "Gobelin Éméché", contrebandier sous le manteau.
  • statutCracmol, l'incarnation de la honte, du dégoût, le cavalier de la pestilence.
  • donÊtre encore en vie.
  • animalUn Chartier nommé Désiré.
  • baguetteSi seulement...

chapitre 1

Ici, c'est l'histoire - ou la chronologie. Soit vous nous faites une liste de dates précises et importantes pour votre personnage, avec détails fournis obligatoires, soit vous nous faites une histoire en bonne et due forme, à l'ancienne ! N'oubliez pas d'inclure l'avis de votre personnage sur le contexte actuel, ni son vécu pendant la guerre. La prise de pouvoir par Voldemort a été d'une importance et d'une envergure qui n'a laissé aucun sorcier indemne ; qu'il soit de sang-pur, sang-mêlé ou né-moldu, votre personnage a forcément vécu des événements marquants pendant la guerre (collaboration, traque, fuite, emprisonnement..), n'hésitez pas à les décrire !

Comme vous jouez un adulte, nous demanderons un contenu plus fourni que pour un élève / étudiant ! Vous avez dû vivre des choses, parlez-nous en !

Un petit mot sur l'auteur ?

  • pseudoChicken Wing
  • prénomHugo
  • âge20 ans
  • comment avez vous trouvé le forum ?Y a longtemps, par pur hasard et ça a été le coup de cœur.
  • Un commentaire ?J'espère que cette fois je ferais mieux  


Famille et relations

Cormac, le renégat de la famille Farell, la tâche sur l'arbre généalogique, la souillure, la tâche salissante qui pèse sur la pureté de la noble famille irlandaise. L'être le plus infâme, rejeté et renié, supprimé de la tapisserie familiale, comme s'il n'avait jamais existé, comme s'il n'était rien, une erreur de la nature, un abcès qu'on devait percer. Un cracmol, voilà ce qu'il était, un mot qui inspirait le dégoût, donnait envie de vomir. Et à ce titre, il ne récoltait que l'indifférence, le mépris au sein de sa famille, comme s'il était la source de cette différence. Le rejeton, le paria, celui qui repoussait, dont l'existence était dissimulée. Il était le cadet, le dernier héritier mâle de la branche principale des Farell. C'est dans cette famille que grandit le jeune garçon, seul, isolé, tout simplement haït par ceux qui étaient ses plus proches parents. Il inspirait tant de choses mauvaises autour de lui. Il avait été éduqué, comme son frère et sa sœur, jusqu'à ce que sa tare soit dévoilée. Une tare que son père essaya de faire disparaître, à coups de ceintures et de fouets, puis par l'utilisation de sortilège Doloris lorsque son corps fut en mesure de résister, de ne pas lâcher et de supporter la douleur. Son frère et sa sœur l'évitaient comme la peste, son père l'éduquait à sa manière, et sa mère, il n'en avait plus. Partie en accouchant. Il était coupable de sa mort, elle qui s'était sacrifiée pour lui, et pour quoi, rien... C'était tout ce qu'il était. Rien, personne. Reclus, il passait son temps à la bibliothèque, à étudier des choses qui ne lui servirait jamais. Jusqu'au dernier jour, jusqu'à ses 17 ans. Le jour qui marquait son bannissement. Poussé dehors, sans rien, sans affaires, sans argent... Le renégat n'avait plus de nom, plus d'identité. Quant à son existence, elle était vaine...

Seul, il le resta, longtemps, sans famille, sans amis, sans une personne pour le soutenir dans ses moments de rechutes. Il n'a jamais connu l'amour, ni le bonheur. Un jour, alors qu'il errait sans but, telle une épave qui attendait de couler, les yeux à demi-clos, une main se posa sur son épaule, à la fois douce et réconfortante, tout en étant ferme. Ses yeux se plongèrent dans ceux de l'homme d'apparence mature, à la barbe soigneusement taillée. Il lui offrit une opportunité, une nouvelle vie, tout ce qu'on ne lui avait jamais offert auparavant. Il serra sa main et se lia dans ce pacte de l'ombre, prêt à tout pour l'homme qui avait sût faire rebattre son cœur.   

