Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 126
Points RP : 192

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia    Lun 1 Mai - 12:19

  • nomWilliams
  • prénomAamon
  • célébritéFeat. Jake Gyllenhaal
  • âge21 ans, né le 2 juillet 2000
  • statutSang Pur
  • groupeEtudiant
  • particularitéLegilimens
  • filièreAncien Serpentard, Wolf Shadow
  • baguette 21 cm, en chêne rouge, contenant un ventricule de Dragon.

 

Chapitre 1 - Où l'on vient au monde.


Il est mentionné dans Le Grand Livre de la Généalogie des Sorciers Purs publié en 1954 qu’il est impossible de remonter la piste de la famille des Williams avant 1452, soit avant les premiers écrits concernant les sorciers. De génération en génération, cette lignée à conçu de jeunes hommes afin de prolonger et de léguer Nom et Sang. Et de nombreuses dates frappent leur histoire comme lorsque Théodore II Williams participa activement à partir de 1499 aux travaux permettant l'amélioration des baguettes avec un homme qui serait bientôt célèbre; Ollivander, où encore lorsque Paul Williams parvint en endiguer la révolte Gobeline près de la frontière écossaise en 1612.

L’histoire d’Aamon commence un 2 juillet. Un mois de juillet maussade, pluvieux. Aucun cri de joie ne vint égayer la sombre chambre de Mrs Williams, épuisée, le front ruisselant de sueur. Une bonne vint retirer l’enfant entre ses jambes, coupa le cordon et l’emmena dans la pièce d’à côté afin de le nettoyer, faisant taire en même temps que claquer la porte, les faibles cris du nourrisson.
Trente minutes s’écoulèrent durant lesquelles Mrs Williams, délivrance achevée, se plongea dans le bain brûlant embaumant le patchouli que lui avait fait couler Victoria, sa bonne. Des milliers de pensées se bousculaient dans sa tête, soudainement stoppées par la porte d’entrée claquant contre le mur. Un homme avançait à pas vifs vers elle, grand, drapé de noir, un chapeau haut de forme dissimulant le haut de son visage.

- Où est-il ? Où est mon fils?

Elle désigna la pièce d’à côté du doigt, lasse. Il s’y précipita, ne lui jetant pas un regard et revint un instant plus tard, avec ce qui ressemblait à une boule de chiffon lovée dans ses bras. Entre temps, sa femme était sortie du bain et avait enfilé une robe de chambre en soie noire, tombant jusqu’en bas de sa silhouette merveilleusement longiligne. Elle s’approcha d’eux et croisa ses bras. L’homme, sans lui accorder une attention se dirigea vers la fenêtre donnant sur le parc.

- Alessa, tu devrais descendre, nos hôtes sont là. La réunion va commencer, et nous devons décider de la suite des événements. Je descendrai plus tard leur présenter .. Aamon, finit-il dans un chuchotement.

La jeune femme enfila rapidement une robe noire et se dirigea vers la porte. Elle aurait aimé savourer elle-aussi, quelques instants de tranquillité avec son fils, mais elle avait une mission à remplir. Ce soir, se réunissait la famille Williams ainsi que leurs cousins les plus proches , les Anderson, les Sadwig et les Puck. Ensemble, ils devraient décider de la suite des événements. Voldemort était tombé XX ans plus tôt, Potter était mort, et quelques uns de leurs amis étaient maintenant enfermés à Azkaban. Les Williams avaient toujours eu une situation très confortable, leur famille ayant accumulé une belle fortune au fil des années.

La réunion dura trois longues heures, et fut complétement désorganisée. Aucun des sorciers présents à cette table ne savait réellement comment se comporter. Pour le moment, aucun de leur nom n'avait été divulgué à la justice magique, mais ils savaient tous ce qu'il se passerait si cela arrivait.

Mr Williams arriva quelques minutes avant la fin et le silence se fit dès lors qu’il poussait la porte.

- Messieurs , Dames. Cousin, Cousines. Laissez moi vous présenter mon fils, Aamon, fier représentant de la famille Williams.

Sous les applaudissements il fit le tour de la salle, conscient du regard accusateur de sa femme, fiché sur lui.

Chapitre 2 - Où quelqu'un disparaît.


