Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 It's all downhill from here | Ludzia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 96
Points RP : 336

ID
Âge: 19 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: It's all downhill from here | Ludzia   Jeu 27 Juil - 22:03

It's all downhill from here

ft. Ludzia E. Oswald

Samedi 11 avril 2020, 15h30

Puissants antidotes et antivenins dans les mains, Callisto était assise dans le parc de l'aile universitaire. Elle était plongée dans l'observation des plantes aux alentours. La jeune femme se rappelait avoir supervisé la plantation de quelques Dictames par des deuxième année plusieurs semaines auparavant, alors qu'elle assistait le professeur de Botanique. Il étaient presque prêts pour la récolte, un bon timing pour la préparation d'une potion Wiggenweld. Elle se concentra à nouveau sur la liste des ingrédients ; il lui fallait aussi de la mandragore. Elle sourit en pensant à ses ignobles cris et se leva pour aller vérifier que les plants étaient correctement irrigués. Elle caressa distraitement les feuilles qui sortaient de terre, il faudrait encore une bonne semaine pour que les mandragores arrivent à maturité.

Soupirant, la sorcière revint à sa place au pied du pommier et s'assit en tailleur. Une brise légère agita les pages de son livre et elle leva la tête vers le ciel. Ce jour-là, le temps était plutôt clément, et le soleil avait pointé le bout de son nez. Un bon milieu de printemps pour l'Ecosse, même si la température n'était pas aussi chaude qu'à la même période à Manchester.

Callisto se laissa emporter dans ses souvenirs d'enfance, à jouer dans le jardin de chez ses grands-parents avec son grand cousin –à juste titre, la dernière fois qu'elle l'avait vu, il faisait au moins un mètre quatre-vingt-dix ; et ses deux jumelles de cousines. Majorité féminine oblige, son cousin se retrouvait à plier à leurs ordres, et souvent les quatre enfants se trouvaient à jouer à tenir une maison sous les yeux attendris des adultes présents. Et puis, à quatre heures, leur grand-mère leur apportait de la limonade et des biscuits. Callisto sourit tristement au paysage devant elle. Tout cela avait été brisé quand la nouvelle de l'existence des sorciers s'était répandue. Ses parents avaient profité de l'occasion pour rallier sa famille à sa cause, sans vraiment lui demander, même si elle ne leur en voulait pas. Elle avait passé dix-huit ans de sa vie à omettre ce qu'elle était, à mentir à ceux qu'elle aimait. Bien sûr qu'ils seraient en colère. Elle se demanda comment ils auraient réagi si ses parents et elle en avaient parlé plus tôt, et dans un contexte différent. Elle ne saurait jamais.

Elle revint à son bouquin, essayant de mémoriser la recette le plus possible. Cela se prouva être un exercice parfait pour empêcher son esprit de penser à des centaines de scénarios différents quant à l'annonce de son statut de sorcière. En quelques instants, elle était prête à boire les connaissances de son livre comme elle buvait son jus de citrouille à chaque repas. Elle étudiait précautionneusement la préparation des différents ingrédients quand elle remarqua une petite erreur dans le livre. Il était écrit qu'il fallait hacher les feuilles de Dictame avant de les incorporer, mais les feuilles de cette plante avaient une meilleure solubilité avec le sang de salamandre lorsqu'elles étaient broyées. Les lèvres de Callisto s'étirèrent de son sourire fier, et elle sortit un parchemin et une plume pour noter sa propre variation.

C'était euphorisant de savoir qu'elle avait raison, de trouver de meilleures alternatives à des potions crées par des Maîtres. Soufflant un peu sur son encre, elle s'imagina un jour, réalisant des potions pour aider les Aurors au terrain et les guérisseurs de Sainte Mangouste, ou écrivant un tout nouveau livre de potions imaginées par elle-même. Ce serait glorieux.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Callisto A. Rowle le Sam 5 Aoû - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 172
Points RP : 944
Localisation : Poudlard

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Sam 29 Juil - 19:50



It's all downhill from here

Pv Callisto A. Rowle

15h30, Samedi 11 avril 2020

Les examens de la première année d'ARTMA approchaient à grand pas. Comme à son habitude, Ludzia travaillait mais, comme à son habitude, elle redoublait d'efforts pour les derniers mois. Pour les années précédentes, elle avait multiplié ses heures d'études personnels seulement trois mois avant les examens mais cette année elle était étudiante. Elle ne pouvait se permettre de prendre du retard - du moins, ce qu'elle pensait être du retard.

