Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Bitch don't kill my vibe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 13
Points RP : 127

ID
Âge:
Inventaire:
Camp:

MessageSujet: Bitch don't kill my vibe   Lun 7 Aoû - 21:33

  • nomPesci
  • prénomJames
  • célébritéFT James Franco
  • âge21 ans
  • statutNE MOLDU
  • groupeÉtudiants
  • année1ère année de  GPGA
  • animalUn huskey, Morrison.
  • optionArt
  • filièreSerpentard + Purple Swan
  • baguetteBois de charme, ventricule de dragon, 25cm

 

chapitre 1

14 Juin 1999, James Antonio Maria Pesci voit le jour. Une maison de brique rouges, au papier peint décrépit, située à Brixton, Londres, l'accueille quelques jours plus tard. Alessia est épuisée. Darren excité. Leur premier enfant. Les parents d'Alessia ne leur adresse définitivement plus la parole. La bourgeoisie londonienne n'apprécie qu'une de leurs princesses aux cheveux d'or s'acoquine avec les petites mains des quartiers industriels. Darren n'était pas un type bien à leurs yeux. Ancien voyou, pauvre, désormais ouvrier dans une usine d'un grand groupe industriel. Peu éduqué, mais intelligent, le regard vif et doué de ses mains, il fit chavirer celle qui était née avec une cuillère en or dans la bouche. Elle avait acceptée cette vie pour rejoindre son prince en haillons. Et ils étaient heureux dans leur misère. Un an plus tard naissait Adamo. Puis Lindsay.

La vie n'était pas facile. Les fins de mois compliquées. Alessia essayait de faire quelques petits boulots à droite à gauche, depuis que James était assez grand pour garder la fratrie. Darren était peu présent la journée, tuant sa santé au travail pour un salaire de misère. Mais on riait. Une famille ouvrière banale, avec ses problèmes quotidiens.

James monopolisait pas mal l'attention. Turbulent, et même étrange. Des choses qu'on ne savait expliquer se passait autour de lui. Petits événements intrigants dont on essayait de passer outre. Bientôt, Adamo fut pris des mêmes symptômes, et les deux marmots se retrouvèrent régulièrement chez un psychologue. On les décrivit comme hyperactif et avec une imagination débordante. Les événement bizarres et autres drôleries les entourant furent éclipsées. La fatigue, sûrement. Le hasard, probablement.

Jusqu'à ce qu'ils ne reçoivent une lettre intrigante, à l'attention de James. Un canular sûrement. Mais les événements bizarres se multipliaient. Et bientôt ils eurent une visite. Un type apparu dans le salon, en pleins milieu du dîner. Alessia fit un malaise et Darren lui envoyait une droite bien sentie. C'était le premier contact avec le monde de la magie. Quelque chose d'incroyable se passait sous leurs yeux. Dieu merci, ils furent bien encadrés, tout comme James et Adamo. Au début, ce fut tout simplement incroyable, tout bonnement dément, surtout pour cette famille traditionnellement catholique. Puis au fil des explications, des démonstrations... Ils n'eurent guère le choix d'y croire, et de laisser leur aîné partir pour Poudlard, où il séjournerait durant sept années scolaires.

Ils gérèrent difficilement cette période. Tout ceci était fou et ils pensèrent un instant avoir perdu la boule. Darren fit même une dépression nerveuse. Puis ils s'y accoutumèrent. Jusqu'à ce qu'Adamo rejoigne son frère. Nouvelle séparation dramatique. Et James leur donnait du fil à retordre. Sa scolarité était chaotique. Il découvrait un monde totalement nouveau, féerique pour quelqu'un qui avait grandis dans la morne et banale banlieue de Brixton. Il rentrait dans l'adolescence et tenait de son père, qui avait une jeunesse folle. Violent, moqueur, arrogant. Serpentard. Mais malgré tout doté d'un bon fond, qui avait fait hésité le Choixpeau. Un coeur complexe, entre bravoure et lâcheté. Rapidement plus intéressé par les filles que par les cours, et ce malgré des facilités évidentes à l'école, il atteignit avec difficulté la dernière année de Poudlard, obtenant des résultats corrects à l'arrachée aux ASPICS. Tour à tour bourreau de certains élèves et sauveur, il ne laissait personne indifférent. Détestant au plus au point les élèves populaires et étant attiré par les pires frasques et la vie de débauche, tout le monde le connaissait mais bien peu le fréquentaient. Il avait un cercle restreint d'amis, le reste, des connaissances, voire des rivaux. Les intellectuels, les superficiels, les grands sportifs, les gosses de riches, les pleurnichards... Il semblait qu'il les détestait tous. Il publiait même de manière erratique et illégale une brochure de presse interne à Poudlard lors de sa dernière année, "Le Chartier Enragé", où il écrivait anonymement quelques articles assassins, sur les élèves, les professeurs, le Ministère de la Magie et encore bien des sujets.