Quatre ans plus tard

Mrs Williams n’était plus que l’ombre d’elle même. Après trois fausses couches elle était de nouveau enceinte et sur le point d’accoucher. Délaissée par son mari, amaigrie, pâle et honteuse, elle parcourait le couloir la menant à sa chambre lorsqu’elle entendit la voix de son mari provenant de la chambre de leur fils. Elle s’approcha discrètement, protégée par les ténèbres apaisants du couloir et jeta un œil par l’embrasure. Son mari tenait leur fils dans ses bras et s’était assis près de la fenêtre dans un immense fauteuil de velours vert.

- Aamon, mon fils. Tu deviendras ce que je n’ai jamais pu être. Sois fort mon fils, et tu les commanderas tous.

Le sang bouillonnant dans ses veines, Mrs Williams fit irruption dans la pièce. Hurlements et Colère. Terreur quand il se retourne. Peur de mourir. Coups. Sang. Douleur. Et puis plus rien... L’absence, le noir. Et le réveil, quelques jours plus tard, libérée d’un poids au fond d’elle.
Un an passa ainsi, et lorsqu’elle apprit enfin qu’elle ne pourrait plus jamais donner la vie, Alessa fit un rapide bilan de sa vie. Seule. Privée de son enfant sur lequel son mari avait l’ascendant. Laide et triste.
La solitude et l'abandon blessent parfois trop profondément les âmes faible et sa vie s’éteignit le soir-même, un noeud autour du coup, les yeux pleins de larmes, une odeur de patchouli flottant dans l'air.
L’enterrement fut sobre et le lendemain, Mr Williams prit plusieurs décisions.

Chapitre 3 - Où l'on n'existe plus vraiment soi-même.


Un an plus tard. __

Mr Williams sursauta. Il lisait dans le salon, L’Histoire d’une Vie, auto-biographie d’une célèbre sorcière, plus connue pour ses sortilèges de Magie Noire que pour son physique lorsque des hurlements se firent entendre. Il tendit l’oreille, croyant à une hallucinations lorsque le cri retentit de nouveau. Il posa le livre sur la table basse et se dirigea vers la cuisine où Aamon était censé apprendre le sortilège de Lévitation ce matin même avec son professeur particulier, Adam McNeil. Il ouvrit la porte et fut frappé d’horreur. Aamon était assis sur sa chaise, occupé à faire léviter un oeuf, une vilaine coupure sur la joue. Adam était allongé au sol, de longs tentacules s'enroulant autour de son visage. Victoria, hurlait à côté de lui, tentant de desserrer les liens avec ses mains.

- Victoria, fermez la et sortez d’ici.

Les hurlements cessèrent aussitôt, remplacés par de discrets sanglots alors qu’elle quittait la pièce. Il sortit sa baguette, et l'agitant délicatement, les tentacules disparurent et Adam reprit de longues gorgées d'air, sentant la vie revenir en lui. Mr Williams agita de nouveau sa baguette et une voix métallique retentit dans la cuisine.

- Les urgences Ste Mangouste, quelle est la raison de votre appel ?

Il leur donna l'adresse, et expliqua rapidement la situation. Quelques secondes plus tard, on frappa à la porte. Le père d'Aamon alla ouvrir, son fils toujours assis à table. Une équipe de secouristes étaient là ainsi qu'un binôme de la Brigade des Accidents Magiques. Alors que les premiers tentaient de deviner la cause de l'asphyxie de la victime ainsi que les marques mauves autour de son cou, les membres du Ministère posèrent quelques questions à Mr Williams. Il leur dit qu'Adam devait avoir légèrement abusé de la Bierraubeure avant de venir et qu'il demandait à ce qu'il soit incarcéré après son rétablissement. "Comprenez, mon fils était à côté..." Après moins de cinq minutes, une bourse pleine d'or changeant de main et un sourire entendu les deux Williams se retrouvèrent de nouveau seuls.

Mr Williams s’approcha de son fils, occupé à chantonner, non conscient du corps étendu à ses pieds, ni du sang lui couvrant les mains et les vêtements.

- Aamon... Qu’est-ce qu’il s’est passé?

Le petit garçon se tourna vers lui, sa coupure à la joue ne saignant plus, les yeux brillants, un grand sourire au lèvres :

- Il m’a dit que je n’étais pas doué, Père ! Alors j’ai voulu qu’il se taise.  Mais je me suis fait mal, ajouta-t-il, se frottant la joue.