Elle avait passé la semaine enfermée. Dormir, manger, aller en cours, manger, retourner en cours, travailler pour re-dormir et continuer. Encore et encore. Elle n'avait aperçu le sommeil qu'au travers des fenêtres des salles de cours et elle n'avait sentit l'air pur qu'en passant dans les couloirs pour retourner asphyxier dans une pièce avec une vingtaine d'élèves transpirants. Travailler l'Astronomie, l'Étude des Rituels et l'Histoire de la Magie pendant sept jours sans sortir lui avait miné le moral. Elle ne souhaitait pas lâcher ses livres mais simplement prendre l'air et se reposer.

Le soleil était haut et éclairait le château d'une lumière chaleureuse. La brise se baladait doucement suivant les pas des élèves et étudiants qui profitaient des rayons dorés. Ludzia prit une grande bouffée d'air fraîche. D'ordinaire, elle préférait rester à l'intérieur mais aujourd'hui, rien que les couloirs ouverts sur le parc l'insupportaient. Elle ne voulait plus avoir de toit au dessus de sa tête avant la nuit.

Elle avait prit de quoi travailler et cherchait un endroit calme au soleil pour lire tranquillement. Les mains dans les poches de son sweat, elle écoutait discrètement les discussions des étudiants qu'elle croisait dans le parc. Quelques rumeurs à propos d'une Poufsouffle de quatrième année qui aurait enflé comme un cactus en cours de sortilèges et d'une bombabouse qui aurait atterrit dans une potion alors que le professeur était juste à coté - sans doute un Gryffondor d'après les commères qui en parlaient. Le corbeau regretta de ne pas avoir assisté à ces spectacles. Il y avait de moins en moins d'incidents de magie au fur et à mesure des années et ça lui manquait de voir ce qu'une baguette mécontente était capable de faire. C'était amusant quand ce n'était pas à nous que ça arrivait. Alors qu'elle était en deuxième année, elle avait transformé - involontairement - la salle de cours en véritable piscine. Le souvenir de sa baguette inondant la salle sans qu'elle réussisse à l'arrêter lui arracha un sourire en coin. Heureusement que le professeur avait réagit assez rapidement malgré le débit d'eau digne du Déluge.

Elle arriva dans la partie principale du parc et profitait des parfums envoûtant de lavande, de plantes à Pipaillon et de la grande glycine couvrant la gloriette un peu plus loin. Elle sortit son livre et chercha la page où elle s'était arrêtée sans cesser de regarder les alentours.

Un magnifique pommier prônait au centre de l'horizon du corbeau. Quelques pommes rouges appétissantes égayaient les branches et appelaient l'estomac vide de la Purple Swan. Elle s'approcha et déposa son livre au pied de l'arbre. Les fruits les plus proches étaient déjà bien trop haut pour la petite taille de la jeune femme. D'un coup de baguette, elle fit tomber deux ou trois pommes qu'elle rattrapa avec de bon réflexe. Elle croqua dans l'une d'entre elle et la garda entre les dents le temps de mettre les autres dans son sac. Elle attrapa la pomme croquée et récupéra son livre avant d'apercevoir une silhouette assise le long du tronc.

Elle la reconnu immédiatement. Callisto Rowle. L'ancienne Serdaigle déglutit difficilement et se releva pour repartir discrètement vers l'arrière. Elle avait rencontré la Snake Wand lors d'une retenue commune et elles avaient fini par sympathiser. Même si leurs passions divergeaient autant que leur caractère, elles avaient trouvé des points communs notamment la lecture et les cours. Mais Ludzia avait fait tout son possible pour l'éviter depuis février et voilà qu'elle était à à peine deux mètres d'elle. Elle espérait que la jeune femme ne l'avait pas vu et qu'elle avait une chance de fuir. Après tout, Callisto ne savait pas que le corbeau la fuyait volontairement et n'en connaissait pas non plus la raison.

Code by Joy


Dernière édition par Ludzia E. Oswald le Dim 30 Juil - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 96
Points RP : 336

ID
Âge: 19 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Sam 29 Juil - 22:23

It's all downhill from here

ft. Ludzia E. Oswald

Samedi 11 avril 2020, 15h30

L'examen de Sciences des Potions serait le premier que Callisto passerait en juin. Les parties théorique et pratique seraient du gâteau pour elle. En effet, elle avait mémorisé et noté les protocoles et ingrédients des potions que le professeur avait écrit au tableau noir pour s'entraîner à les réaliser pendant son temps libre. Et puis bien sûr il y avaient les antidotes de son manuel. En fait, la potion Wiggenweld était le dernier antidote qu'elle avait à préparer et puis elle serait à parfaitement à jour.