Après la fin de son cursus à Poudlard, il passait un dernier été à Brixton. Ils avaient toujours été chaotiques et il passait le plus clair de son temps dehors, avec ses fréquentations moldues, loubars aux destins brisés. Au terme d'une énième dispute avec son père, plus violente qu'à l'accoutumée, il faillit faire usage de la magie contre son propre géniteur. Conscient de la gravité de la situation, froissé, déprimé et bien trop remplis d'orgueil pour s'excuser, il prit simplement la poudre d'escampette et disparut. Il partit en vadrouille au travers du monde magique plusieurs mois. Les Etats-Unis, l'Australie, la France, l'archipel Britannique... Il découvrait comment vivaient les sorciers d'ici et d'ailleurs de manière brève, avant de revenir à Londres. Il y dégotait un travail de pigiste au Cabot Enragé, vieux journal polémique et politique, où officiaient jadis quelques des modèles du jeune Pesci: feu James Omeara et son oncle. Des journalistes à la plume assassine qui avaient inspirés son adolescence. Il y gagnait à peine de quoi vivre et payer son appartement miteux sur Londres. Cela durait jusqu'à l'année de ses 21 ans. Le journal lui promettait un poste à temps pleins à deux conditions: qu'il obtienne un diplôme pour parfaire son parcours et ses capacités, qu'il calme son train de vie et qu'il devienne bien plus productif, ses écrits ne souvent pas et tombant souvent dans la qualité médiocre du fait de sa fainéantise, alors qu'on le savait capable de prodigieux papiers capables d'enflammer l'opinion publique.
Voilà qu'il était alors de retour à Poudlard, à l'université cette fois, après ces trois ans de pause dans ses études. La reprise était difficile. Retourner sur les bancs de l'école n'était pas aisé. Il y retrouvait son jeune frère Adamo, qui lui donnait des nouvelles de sa famille et de leur soeur. Les temps étaient sombres, obscurcissant encore plus l'humeur du morne Pesci. La chasse aux sorcières avaient été déclarées, et bientot Adamo emménageait chez James pour sa sécurité, avec l'aval de Darren, que James n'avait pas vu depuis trois ans. Son frère faisait le pigeon voyageur entre les deux. On vivait un époque étrange et excitante. Stimulante pour écrire. Et pourtant James n'avait pas fait une pige depuis plusieurs mois. Il était inquiet pour sa famille.

Un petit mot sur l'auteur ?



  • pseudoici
  • prénomici
  • âgeici
  • comment avez vous trouvé le forum ?ici
  • Un commentaire ?ici


Famille et relations

James n'est pas un sang pur. D'ailleurs, il ne porte aucune valeur à ces considérations génétiques, de lignées et autres foutaises. Sa famille est composée de moldus tout ce qu'il y a de plus banal, sauf qu'ils ont eu la chance -ou le malheur?-
de donner naissance à un petit monstre doté de dons qui n'avaient rien à voir avec le monde dans lequel eux avaient grandis. Les Pesci sont une famille d'origine italienne, implantée au Royaume-Uni depuis les années 40. Cela fait donc quelques temps déjà qu'ils ont perdu leur accent méditerranéen et la diaspora italienne d'après guerre. Demeure une passion vorace pour les lasagnes et autres plats du pays. Darren Pesci est le père de la petite famille. Ouvrier, vieux, surtout dans la tête. Alessia est la mère, femme au foyer aimante, ayant abandonné de brillantes études de droit pour l'amour de sa vie issu des classes laborieuses. James est l'aîné de leurs enfants. Suivent Adamo et Lindsay. Adamo est lui aussi Sorcier, quant à Lindsay, elle, les envie. Tout ce petit monde vit, aime et se déchire à Brixton, dans une petite maison de briques rouges. James n'a pas vraiment de nouvelles de ses parents, ni de Lindsay depuis quelques années. Une violente dispute les a éloigné. Adamo étant élève à Poudlard, il voit son frère régulièrement.  

