Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Here's to us [ft. Ed-FlashBack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 26
Points RP : 114
Localisation : Université

ID
Âge: 18
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Here's to us [ft. Ed-FlashBack]   Sam 29 Juil - 23:23

Foutue Clef! Elles sont fourrées où encore?

Je soupire grandement en essayant de fouiller dans mon sac à main, pendant qu'une de mes mains tient un carton penchant dangereusement.

- Franchement, un Alohormora, ça serait tellement pratique. Manque de bol, on est surveillé partout...

Emménager dans un ville moldue m'avait toujours fait rêver et voilà que j'emménageais dans mon premier appartement et qui plus est avec mon meilleur ami, Edwin Dursley. Un moldu. Enfin, né-moldu.

La famille Parkinson a toujours détesté ceux qu'ils appellaient la "sous-race", mais je faisais exception à la règle. Comme pour tout enfait. J'étais née pour changer les choses.


- Trouvée!


Doucement, j'insère le bout de métal dans la serrure, avant de la tourner. La porte s'ouvre alors grandement devant nous. En entrant, je dépose mon carton au sol et me dirige au milieu de ce qui sera le salon.

- J'ai bien fait d'économiser autant! Cet appart est génial!

En effet, toutes mes économies y étaient passés avec un peu d'aide de mon (beau) père. L'appart ou plutôt la maison se composait d'un salon, d'une cuisine, de deux chambres, d'une salle de bain ainsi qu'une cave assez grande pour que je puisse effectuer mes potions. Elle était également entourée d'un jardin cohabité.

Je passais une de mes mains dans mes cheveux roux en souriant grandement.


Un sourire en coin, je cours vers la grande chambre et saute sur le lit double en riant.

- Preums! Tu te contentra de celle d'en face, Ed!

Je lui tirais la langue, avant de quitter la pièce pour aller chercher le reste des cartons. Evidemment, je fis la belle devant les déménageurs comme durant tout le trajet. Dany et Ilyan. Deux frères à peine plus vieux que nous.

- Franchement merci les gars. Je ne sais pas ce qu'on ferait sans vous.

Clin d'oeil, sourire et les voilà sous mon charme encore une fois.

- Oh euh... C'est rien... Au fait, on habite dans la région donc si tu veux aller boire un verre...


Je leur tend mon numéro toujours en souriant. Moldu ou non, ils étaient plutôt canons et puis, c'est pas comme si j'étais en couple...

Enfin, à priori.

Vous connaissez les moeurs des sang-purs, je suppose... Dès notre enfance, on arrange notre mariage pour avoir une plus belle lignée. Je n'en fis pas l'exception malheureusement, mais je réussis à repousser au max le mariage. Franchement, pourquoi je devrais devenir une bonne petite épouse, alors que je rêve de devenir la plus grande alchimiste du monde ou encore l'attrapeuse des magnifiques harpies d'Holyhead?

Bref. Mon fiancé s'appelle Orphée. Orphée Lestrange. Ouais, comme Bellatrix, alias la tante folle dingue. Dire que ma mère a admiré cette bonne femme... Enfin, heureusement que Orphée n'est que son neveu... Et encore. Orphée comme son homonyme de la mythologie grecque, est un dragueur orgueilleux et bellâtre qui plus est. Comme la plupart des garçons, il est tombé sous le charme de mes nombreux jeux de charme justement. Avocat, bien foutu, ma mère était surexcité pour moi.

Ce n'était pas mon cas. Je préfère nettement les gens de mon groupe d'amis. Mieux élevés et plus drôle.

Comme Ed.

Lui et moi, ça n'a pas toujours été rose quand on y pense. A une époque, les insultes fusaient et je ne pouvais pas le blérer du tout. Quand j'étais encore une malade mentale conformée aux moeurs, je le voyais comme un cafard ou pire. Puis en grandissant, malgré que je pensai toujours qu'il était un gros lourdeau, nous nous sommes rapprochés et trouver des points en communs. Comme le Quidditch. Une aubaine pour moi. Bon, le fait qu'on supporte deux équipes différentes était assez hargneux, mais les paris étaient toujours chaud.

Fermant la porte derrière moi, j'entrepris de fermer les volets tout en laissant les fenêtres ouvertes pour aérer. En un coup de baguette, les cartons et les objets commencèrent à se mettre en place. Avec les chasseurs de sorciers, il fallait être vraiment prudent, surtout en milieu moldu.

- Dis Ed, tu pourrais pas bouger tes jolies petites fesses et m'aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
avatar
Black Cat
Messages : 28
Points RP : 233
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Here's to us [ft. Ed-FlashBack]   Mar 15 Aoû - 17:23

Derrière tout les cartons entassés qu'il tenait dans ses bras, le jeune rouquin serrait les dents. Si seulement il avait pût utiliser la magie mais non, pas en présence de moldus. Et encore moins dans ce contexte avec cette nouvelle inquisition, oui, le jeune Dursley se souvenait des longues heures d'Histoire de la Magie avec le professeur Binns. Pour être honnête, le cours d'histoire de la magie, bien qu'ennuyeux était l'un de ses préférés, ayant toujours adoré l'histoire, aussi bien moldu que sorcière, pouvant même confronter les deux visions du monde et les différentes thèses et interprétations. Et sur les procès de Salem et sur les périodes de l'Inquisition, le jeune rouquin avait un sacré dossier. Il ne savait pas si c'était une bonne chose d'avoir un logement en plein milieu du monde moldu mais il s'était laissé convaincre par la jeune Parkinson, les deux jeunes adultes étant enfin colocataire, c'était la belle vie. Plus besoin de rentrer chez papa et maman, plus de contraintes parentales.