Tout aurait été réalisé au moins deux fois, une en cours, à tâtonner un peu sous le regard du professeur, et une autre toute seule, empruntant une salle dans les cachots pour reproduire des conditions quasi type examen. Cela avait été une tâche ardue, le plus dur ayant été le fait de convaincre le Maître des Potions à lui laisser une salle à elle toute seule pour s'entraîner. Pour cela, elle avait dû réaliser un Philtre dégonflant devant lui, qui, si elle réussissait son coup, serait rangé dans la réserve à l'infirmerie en cas de problème. Bien sûr, elle n'avait pas failli à la tâche.

Elle s'était également acharnée à réviser l'Herbologie & Vertu des plantes médicinales avancées en parallèle, étant donné que les deux matières étaient liées. Il lui restait une bonne partie du programme à revoir tout de même, l'étude des plantes étant assez complexe car il fallait souvent aller chercher des informations complémentaires dans les divers bouquins de la bibliothèque. Et parfois même, bien que rarement, deux ouvrages se contredisaient et il fallait alors avoir recours au professeur de Botanique.

Tout cela lui avait siphonné son énergie, aussi la sorcière avait pris une semaine de pause, ne faisant que les devoirs qui étaient donnés par ses professeurs. Son travail personnel pouvait bien attendre un petit peu. Ça lui avait fait du bien de se reposer, de flâner sur un des sofas de la salle commune, une fiction à propos de sorcières en expédition au Moyen-Âge dans les mains ; ou bien de se promener un peu dans le parc et de faire une sieste au soleil. Mais ce qui lui avait fait le plus de bien était d'avoir repris le sport plus sérieusement. Elle avait pu aller faire quelques loopings sur son balais au terrain de Quidditch –les mains bien accrochées sur le manche, bien sûr. Elle ne comprenait toujours pas comment les joueurs de Quidditch trouvaient le courage d'attraper des balles ou de manier des battes tout en volant aussi haut.

Aujourd'hui était le jour où elle reprenait vraiment son travail, et il lui restait un tiers de programme d'Herbologie à revoir, ainsi que la moitié de celui des Sciences des Créatures Magiques. Heureusement qu'elle passait le temps qu'il fallait à apprendre chaque sort de guérison parfaitement après chaque leçon, sinon quoi elle ne s'en sortirait plus.

Dans sa dernière lettre, sa mère avait parlé de surmenage, et c'était elle qui avait eu l'idée de la semaine de césure. Callisto avait d'abord pesté contre cette idée et les mots employés par sa mère, mais le hibou qu'elle avait reçu deux jours après était signé par son père et la pressait de se reposer. La Snake Wand s'était alors résignée à suivre le conseil de ses deux parents.

Tournant la tête, Callisto observa les étudiants et élèves dispersés dans le parc eux aussi, beaucoup jouaient aux cartes ou profitaient du soleil, d'autres travaillaient. Elle s'était mise assez à l'écart des divers groupes pour avoir du calme et ne le regrettait pas une seule fois. Quelques instants plus tard, un bruit d'herbe qui crisse sous le poids d'une chaussure attira son attention et elle pivota pour voir qui approchait.

Ludzia était là, une pomme à la bouche et un air... était-ce un air décontenancé ? L'ex-Serpentard fronça les sourcils face à la moue de son amie, amie qu'elle n'avait pas vu depuis un moment d'ailleurs. Elle déposa son livre sur une racine apparente à côté d'elle et se leva pour saluer le corbeau.

Hé, ça fait longtemps, sourit-elle, tu vas bien ? Tu m'as l'air inquiète.

Elle se rappelait encore de la retenue qui les avait fait se connaître. Elles avaient dû éviscérer des crapauds cornus sans l'aide de la magie, et la soirée avait été très longue. Heureusement, le corbeau s'été révélé une plaisante compagnie, et malgré leurs quelques divergences, un amitié en avait résulté.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Callisto A. Rowle le Dim 30 Juil - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 172
Points RP : 944
Localisation : Poudlard

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Sam 29 Juil - 23:45



It's all downhill from here

Pv Callisto A. Rowle

15h30, Samedi 11 avril 2020

Ludzia n'avait plus aucune chance de fuir. Les yeux noisettes aux fins reflets orangés de la Snake Wand la fixaient déjà. Elle pouvait toujours faire comme si de rien n'était et partir en prétendant devoir être ailleurs. Convoquer par un professeur en urgence, ou devoir filer à l'infirmerie sous l'emprise d'une douleur soudaine. Il fallait qu'elle trouve quelque chose. Son cerveau s'était pétrifié, bloquant ses pensées et toutes tentatives de réflexion. Elle vit la silhouette se lever pour lui faire face. Elle devait fuir. Le plus loin possible de cette menteuse au sang de traître.