Le coeur battait dans la poitrine de Mr Williams et il se demandait comment son fils de 6 ans avait pu jeter un sortilège aussi puissant, alors même que sa magie se déclarait.

- Mais.. Comment as-tu fais cela?

Les sourcils du garçon se froncèrent et une ombre de doute passa dans ses yeux.

- Mais Père, je ne sais pas ! J’ai simplement voulu qu’il se taise... Il me déteste, je l’ai vu dans sa tête.

Le sang se glaça dans les veines de Mr Williams et, alors qu’il envoyait Aamon se laver accompagné d’une Victoria terrorisée, il se demanda à quel point ses idées pouvaient façonner son fils encore jeune.

Les années passèrent et Aamon entra à Poudlard. Il se montra étonnement doué et son père avait prévu de grandes choses pour lui. Serpentard, sortilèges et tu seras Ministre de la Magie mon fils... Malheureusement, durant sa troisième année, Puck, un cousin de son père fut interpelé et dévoila une longue liste de mangemorts avant d'être incarcéré à Azkaban.
Le 25 août précédant sa rentrée en cinquième Année, malheureusement, Mr Williams finit par être rattrapé et Aamon fut convoqué au procès de son père un an plus tard.
Assis au fond de la salle, il vit son père entrer, soutenu par deux Détraqueurs. Il paraissait si faible et petit, qu'Aamon se demanda pourquoi ce vieil homme avait toujours inspiré de la crainte au fond de son coeur.

- Monsieur Williams, commença le juge, vous êtes jugé ce jour pour Participation au regroupement anciennement appelé "Mangemorts", à l'utilisation de la Magie Noire contre d’innocents sorciers,  et pour une douzaine de meurtres odieux. Que plaidez vous?

Aamon vit son père se redresser du mieux qu'il pouvait, les mains ligotées au siège en métal au centre de la pièce et son regard impétueux se posa sur le juge.

- Coupable.

L'assemblée se mit alors à sourire, un sourire froid, mauvais, comme déjà heureux de la sentence qui allait s'imposer. Aamon sentit malgré lui son cœur battre douloureusement contre ses côtes, conscient que c'était sans doute la dernière fois qu'il voyait son père.
Après discussion basse avec ses autre jurés, le juge releva la tête, se leva, et déclara :

- Je vous condamne, Monsieur James Williams, à recevoir le Baiser du Détraqueur pour vos crimes immondes. Puisse votre âme trouver le chemin de la paix.

James se mit à se débattre, soudain pâle. Les détraqueurs s'emparèrent de lui, et alors qu'ils l'entraînaient dans une pièce adjacente, leurs yeux se croisèrent. Aamon crut lire du désespoir, du regret, de la peur, puis, alors qu'il cessait de se battre, de la résignation.

Ils disparurent derrière la porte et la salle se vida.

Chapitre 4 - Où l'on réapprend à respirer


Il n'avait pas assisté au procès seul. Car là, au milieu de sa peine, de sa douleur et de ses déconvenues, Rhiannon était apparue, et avait bouleversé son monde. Un soir de leur sixième année, où la neige tourbillonnait au dehors, où il s'était malencontreusement cogné à ses souvenirs anciens sans le vouloir, elle était venue lui parler. Innocemment, avec la douceur qui la caractérisait. Ils avaient discuté et Aamon avait senti poindre en lui plus que de la chaleur, de l'espoir.
Un couloir magique, un ruban bleu et des cheveux flamboyants; Aamon le savait, sa vie ne serait plus jamais la même.
Il avait appris avec elle à supporter les cris de Shae, les discussions grivoises d'Aristide et Nathanaël et les cours plus ennuyeux les uns que les autres.
Elle l'avait accompagné à ce procès, qu'il savait perdu d'avance et il n'avait eu le courage de regarder son père dans les yeux que parce qu'elle lui tenait la main. Il avait failli la perdre lorsqu'inconsciente, elle avait lu une incantation et qu'elle avait presque brûlé vive, sauvée de justesse par l'adresse de professeurs.
Il avait découvert l'amour, l'amitié, la jalousie et tant d'autres choses.