Caractère & physique en option

Sous le masque qu'il porte pour se protéger, il y a beaucoup de vide au plus profond de lui. Un manque qui le consume, une absence qui le ronge au cœur de son être. Une souffrance invisible, un mal-être qui le ravage depuis d'innombrables années. Il n'a connu que la solitude, le rejet. Jamais de douceur, de tendresse, encore moins d'amour. Souvent, il se demande ce qu'il a fait pour mériter un tel châtiment. Il se sent coupable, de tout, de la mort de sa mère, de son handicap, de sa différence. Il se déteste, se haït lui-même, autant qu'il répugnait son père. Laconique, il ne parle guère, et ces conversations n'ont rien de profond. Il ne parle pas de lui, encore moins de ce qu'il ressent. Il est incapable de ressentir des sentiments, des émotions fortes, étant vide de l'intérieur. Son existence est morne et triste, chaque jour, le même, chaque jour, ce nuage gris qui l'étouffe. Il attend, tel une épave de couler, les jours passant inlassablement. Le monde n'a rien à lui offrir, exclu, rejeté comme un paria. Il est réservé, très renfermé sur lui-même. Il sait ce que les gens voient en lui et croiser leur regard lui revoit ce propre dégoût qu'il s'inspire à lui-même. Solitaire, il n'a eu que pour seule amie la solitude qui ne l'a jamais quitté, toujours auprès de lui, dans son lit quand il se roulait en boule pour pleurer, pour l'écouter crier sa colère. Il lui arrive de rêver, de rêver au coup de foudre, à l'amour, mais aussitôt refoule cette idée. Il ne mérite pas d'être heureux, il doit souffrir parce que c'est ce qu'il a toujours connu. Il s'auto-mutile ainsi, ajoutant aux cicatrices des coups sur son corps. Mais malgré ça, il est loyal, loyal envers le seul homme qui lui ai tendu la main, qui l'ai accepter tel qu'il était vraiment, qui n'avait pas ce regard plein de dédain et de mépris quand ses yeux se posaient sur le visage du jeune cracmol. Et au plus profond de lui, bouillonne une énergie, de la rancœur et surtout de la colère accumulée, contre tous autant qu'ils sont, sa famille, ses gens qui le méprisent pour ce qu'il est, ces gens qui l'ont rejetés, ceux qui n'ont pas fait leur travail et ceux qui n'étaient pas là pour le protéger. C'est sa force, ce qui l'a maintenu en vie, son essence, ce qui coule dans ses veines. Et dans ses moments de crise, il perd toute notion de douleur.  

Il n'a jamais su s'intégrer dans ce monde, dans cette société qui ne tolérait pas la différence. Ce monde le dégoûte pour ce qui lui a fait subir. Un monde dont il a été rejeté pour sa différence, pour le poids de son fardeau. En marge, las et désabusé, il ne s'est pas impliqué dans la guerre. Ce n'était pas sa guerre, ils n'avaient qu'à tous se déchirer entre eux, personne n'avait été là pour lui, lui ne serait là pour personne. Il profiterait de cette période pour ces sombres affaires. Après tout, le malheur des uns fait le bonheur des autres...

Toujours solitaire, il ne s'attache pas. Il déteste sentir le regard des autres sur lui, discernant le mépris et tout ce qui l'entourais toujours. Il déteste sa différence, sa bizarrerie, l'handicap que représente sa nature, coincé entre deux mondes dont aucun ne lui laissait une place. Il vivait quotidiennement dans un purgatoire. Il reste en retrait, dans l'ombre, incapable d'assumer ce qu'il est.
Et il ne veut pas non plus qu'on s'attache à lui. Tolstoï disait "une chose est atroce, c'est de se lier pour toujours à quelqu'un qui souffre. C'est un éternel supplice". Et cette phrase résume sa vie, depuis qu'il a commis une fois l'erreur de s'attacher, à la mauvaise personne. Elle était belle, intelligente, pure, et elle ne savait pas qu'il était cracmol. Il vivait heureux, jusqu'au jour où il lui a annoncé et ce fut la déchirure. Ses mots pleins de hargne et de mépris furent le glas de sa nouvelle confiance. Il était à nouveau rabaissé, un moins que rien, humilié. C'était quelque chose qui ne s'oubliait pas, ne cicatrisait jamais, et pour jamais ne revivre un tel moment, se jura de ne plus aimer, de ne pas s'attacher. Car tout ce que cela lui avait apporté était de la souffrance.