- Hé, ça fait longtemps. Tu vas bien ? Tu m'as l'air inquiète. Annonça-t-elle dans un sourire.

Elle n'était pas inquiète mais tétanisée. Les secondes passaient et Ludzia tentait de trouver une échappatoire, en vain. Elle connaissait l'ex-serpentard, si la Purple Swan partait en débitant n'importe quelle excuse bidon, elle l'accompagnerait sans doute pour en profiter pour discuter. Le sourire de la jeune femme avait glacé le sang du corbeau qui souhaitait s'enfuir à tire-d'aile. Le temps continuait de défiler, elle ne voulait pas paraître suspecte. Elle devait répondre mais elle en était incapable. Son père était un traître. Un monstre. C'était la fille d'un monstre qui lui faisait face et elle était paralysée. Paralysée devant une ancienne amie avec qui elle avait parler durant de longues heures sans tarir de sujets, avec qui elle avait rit et même comméré.

La colère commençait à l'envahir. Elle se sentait trahis. Elle savait depuis longtemps que le père de Callisto était un cracmol mais jamais la jeune femme ne lui avait avouer quels monstres ils étaient. Elle aurait du lui dire. Elle ne l'avait pas fait. Elle n'avait rien dit sur son ascendance. Son père était un traître et sans doute complice d'un meurtre sorcier s'il n'en n'était pas le coupable lui-même. Comment osait-elle lui parler et lui demander comment elle allait. La colère se transformait en une boule de haine, logeant au creux du ventre et remplaçant son estomac pourtant si affamé quelques minutes avant. Elle se mordit l'intérieur de la lèvre et fronça les sourcils. Ses narines se gonflèrent.

Elle lâcha sa pomme et frôla du doigt sa baguette magique bien ranger dans sa poche. Elle était à porter de main et le corbeau était près à attaquer au cas où. Qui sait. Peut-être que le traître de père de Callisto avait réussit à la convaincre de détruire ce monde. Peut-être fournissait-elle des informations aux cracmols qui les redonnaient ensuite aux moldus. Ludzia devenait paranoïaque. Elle sentait sa main tremblée. Elle entendait le hurlement de douleur de son oncle et le coup de feu fatal résonner dans le silence pesant du parc. Ces échos se répétaient comme une bande-son sans fin. Tout se mêlait dans ses oreilles, le cri et la balle de l'arme moldu furent bientôt par la voix déchirante de son père. Elle brisa cette cacophonie en même temps que le silence toujours pesant de la réalité.

- Oui ça fait longtemps en effet. Mais pas assez à mon goût. Annonça-t-elle froidement. Ce château n'est apparemment pas assez grand pour pouvoir me séparer de toi plus de trois mois.

Elle la regardait droit dans les yeux. La bombe d'hostilité qui logeait entre ses reins  grandissait. La mèche rougeoyait, prête à exploser de haine. Elle ne voulait pas paraître faible devant Callisto et tentait de cacher sa peur. Elle était toujours paralysée, incapable de faire un pas en arrière. Mais elle ne voulait plus s'enfuir. Elle voulait affronter. Ce qui l'empêchait pas de devoir prendre de la distance, une fois qu'elle en serait capable.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 96
Points RP : 336

ID
Âge: 19 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Dim 30 Juil - 18:20

It's all downhill from here

ft. Ludzia E. Oswald

Samedi 11 avril 2020, 15h30

Callisto ne comprenait pas pourquoi la Purple Swan en face d'elle réagit aussi lentement. Ce n'était pas dans son habitude d'hésiter à dire quelque chose, surtout elle. Elle disait toujours ce qu'elle pensait, sans se soucier de ce que les autres diraient. Puis un tout petit mouvement attira l'attention de l'ex-Serpentard, Ludzia avait fait mine d'attraper sa baguette. Elle fronça les sourcils, et son esprit essaya de trouver une explication logique à ce comportement. Peut-être qu'elle avait aperçu une créature magique, au loin, tentant de s'échapper de sa cage ? Ou alors des élèves se battaient derrière elle–

Oui ça fait longtemps en effet. Mais pas assez à mon goût. Ce château n'est apparemment pas assez grand pour pouvoir me séparer de toi plus de trois mois, furent les mots, froids et distants, qui coupèrent le train de pensées de la sorcière.