Chapitre 5 - Où l'on devient adulte.


Après avoir validé ses ASPICs, il s'était inscrit à l'Université, l'année de son ouverture. Il avait longuement hésité sur le cursus qu'il désirait suivre, tantôt désirant être Médicomage ou travailler au Ministère, mais trop souvent se rappelant que le trop plein de gens l'agaçait. Il s'était rabattu sur une idée ancienne, la recherche dans les Sortilèges.
Quelques semaines avant la rentrée, il se décida à quitter le Manoir. Il ne pouvait supporter l'idée d'y vivre alors que tant de souvenirs lui sautaient irrémédiablement à la tête lorsqu'il en parcourrait les pièces.
Il avait trouvé un cottage anglais, fiché sur les falaises abruptes de l'île de Skye. Il savait que l'endroit plairait à Rhiannon avant même de le lui avoir montré. Les moments qu'il passait seul ici avaient le doux parfum du bonheur et il ne se lassait pas d'assister à la longue chute du soleil derrière l'horizon. Il s'était pris d'affection pour les balades noctures et durant cet été, ses pas trouvèrent souvent le chemin de la plage pour assister au lever de l'astre, colorant le ciel de mille nuances d'orange. Il avait une pièce dans la maison qu'il avait réservée aux souvenirs de sa mère et l'odeur de patchouli l'emplit bientôt toute entière. Un cadre, un chevalet devant la fenêtre sur lequel reposait une toile non terminée et dont les couleurs s'étaient fanées au point de disparaître par endroits. Des fleurs séchées sur les meubles, comme elle aimait les faire. Il prit plaisir à montrer le cottage à Rhiannon, plus encore à lui proposer de venir vivre avec lui, sachant très bien qu'elle refuserait, désirant faire ses études ailleurs, mais tout à fait conscient que le temps les réunissant ici viendrait rapidement.
Il ne put cependant se résoudre à mettre le Manoir en vente; en effet, peu après le début de sa sixième année, Victoria, sa seule alliée durant toutes ces années déclara une maladie que les moldus appelaient "La Démence Alzheimer". Elle paraissait avoir autant de mal à se rappeler qui il était que lui en avait à prononcer le nom de cette maladie. Il décida de la laisser vivre dans le Manoir, parvenant à organiser ses soins physiques et élémentaires directement là-bas, afin de ne pas la voir institutionnalisée au sein d'un service de Ste Mangouste. Il se débrouillait pour aller la voir tous les jours, mais son état lui rappelait, non sans émotion que le dernier lien à son enfance était en train de s'éteindre comme une bougie soufflée par le vent, sans bruit.
Il l'aimait comme une mère et ne pouvait imaginer s'éloigner d'elle.
C'est ainsi que Rhiannon partit faire ses études à Édimbourg et qu'il resta en Angleterre, alternant ses week-ends entre le Manoir et la maison qu'il avait achetée, en bord de mer. (XXX)


Un petit mot sur l'auteur ?



  • pseudoElcane
  • prénomMystère...
  • âge1000 ans
  • comment avez vous trouvé le forum ? Cc jui nouvo.
  • Un commentaire ?Non.


Famille et relations

Sa mère étant morte très jeune, le laissant à un père dépourvu d'affection, Aamon passe son enfance dans un manoir vide de chaleur ou de sentiments. Il passera par les mains de divers précepteurs avant d'enfin déclarer sa magie. Il n'a pas de frère ou de soeur, et ses cousins sont les seuls autres membres de sa famille qu'il a pu côtoyer quelques fois, étant enfant. Lors de son entrée à Poudlard, il commence à déchirer ainsi le lien ténu le reliant à son père, ne rentrant chez lui que pour les vacances d'été, pour retrouver son paternel se cachant du Ministère [Voir Histoire]. Lors de sa cinquième année, son père est finalement capturé puis finit emprisonné, laissant Aamon seul avec une maison et une idée des relations humaines biaisée. Peu de relations établies par Aamon qui, étant trop solitaire attire bien rapidement des commentaires désobligeants ainsi que des attitudes rebutées à son encontre.  