Caractère & physique en option

James Pesci est un... Original ? Pas forcément le type d'élèves que tout le monde a plaisir à croiser dans les couloirs. Du moins surtout lorsqu'il était élève à Poudlard. Sans pour autant être une parfaite crevure, ce n'est pas le jeune homme le plus facile à vivre de l'établissement. D'une nonchalance des plus arrogantes, il traîne ses basques un peu partout hors des salles de cours et est plutôt perçu comme un cancre aux talents gâchés qu'une future "tête pensante" du pays, comme les brochures de l'Université aiment à vendre ses élèves.
Impulsif et désagréable, James se rapproche plus du loubard moldu que de l'étudiant sorcier. Désabusé et semblant désintéressé par la plupart des choses, il s'est construit une carapace de parfait trou du cul pour éloigner tout ce qui l'effraie ou lui déplaît. Les gens, la société et ses systèmes.
Loin d'être stupide, c'est plutôt une feignasse qui n'a plus réellement d'espoir en un quelconque avenir. Et pourtant, il aurait pu être brillant, en s'en donnant la peine. Doté d'une certaine verve,
gâchée par une arrogance remplissant chacune de ses interventions de sarcasmes et d'un détachement parfois irritant, il est également doué d'une capacité d'analyse étonnante pour celui que beaucoup prennent pour un idiot. Plus connu pour ses frasques et un train de vie instable, c'est en vérité un grand lecteur et quelqu'un doté d'un esprit plutôt vif, qu'il met au service des mauvaises causes. Sa jeunesse et ses origines modestes l'ont doté d'un orgueil mal placé et d'une tendance à la violence que beaucoup considèrent puérils. Malgré tout, quand on apprend à le connaître, on découvre un ami fidèle et une âme désespérée plutôt qu'un vulgaire voyou. Si il n'a jamais su être libre, alors le serait-il dans le crime ? C'est ce qu'il semble penser, gâchant au fil des années une éventuelle carrière de journaliste qui aurait pu décoller. Sa principale activité du moment est donc la contrebande, de cigarettes et de végétaux aux effets récréatifs, dont il est friand. On le trouve plus souvent aux abords de sa Mustang 67 enchanté, qui l'a ruinée, écoutant du rock'n'roll que dans les amphithéâtres, où ses rares apparitions donnent souvent lieu à des interventions vindicatives. Il a le don de surprendre, et faire taire les professeurs le prenant de haut en utilisant, à de bien trop rares reprises, sa verve ou plume acérée.  

Études supérieures

Les sciences sociales sont à peu près la seule chose qui intéressent James, c'est donc tout naturellement qu'il s'est tourné vers Purple Swan après son succès compliqué aux ASPICs et quelques aventures rocambolesques entre son départ de Poudlard et son retour à l'Université. La seule carrière qui l'intéresse semble être dans la presse, et il s'est donc tourné vers une filière littéraire pouvant laisser libre quartier à son esprit rebelle et vagabond. Ses notes sont d'ailleurs en général bien meilleures qu'elles ne l'étaient dans l'univers trop scolaire de Poudlard même.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 130
Points RP : 591

MessageSujet: Re: Bitch don't kill my vibe   Lun 7 Aoû - 23:26


FELICITATIONS !
L'histoire commence maintenant !
Enfin te voilà validé ! Tu es enfin prêt à partir à l'aventure avec nous.
Mais avant toute chose, il faut recenser ton métier, ton avatar, ton nom et prénom afin que l'on t'ajoute aux différentes listes. Si tu possèdes un don ou un pouvoir en particulier, n'oublie pas de venir le recenser ICI . Tu peux également créer ta fiche de liens ainsi que de tenir ta liste RP à jour pour plus de simplicité dans la gestion de ton personnage. Tu as également la possibilité de demander un rp dans ce sujet, où quelqu'un de fort sympathique te répondra.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter les membres du Staff. Nous sommes là pour te guider et t'apporter tes réponses.

Bon jeu !
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malleusmaleficarum.forumactif.com
avatar
Messages : 77
Points RP : 490

ID
Âge: 30
Inventaire:
Camp:

MessageSujet: Re: Bitch don't kill my vibe   Lun 7 Aoû - 23:55

Bienvenue James ! (Bah oui on a pas eu le temps de le lui dire que sa fiche est déjà traitée. OMG ce staff est trop efficace.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 126
Points RP : 196

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bitch don't kill my vibe   Mar 8 Aoû - 18:34

Bienvenue ! :D

_________________
"J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans."

Aedan Bridewell
Sienna Roscoe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Shadow
avatar
Wolf Shadow
Messages : 240
Points RP : 855
Localisation : London

ID
Âge: 20
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Bitch don't kill my vibe   Mar 8 Aoû - 18:36

Kéké.

_________________
HURRICANE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bitch don't kill my vibe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bio Kill
» Kill Bill
» Magazine Carna84 en ligne 100% no-kill 100% gratuit
» Kill mite
» NO KILL DE SABARAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Start the Game :: Présentations :: Présentations validées-