Ces quelques phrases firent l'effet d'une douche glacée à Callisto. Qu'avait-elle fait pour mériter des mots aussi durs ? Elle n'avait jamais essayé de tendre un coup bas à Ludzia, elle n'avait jamais rien fait pour susciter autant de... de colère chez elle. Enfin, elle pensait. Bien sûr, elles s'étaient disputées quelques fois, mais rien de bien méchant, et après une petite conversation et parfois des excuses, tout était rentré dans l'ordre. C'était parfois difficile de mettre sa fierté de côté et d'admettre ses tords mais Callisto n'hésitait jamais très longtemps quand cela concernait ses amis.

Elle se rappelait effectivement ne pas avoir vu son amie depuis un moment, à part quelques fois dans les couloirs. Maintenant qu'elle y repensait, le corbeau ne répondait pas à ses signes de main ou ses sourires. Callisto avait mis cela sur le compte du travail de la Purple Swan. Après tout, les examens approchaient et elle connaissait bien son amie, elle ferait tout pour les réussir avec les meilleures notes possibles. Elle était même sûre que le corbeau s'était plus surmenée qu'elle.

Toujours les sourcils froncés, bien plus qu'au début de la conversation, la jeune femme ne se hasarda pas à faire un pas vers le corbeau comme elle l'aurait fait en temps normal. Simplement parce que tout cela n'était pas normal, Ludzia n'avait jamais dirigé de regard comme celui qu'elle arborait en ce moment même vers la Snake Wand. Elle se félicita mentalement de presque toujours avoir sa baguette dans sa manche, confortablement logée dans un holster que son père lui avait offert après sa réussite aux ASPIC. Rien que de penser à en venir aux sorts la mit mal à l'aise. Il y avait une différence entre lancer un Stupéfix à un petit crétin dans les couloirs et en lancer un à une amie.

Déglutissant difficilement, elle parla finalement :

Qu'est-ce qu'il se passe Ludzia ? Tu n'as pas l'air dans ton état normal.

Elle espérait que tout cela ne serait qu'une plaisanterie ; elle voulait que la Snake Wand lui attrape brusquement les épaules, riant aux éclats, lançant un petit "Je t'ai eue !", puis qu'elle s'assoie à côté d'elle pour parler d'un de ses cours, ou alors des dernières nouvelles à Poudlard. Comme cette fois où un petit Serpentard avait voulu suivre les pas de Harry Potter de trop près et s'écriait à qui voulait l'entendre qu'il était le nouvel héritier de Salazar Serpentard. Elles s'étaient tellement tordues de rire ce jour-là que ses abdominaux se rappelaient encore de la sensation.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 172
Points RP : 944
Localisation : Poudlard

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Dim 30 Juil - 19:42



It's all downhill from here

Pv Callisto A. Rowle

15h30, Samedi 11 avril 2020

Les sourcils de la Snake Wand se froncèrent. Dans sa paranoïa, Ludzia prit cette réaction non comme plein de questions mais comme pleins de colère. Callisto la détestait et s'apprêtait peut-être à l'attaquer. Le corbeau la connaissait, il savait qu'elle n'aimerait pas en venir à la magie. Mais son père l'avait peut-être changé. Et peut-être que la Callisto qu'elle avait côtoyé n'était qu'un masque cachant un monstre. Après tout, elle lui avait menti en cachant la cruauté de son père et sa trahison. Elles avaient continué à se voir pendant tout le mois de janvier, après la déclaration papale, et jamais l'ancienne serpentard ne lui avait avoué la trahison de son père au monde sorcier. Elle lui avait menti. Elle avait sans doute fait ça pour protéger son monstre de père. Ludzia savait que Callisto était trop gentil pour dire du mal de son père même si c'était la simple vérité.

Elle ne quittait pas l'enfant du traître des yeux. De plus en plus parano, elle se mit à imaginer qu'il était peut-être les cerveaux du plan de trahison cracmol. Il était professeur après tout, il était suffisamment intelligent pour cela, et en tant que cracmol, était terriblement fou et dangereux.

Elle savait la vérité contrairement à certains naïfs ignorants. Les cracmols étaient des traîtres et des tueurs. Tous sans exception. Ils trompaient le monde sorcier pour le détruire, jaloux de ne pas avoir de pouvoir. Ce n'était pourtant que secondaire. Ludzia n'était pas une grande sorcière et n'était particulièrement douée en magie mais elle aimait ce monde plus que tout. Sans magie, les cracmols étaient devenu aussi stupides et lâches que les moldus. Ils souhaitaient détruire un monde de merveilles dont ils faisaient partie. Ils livraient des sorciers à des moldus qui allaient les brûler sur un bûcher comme des sauvages. La magie était peut-être ce qui rendait l'humain civilisés - même s'il y avait toujours des sorciers stupides comme les mangemorts ou les partisans de Gellert Grindelwald, mais il y a des tares dans tout peuple.