Caractère & physique en option

Aamon, à l'évidence, pourrait paraître impressionnant par sa taille. Il mesure un mètre 82 et semble, lorsqu'il déambule dans le Château de sa démarche souple, dépasser les autres élèves d'une bonne tête. Peu épais, Aamon n'a jamais pesé plus que le poids de ses os et cela semblerait bizarre s'il portait des vêtements moulants. Cependant, ses chemises et autres pantalons qu'il porte assez larges ne laissent pas entrevoir son apparente maigreur. S'il vous arrivez, de croiser son regard au détour d'un couloir, vous remarqueriez le visage fermé, les lèvres fines pincées, les longues mèches noires tombant sur ses épaules et la silhouette longiligne. Si par hasard vous ne détourniez pas les yeux, peut-être vous serez-t-il possible de discerner la cicatrice sur la joue et l'oeil droit taché de fines gouttelettes de sang. En l'observant plus attentivement, vous pourriez noter que ses yeux sont d'un bleu très clair et que ses dents régulières forment un sourire des plus agréables, s'il s'arrangeait pour l'afficher plus souvent. Ses longues mains et sa taille pourraient être des avantages s'il jouait au Quidditch mais il n'a jamais semblé manifester la moindre attirance pour ce sport. Il attache régulièrement ses cheveux avec une fine lanière de cuir sombre, plus par praticité que pas esthétisme, surtout lors des cours et de l'utilisation de sortilèges.
Silencieux. Oui, le silence dont il s'entoure depuis sa troisième année sans qu'on sache pourquoi, sans que personne n'arrive à le percer est sans doute le trait de caractère le plus flagrant chez lui.
En outre, si son silence ne vous déplaît pas, sa prétention pourrait vous refroidir. Aamon est désagréable et antipathique. Le regard et les commentaires sur son passage des autres ne l'importune ni ne l'atteignent, tant il se fiche de son image. Associable, prétentieux, "snobinard", désagréable, froid, disent-ils.. A-t-il seulement des qualités? Oui, très certainement, comme tout un chacun. Personne ne se sent de lier une amitié avec quelqu'un d'aussi renfermé alors, qui pourrait le savoir ? Il est cependant raconté qu'il est doté d'une intelligence lui permettant d'assimiler et d'apprendre très vite, ainsi les cours sont, pour la plupart, un jeu d'enfant pour lui. Enfin, les cours qu'il juge dignes d’intérêt.  Il aime apprendre. Mais surtout, il aime savoir. Son ambition pourrait être un défaut s'il se sur-estimait mais c'est un fait, Aamon est doué en magie et si vous le détestez, vous ne pourrez probablement jamais lui enlever ceci. Solitaire, il passe ses après-midi à travailler dans le parc ou la bibliothèque, conscient de son potentiel, ambitieux, rêveur de changer le monde des Sorciers.

Études supérieures

Aamon est en dernière année du diplôme "Recherche et Application des Sortilèges". Ces études lui permettront à terme de continuer une étude entreprise à Poudlard: la création de Sortilèges. Il est passionné par les mécanismes de créations de sorts et par les techniques permettant d'en découvrir les différentes nuances (incantation, mouvement de la baguette, pouvoir du sortilège).
©linus pour Epicode


Dernière édition par Aamon J. Williams le Ven 2 Juin - 16:49, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 262
Points RP : 999

ID
Âge: 20 piges
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia    Lun 1 Mai - 14:48

AAMON, VIEILLE FRIPOUILLE ! Bienvenue chez toi !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 126
Points RP : 192

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia    Lun 1 Mai - 17:04

Haha Aristide, très cher! Je suis plus qu'heureux de te voir ici ! <3

_________________
"J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans."

Aedan Bridewell
Sienna Roscoe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 111
Points RP : 281

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia    Ven 12 Mai - 22:47

Validé ! En échange de tes bras pour toujours.

_________________
In my veins
Code by Joy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 126
Points RP : 192

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia    Ven 12 Mai - 22:48

Merci Dame.
(Échange accepté. )

_________________
"J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans."

Aedan Bridewell
Sienna Roscoe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aamon J. Williams ~ Unchain Utopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Taches rouges/orangées sur les feuilles de poiriers (Williams)
» Rêvez-vous à l'élevage ? Utopia...
» williams baffin
» [Chaise] Perspective by Pharrell WILLIAMS
» [ Buffet ] Crate Dresser par Matthew Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Start the Game :: Présentations :: Présentations validées-