Partagez | 
 

 Klaus Breckenridge (feat Nikolaj Coster-Waldau) ¤ Lost memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 146
Points RP : 728

MessageSujet: Klaus Breckenridge (feat Nikolaj Coster-Waldau) ¤ Lost memories   Dim 17 Déc - 12:59

Libre

Klaus Breckenridge

41 ans • Oubliator• Sorciers • Né-moldu • ft. Nikolaj Coster-Waldau
Histoire
Quoique mêlant  dans ses veines le sang d’une mère allemande et d’un père anglais de pure souche, Klaus est venu au monde sans aucune goutte de sang sorcier. Nulle trace de mage ni d’étincelles dans toutes les générations qui l’ont précédé ; premier aspirant à la sorcellerie de toute sa lignée, Klaus a provoqué l’ébahissement général de la famille en recevant sa lettre de Poudlard. Si ses parents ont tout d’abord cru à une plaisanterie de leur fils, il leur suffit d’énumérer les nombreux phénomènes inexpliqués qu’il semblait toujours déclencher autour de lui pour s’y pencher avec plus de sérieux.

Réparti à Poufsouffle sur le tabouret tanguant du Choixpeau, Klaus mena au château sept ans d’une scolarité paisible, où il se distingua par une très grande finesse dans l’exécution de ses sortilèges. Modeste dans d’autres matières, il s’est très vite révélé un disciple brillant et subtil des arts de l’enchantement ;  c’est peu avant de passer ses ASPICs, alors plongé au cœur des révisions et des questions d’orientation, que sa directrice de maison lui suggéra combien ses talents seraient précieux au Ministère.

Dans la section des Oubliators, plus précisément… Inquiet tout d’abord à l’idée de modifier l’esprit et les souvenirs de moldus dont il avait longtemps partagé le quotidien, Klaus finit pourtant par en comprendre l’importance et bifurqua vers une formation de quelques années. Apprenti rigoureux d’une discipline exigeant de lui la plus précise des délicatesses, il devint maître dans l’exercice de la modification de mémoire. Les cas de conscience que lui causait encore de temps à autre son métier se dissolvaient dans l’existence heureuse qu’Avalon et lui partageaient depuis plusieurs années.

Lorsque fut proclamé le retour de Lord Voldemort au pouvoir, Klaus fut l’un des tous premiers à être convoqué à la commission d’enregistrement des nés-moldus. Il n’y avait alors encore pas eu beaucoup de convocations, et leurs éventuelles conséquences demeuraient méconnues du grand public. Pressentant toutefois que cela n’augurait rien de bon, Klaus se résigna pour protéger celle qu’il comptait demander en mariage à effacer tout souvenir de lui et de leur vie à deux de l’esprit d’Avalon. Cela la préserverait des questions que le nouveau gouvernement  lui aurait posées, et des accusations portées sur elle pour avoir partagé la vie d’un né-moldu.

La mort dans l’âme, Klaus n’eut que le temps de finir d’effacer toute trace de son existence avant de disparaître dans la nature. En entendant plus tard que les nés-moldus convoquaient voyaient leur baguette pulvérisée et leur emploi confisqué, il sut que sa fugue deviendrait tant un exil tant que durerait le règne de Voldemort. De fuites folles en errances, il mena au sein d’un petit groupe de nés-moldus une vie de planques et de déroute. Les mois furent longs qui s’écoulèrent à détaler loin des Rafleurs, que le Ministère de la Magie avait lancé sur leurs traces ; avec pour seule promesse en cas d’échec à s’extraire de leurs griffes celle de la mort ou d’Azkaban.

Klaus finit par être attrapé deux semaines seulement avant que ne sonne le glas de Voldemort ; deux terribles semaines durant lesquelles il fut enfermé dans la sinistre prison sorcière, à ne ressasser que des cauchemars et de la torture, ne remâcher que la faim, ne pensant qu’à celle qui ne se souviendrait plus jamais de lui.

En l’an 2000, Klaus a récupéré son poste d’Oubliator au sein du Ministère de la Magie. Ayant malgré tout réchappé au pire, il vit pourtant avec le sentiment d’une existence gâchée, mutilée, sans celle avec qui il l’avait envisagé. Il la croise pourtant, de temps à autres, dans les couloirs du Ministère ou les allées du Chemin de Traverse… mais l’homme qui l’accompagne toujours, et à qui elle dédie ses sourires, l’empêche de faire le moindre pas vers Avalon. Pour le moment..


loyal
amoureux
introverti
courageux
fiable
amical
intègre
malheureux
amer
Son poste au Ministère de la Magie lui garantit des liens tant dans le monde sorcier et des interventions au cours des affaires les plus délicates. La situation amoureuse désespérée de Klaus peut être la promesse  de superbes rp s'il tente de faire recouvrir la mémoire à celle dont il l'a privée pour la protéger !
Awful pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malleusmaleficarum.forumactif.com
 

Klaus Breckenridge (feat Nikolaj Coster-Waldau) ¤ Lost memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fauteuil] Lost in Sofa par Daisuke Motogi
» [Buffet] Take Out by Klaus Aalto
» [Commode] Take Out - Klaus AALTO
» Nomos - Tangente Klaus Schmitt
» [ Suspension ] Quentin de Coster : Loop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Start the Game :: Scénarios :: Prédéfinis & Scénarios validés-