- Qu'est-ce qu'il se passe Ludzia ? Tu n'as pas l'air dans ton état normal.

Ludzia sentait l'inquiétude dans la voix de Callisto. Elle avait peut-être peur de la réaction du corbeau. C'était pourtant à lui d'avoir peur. Il était peut-être face à une traîtresse au cerveau lavé et sans doute face à la fille d'un meurtrier. Évidemment qu'elle n'était pas son état normal tout simplement parce que la situation n'avait rien de normal non plus. On ne se retrouvait pas tous les jours face à face avec une traîtresse et une si grande menteuse.

Le délire du corbeau ne faisait qu'empirer. Il était près à se battre et à résister avec la magie s'il le devait. Mais la Purple Swan pouvait aussi passer à la défensive autrement.

- Ne t'approches pas de moi. Je ne vois pas comment je pourrais être dans mon état normal face à quelqu'un qui m'a menti pendant plus de cinq ans ! Je te promet que si tu t'approches je sortirais ma baguette sans hésiter. Pour une fois que j'agirais pour le bien d'autrui en débarrassant Poudlard d'un danger ! Je te faisait confiance et tu m'as menti, insista-t-elle avec la voix tremblante de haine.

Elle ne considérait même plus la Snake Wand comme une étudiante mais comme une traîtresse et un monstre. Une menteuse, c'est tout ce qu'elle était aux yeux fous de Ludzia. Sans la sortir de sa poche, elle attrapa la poignée de sa baguette pour se rassurer. Au moindre mouvement suspect de Callisto, elle serait prête. La jeune femme qui lui faisait face n'était plus celle qu'elle pensait connaître. Elle était sans doute complètement différente et il fallait s'attendre à toute éventualité.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 96
Points RP : 336

ID
Âge: 19 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Dim 30 Juil - 22:08

It's all downhill from here

ft. Ludzia E. Oswald

Samedi 11 avril 2020, 15h30

L'esprit de Callisto tournait à vive allure pour essayer de comprendre ce qu'il se passait dans celui de son amie. Amie qui la fixait du regard, les yeux grands ouverts, une lueur presque sauvage à l'intérieur. On aurait dit que Ludzia avait vu un fantôme –dans le sens moldu, évidemment. Toute sa réaction, la posture défensive, sur le qui vive, de son corps dénotaient d'un danger imminent. Mais qu'était la menace ? L'ex-Serpentard n'en avait aucune idée. La seule chose qu'elle savait, c'est qu'il fallait qu'elle aide son amie, ou au moins qu'elle la rassure.

Ne t'approches pas de moi. Je ne vois pas comment je pourrais être dans mon état normal face à quelqu'un qui m'a menti pendant plus de cinq ans ! Je te promet que si tu t'approches je sortirais ma baguette sans hésiter. Pour une fois que j'agirais pour le bien d'autrui en débarrassant Poudlard d'un danger ! Je te faisait confiance et tu m'as menti, cracha haineusement le corbeau.

Si ses précédents mots lui avaient fait l'effet d'une douche froide, ceux-ci la clouèrent sur place tant ils la blessèrent. Un Stupéfix aurait eu le même effet. Son amie, une personne en qui elle avait confiance, à qui elle se confiait, venait de l'accuser de menteuse.

En général, les moqueries et autres insultes n'atteignaient que rarement Callisto, elle avait fini par prendre habitude à entendre des "Sang-de-Bourbe" ou "fille de cracmol" proclamés avec moquerie sur son passage venant de sa propre maison. Elle avait été prévenue par son père que certains enfants à Poudlard essaieraient d'être blessants avec elle, de susciter même la plus petite réaction de sa part. Elle était l'une des rares enfants de cracmol à Poudlard, et faisait partie de la maison contenant le plus de sympathisants des anciennes mœurs.

Au début, quand ça arrivait, elle partait en courant dans le prochain cours qu'elle avait, même si cela la faisait arriver en avance, ou alors elle se réfugiait dans son dortoir, là où les filles la réconfortaient et où les Préfets la défendaient. Plus le temps passait, plus elle se défendait toute seule, n'hésitant pas à lancer des sortilèges aux idiots qui ouvraient un peu trop leur bouche. Ce fut d'ailleurs pour ce motif quelle reçut la retenue où elle rencontra Ludzia. Vers la fin de sa scolarité, ses "bourreaux" étaient soit diplômés, soit assez intelligents pour comprendre qu'il ne fallait plus s'attaquer à elle. Les quelques remarques qu'elle recevait encore ne faisaient alors plus aucun effet sur elle.