Heureusement qu'il était habitué à porter de lourdes charges, parce qu'il commençait à en avoir marre de porter tous ces cartons à bout de bras, tandis que Lyra cherchait désespérément la clé dans son sac à main, à cette pensée il se demandait pourquoi toutes les femmes possédaient des sacs à mains, tous plus bordéliques les uns que les autres. Il n'aurait même pas été surpris si il voyait la jeune femme sortir un kit de nécessaire à balais de son sac à main.

- Ouai ! Les inconvénients de vivre du côté moldu..., lâcha t'il, exaspéré mais amusé de la situation. J'espère que les deux moldus t'ont pas entendu ! Il manquerait plus qu'ils soient adepte de cette bande de tarés et fidèles au Pape et nous voilà bon pour un bûcher..., grogna t'il, espérant que la jeune femme se dépêche de trouver la clef et d'ouvrir cette porte de malheur. Il n'avait jamais compris pourquoi la jeune femme avait tant voulu vivre de ce côté du monde mais il avait finalement cédé et c'est comme ça qu'ils trouvèrent ce petit appartement, assez grand pour eux deux.

- Ah enfin, c'est pas trop tôt..., souffla t'il avec soulagement alors que la jeune femme avait trouvé la clé de la porte et ouvrait, entrant derrière lui avant de décharger aussitôt tous les cartons sur le sol de l'entrée. Il s'étira et suivit la jeune femme dans ce qui était leur salon.

- Ouai ! C'est vrai et c'est toujours mieux que l'internat ou la maison ! Tu étais jamais allé dans un appartement avant cette année ? Demande t'il à son amie. Il eut une légère moue en l'entendant mais elle ne le vit pas. Il se sentait un peu honteux, ayant moins contribué à l'achat de leur logement, n'ayant pas autant de moyens financiers que la jeune sang-pure. Il se fichait royalement de son sang ou de ses origines, elle ne portait pas de jugement envers lui non plus. Elle était un phénomène à part entière, la renégate de sa famille, la noble et pure famille Parkinson. Enfin il n'en savait rien, il déduisait seulement et pouvait tout aussi bien se tromper.

Il esquisse un sourire en coin et passe sa main dans ses cheveux roux, les ébouriffant au passage. Il eut la même idée que la jeune femme mais fut moins rapide. Il devrait se contenter de la petite chambre avec le lit simple.

- C'est pas juste ! Dit-il en tirant sa langue à son tour en regardant l'ancienne serpentard, amusé et jovial à l'entrée de la grande chambre. La jeune femme lui repasse devant et tous deux retournent à l'entrée, là ou les attendent les deux déménageurs. Il regarda la jeune femme faire, ne pouvant s'empêcher de se mordiller la lèvre et de ressentir une certaine jalousie, sachant pourtant qu'il n'y aurait rien entre les frères et la jeune rousse.

- Ouai..., commenta t'il, pensant plutôt à tout ce qu'ils auraient pût faire sans eux. Il laisse la jeune femme faire, se retenant de lâcher un soupire. Il était habituée à elle, et personne n'aurait pût deviner qu'une vraie amitié naîtrait entre eux, les deux se lançant sans cesse des piques et ne pouvant se supporter et pourtant ils étaient devenus amis, le Quidditch ayant aidé à leur rencontre fortuite. D'ailleurs le Quidditch était une source de rivalité mais surtout avait catalysé leurs ressentis, pariant de temps à autres.

- Avec plaisir ! Et puis c'est demandé si gentiment ! Mes deux fesses te remercient ! Dit-il avec un léger sourire sur le bord de ses fines lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 26
Points RP : 114
Localisation : Université

ID
Âge: 18
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Here's to us [ft. Ed-FlashBack]   Dim 10 Sep - 20:31

Levant les yeux au ciel, je lâcha un soupir en pointant ma baguette sur les cartons.

- C'est bon, j'ai compris, monsieur le mannequin. Je vais ranger tout ça moi-même, vu que les sang de bourbe sont trop...

Je m''arrêtai, avant de lui faire un clin d'œil subtil et de finir de ranger. La magie avait clairement des avantages, n'est-ce pas?

Je posai par la suite mon arrière-train sur le canapé que j'avais récupéré de mon ancienne chambre et réouvrir les volets d'un coup de baguette.

- Bon.. on sort ce soir? J'ai pas envie de rester comme une vieille, je t'avertis. Tu sais comme j'aime danser et m'amuser.