Études supérieures & métier

Il l'a attendu, attendu et encore attendu et pourtant jamais ne reçut sa lettre à Poudlard, parce qu'il n'était pas comme les autres, parce qu'il n'était pas normal. Il était différent. Seul quand les autres enfants de son âge allaient à Poudlard étudier ce dont il était dans l'incapacité de produire. Alors ses études furent surtout théoriques, jamais il n'étudia dans une école moldue. Il n'eut pas le droit à un tuteur, il dût apprendre en lisant les manuels de ses aînés, en lisant les livres de la bibliothèque qui jouxtait le bureau de son père. Après son bannissement, il passa beaucoup de temps à errer, son errance ponctuer par quelques emplois, comme serveurs, ou même contrôleur dans la magicobus mais il n'y avait pas de stabilité. Jusqu'à ce qu'il se laisse guider dans un bar miteux qui devint son repère, sa nouvelle maison. Si aux yeux des autres il n'était qu'un simple barman, sa principale activité consistait dans la contrebande, l'endroit repère de personnes peu fréquentables. La seule chose qu'il n'a jamais encore faite étant le trafic d'être humains...
 
©️️linus pour Epicode


Dernière édition par Cormac Farell le Dim 8 Avr - 18:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auror
avatar
Auror
Messages : 108
Points RP : 277

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Sam 7 Avr - 10:03

Bon courage pour ta fiiiche !

*Note sur sa blacklist d'Auror : Travaille dans l'Allée des Embrumes. A surveiller.*


_________________

Valentine
(My girl,
If looks gave heart attacks...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 51
Points RP : 502
Localisation : Au bistrot

Parchemin d'identité
Âge:
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Sam 7 Avr - 13:32

Merci :)

Attrape moi si tu peux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 312
Points RP : 881
Localisation : London

Parchemin d'identité
Âge: 20
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Sam 7 Avr - 15:05

Re-bienvenue !! Hâte de voir la fiche finie héhé !

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 340
Points RP : 1290

Parchemin d'identité
Âge: 20 piges
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Dim 8 Avr - 15:13

Il claque ton avatar !

Bon courage pour ta fiche !!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 51
Points RP : 502
Localisation : Au bistrot

Parchemin d'identité
Âge:
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Dim 8 Avr - 15:26

Merci vous deux :)

J'espère que cette fois je serais à la hauteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Messages : 59
Points RP : 636
Localisation : London

Parchemin d'identité
Âge: 20 ans
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Lun 9 Avr - 9:01

Re-Bienvenue !

_________________
Maeja Verdandi Branwen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 51
Points RP : 502
Localisation : Au bistrot

Parchemin d'identité
Âge:
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Dim 22 Avr - 23:51

Je m'excuse d'être si long, je suis dans une période d'examen donc c'est pas facile pour moi.
Du coup je rate mon effet d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 149
Points RP : 241

Parchemin d'identité
Âge: 20 ans
Crédits :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   Hier à 21:28

Ne t'inquiètes pas, les examens passent en priorité et on le comprend tout à fait !

Plein de courage en attendant de te revoir dans les parages

_________________


Rhiannon Gray
Strange bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cormac Farell ~ Living like we're renegades...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cormac Farell ~ Living like we're renegades...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ARCHITECTURE / Maison Living on the edge par Arjen Reas
» Conseil pour la couleur de mon living
» [Etagère] Wintertree - 21ST Living Art
» couleurs pour le living/cuisine/hall
» Besoin de conseils pour rénovation living

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Start the Game :: Présentations-