Mais le fait d'être accusée d'être une menteuse par sa propre amie ne ricocha pas sur sa carapace. Les propos s'enfoncèrent profondément en elle, transperçant toutes les barrières soigneusement érigées, toutes les couches forgées, pour l'atteindre en son cœur. Et cela fit mal. Elle n'avait pas été dans un tel état depuis sa première année à Poudlard.

La sorcière recula d'un pas, la tête inclinée en essayant de reprendre contenance. Respirant un bon coup, elle venait de commencer à remonter son regard vers celui de la Purple Swan lorsqu'un mouvement l'attira plus bas. Les doigts de Ludzia s'étaient enroulés autour de sa baguette. Serrant les dents, Callisto réprima le besoin instinctif d'attraper la sienne. Elles ne devaient pas en arriver là. C'était seulement une crise de plus qui pouvait être surmontée.

Elle rencontra finalement le regard encore plus sauvage du corbeau avec une détermination émiettée :

Je ne vois pas de quoi tu parles, je ne suis pas une menteuse, sa voix trembla sur le dernier mot mais elle ne perdit pas contenance. Tu me ferais une faveur si tu éclairais ma lanterne.

Mauvaise approche. Elle le sut directement. L'ironie n'aurait pas du avoir sa place dans une situation pareille, mais les vieilles habitudes étaient tenaces, et le ton faussement impassible, légèrement teinté d'humour était l'une des seules défenses verbales de Callisto. Elle repensa à son entraînement d'Occlumancie, au fait de ne rien laisser paraître, de faire le vide. Là maintenant, c'était difficile de suivre le protocole qu'elle s'était forgé.
(c) sweet.lips

_________________
i am both light and dark
we must all face the choice between what is right and what is easy ▬ albus dumbledore.
Diana M. Tugwood

Merci Shae ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 172
Points RP : 944
Localisation : Poudlard

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Lun 31 Juil - 16:54



It's all downhill from here

Pv Callisto A. Rowle

15h30, Samedi 11 avril 2020

Désormais, Callisto niait son mensonge. Son père l'avait enrôlé au point qu'elle ne se rende même pas compte qu'il avait trahit le monde sorcier. Dans ce cas, elle n'avait aucune chance de lui faire entendre raison et elle ne voulait pas essayer. Elle n'était pas du genre à espérer pouvoir raisonner un méchant comme dans les films moldus. Ce n'est que fiction.

Sa baguette était prête à frapper à la seconde où elle en aurait besoin. Même si elle se sentait trahit et que le sentiment sentiment qu'elle ressentait pour Callisto n'était plus la haine, c'était douloureux de perdre une amie en qui elle avait eu confiance. Elle se souvenait de leur première rencontre lors qu'elle avait fini en retenue parce qu'elle s'était fait attrapée lors d'une visite nocturne avec Logan - qui, lui, avait eu la chance de ne pas être vu par le concierge.

Durant la retenue, Ludzia s'était souvenue de la galère qu'était la vie sans magie et avait appris que sortir les boyaux de crapauds cornus à mains nus donnait envie de vomir. Ironiquement, la jeune serpentard et elle avait fini en avance et avait du finir de récurer les fonds de chaudrons. Même si elle s'entendait difficilement au début, la serdaigle s'était rapidement rendu compte que Callisto était une compagnie agréable et elles finirent par bien s'entendre. Elles se retrouvaient en dehors des heures de retenue pour parler d'un bon livre ou des cours de la journées. Leur point de rendez-vous était, la plupart du temps, le parc où elles se retrouvaient désormais face à face. Prêtes à se battre même si leurs volontés n'y était pas - pour Ludzia se n'était par sentiments mais seulement par peur de perdre au vue de son talent en magie. L'ex-serpentard était plutôt douée de sa baguette contrairement au corbeau. Il avait peut-être une chance de gagner en espérant que le bon coeur de Callisto n'était pas réduit à néant et qu'elle hésiterait à attaquer son ancienne amie.

La Snake Wand recula d'un pas. S'apprêtait-elle à attaquer ? Elle regarda le corbeau dans les yeux. La Purple Swan savait où son adversaire rangeait sa baguette et elle guettait le moindre mouvement que ferait la potionniste vers son propre bras. Une tension palpable crépitait entre les regards déterminés qui ne lâchaient pas prise.

- Je ne vois pas de quoi tu parles, je ne suis pas une menteuse. Tu me ferais une faveur si tu éclairais ma lanterne. répondit-elle avec un tremblement de la voix à peine audible.