Pianotant sur mon téléphone, j'enregistrai le numéro des deux garçons et que ne fut pas ma surprise quand je vis qu'il m'avait déjà envoyé un message.

- Oh, une fête moldue! Ecoute ça Ed. "Salut, on a oublié de te proposer de venir à notre fête ce soir. C'est une pool-party alors ammène ton maillot de bain. Tu peux aussi rammener ton pote gay, si tu veux. Bisous <3" Tellement cool! Bon, par contre, va falloir qu'il comprenne que t'es pas gay....

Je lâchai un nouveau rire face à la tête d'Ed et vint lui plaquer un baiser sur la joue.

- Je compte sur toi pour jouer le petit ami si jamais j'ai des emmerdes okay?

Ouais, truc typique. Ed et moi, on aimait jouer les cons et quand une histoire dérapait, il était toujours là pour me défendre. Dommage qu'il n'est encore rien tenté envers moi. Ca aurait été plutôt... Baaah. On s'en fiche.

Après avoir claqué un autre baiser sur la joue d'Ed et faire semblant de jouer la petite amie, je filai vers la salle de bain pour me préparer. Je me devais d'être présentable si il y avait un éventuel beau garçon qui pourrait me ramener dans son lit.

Je retirai alors mes vêtements pour filer sous notre nouvelle douche et passer du temps dessous. En serviette, je me maquillais d'une façon assez provocatrice et me dirigea vers ma chambre.

- Mh... Voyons voir...

Après acharnement, je finis par opter pour une petite robe noire à motifs. J'attachais ensuite mes cheveux roux en une queue de cheval et ajouta une touche de parfum.

Me voilà prête.

Je descendis rapidement dans notre salon pour retrouver Ed. La façon dont je m'étais habillé était sexy à point, alors si même lui ne bavait pas... JE pense que j'irais à nouveau me changer.

- Alors? Comment tu me trouves?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
avatar
Black Cat
Messages : 28
Points RP : 233
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Here's to us [ft. Ed-FlashBack]   Dim 17 Sep - 22:56

Il se leva et l'aida, s'occupant du reste avec une petite formule magique et un simple coup de baguette. C'était l'avantage d'être un sorcier et parfois il lui arrivais de se demander comment faisaient les moldus sans magie alors que lui-même était bien à moitié moldu, ayant un père moldu et une mère sorcière qui avait une certaine réputation. Il la regarda, répondant à son clin d’œil par un fin sourire sur ses lèvres. A force, il ne relevait plu quand la jeune femme utilisait ce genre d’expression. Les vieilles habitudes avaient la vie dure et il était difficile de totalement se séparer de son éducation puriste, raison pour laquelle il ne lui en voulait plus mais trouvait ça presque amusant.

- Mannequin ? C'est trop d'honneur ! Insinues tu que j'ai de l'avenir dans cette carrière ? Demande t'il avec un sourire en coin au bord de ses fines lèvres. Il se laisse finalement retomber sur le canapé, prêt de la jeune femme et pose sa tête sur son épaule en souriant, guettant sa réaction, étant déjà amusé.

- Très bien on sort Miss Parkinson ! Je te ferais swinguer sur un rythme déchaîné et tu n'auras pas d'autre choix que de t'amuser ! Dit-il avec un large sourire sur le visage. Il la regarda pianoter sur son téléphone. Il avait d'abord été surpris qu'elle en ai et aimait se moquer gentiment d'elle quand à l'utilisation du portable moldu. Il écouta la jeune femme en souriant avant de faire une moue en entendant qu'il serait gay. Il ne se souvenait pas avoir maté l'arrière train des déménageurs et n'avait jamais été attiré par un mec.

- Je leur ferait bien comprendre ça ce soir ! Dit-il en souriant, ayant déjà son plan en tête. J'espère que tu as un maillot de bain ! Quoi que les connaissant ils seraient capable du pire ! Marmonne t'il. Il rougit au baiser de la jeune femme sur sa joue, ces dernières se colorant d'une couleur plus cramoisie.

- Avec plaisir ! Petit ami et garde du corps et du cœur ! Dit-il avec un sourire en coin. Il l'avait toujours défendu et ne comptait pas changer ça, surtout que ces derniers temps il se sentait différent vis à vis de la jeune femme et ne la voyait plus vraiment comme une amie mais un peu plus. Même si il savait que la jeune femme ne devait le voir que comme un ami fidèle. Il la regarda partir, rougissant toujours à ce nouveau baiser. Il partit se changer, mettant un coup de déodorant et changeant de t-shirt et de jean, optant pour quelque chose de vraiment détendu et retourna dans le salon, attendant la rousse. En la voyant, il ne sût quoi dire. Elle était tout simplement magnifique et ferait tourner tout les regards sur elle, ce qui lui provoquait une pointe de jalousie à cette pensée.

- Tu est parfaite...Sublime même ! Dit-il les joues un peu rougies en la contemplant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Here's to us [ft. Ed-FlashBack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les bb de Poupouille et Holia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Autres Lieux-