De l'ironie. Callisto se comportait comme d'habitude pour essayer d'attendrir le corbeau ? Non. Ça ne fonctionnerait pas sur elle, elle n'était pas une idiote. Toujours parano, elle se mordit la lèvre inférieur de colère. La Snake Wand était joueuse, dans une situation comme celle-ci. Soit elle n'en était pas consciente, soit elle s'amusait de la douleur et de la haine qui s'accumulaient dans le cœur fragile du corbeau.

- Tu nies tes mensonges en mentant. C'est bien imprudent. Je te parle de ton traître de père. Ce meurtrier qui nous, sorciers, mènera à notre perte et à la victoire des moldus. C'est pour protéger ta famille moldu que tu protèges ton père en me cachant sa trahison !? Ils t'ont pourtant renié lorsque tu leur as annoncé la vérité sur ta magie. Alors pourquoi ?! Pourquoi m'avoir menti pour t'attirer des faveurs que tu n'auras jamais d'une famille qui t'a déjà renié. Ce sont des moldus tu ne peux pas leur faire confiance. Et c'est pareil pour ton père ! C'est un traître et un meurtrier qui aident les moldus. En le protégeant tu es complice de multiples meurtres.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 96
Points RP : 336

ID
Âge: 19 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Lun 31 Juil - 19:27

It's all downhill from here

ft. Ludzia E. Oswald

Samedi 11 avril 2020, 15h30

La Purple Swan en face d'elle se tenait droite, tendue comme un arc, les doigts serrés sur sa baguette et prête à la dégainer à n'importe quel mouvement. Callisto fut effrayée malgré elle par cette constatation. Son amie avait l'intention de l'attaquer, et elle n'avait aucune idée du pourquoi. Se recomposant, il lui fallut faire un grand effort pour regagner sa maîtrise d'elle-même. Le calme se propagea doucement en elle, d'abord l'esprit, puis le cœur et le tronc, et enfin les membres. La vieille technique de son professeur d'Occlumancie prouva encore une fois efficace.

Tu nies tes mensonges en mentant. C'est bien imprudent. Je te parle de ton traître de père. Ce meurtrier qui nous, sorciers, mènera à notre perte et à la victoire des moldus. C'est pour protéger ta famille moldu que tu protèges ton père en me cachant sa trahison !? Ils t'ont pourtant renié lorsque tu leur as annoncé la vérité sur ta magie. Alors pourquoi ?! Pourquoi m'avoir menti pour t'attirer des faveurs que tu n'auras jamais d'une famille qui t'a déjà renié. Ce sont des moldus tu ne peux pas leur faire confiance. Et c'est pareil pour ton père ! C'est un traître et un meurtrier qui aident les moldus. En le protégeant tu es complice de multiples meurtres.

Pour qui se prenait-elle à insulter sa famille ? Son père et sa mère ? Elle lui avait fait confiance, avait parlé de ses secrets, ses peurs quant à sa famille maternelle et voilà que maintenant le corbeau utilisait ses confidences comme des armes. Elle voulait jouer à ça ? Dommage, les Serpentards gagnent toujours. D'un mouvement fluide du poignet, Callisto détacha sa baguette de son holster et celle-ci glissa rapidement dans sa main.

Impedimenta, lança-t-elle d'une voix calme, la tête haute.

Le sortilège d'entrave énerverait à coup sûr Ludzia mais elle avait besoin qu'elle ne bouge pas et qu'elle l'écoute. Il ne durerait pas très longtemps, Callisto n'ayant pas mis beaucoup de force derrière son coup de baguette, mais tiendrait assez pour la laisser remettre l'esprit de la Purple Swan à l'endroit. La sorcière avança d'un pas pour toiser le corbeau de toute sa hauteur –qui n'était pas si haute que ça, mais dépassait largement son interlocutrice.

Est-ce que tu te rends compte des idioties qui sortent de ta bouche ? elle n'attendit pas de réponse et reprit, tu es en train d'accuser mon père de meurtrier, de terroriste,... et tu dis qu'il complote secrètement dans le dos des sorciers et que je l'aide ?

Un rire sans humour quitta ses lèvres. Les mœurs étaient censées avoir changé. Mais non, toujours les même sottises proférées par des gens qui ne réfléchissaient même plus à leur sens.

Tu sais, ce que tu viens de dire, c'est ce que Voldemort sortait à ses partisans. Les idées contre lesquelles s'est battu Harry Potter et des sorciers de la Grande Bretagne toute entière pas longtemps avant qu'on naisse. C'est grâce à eux si on est ici en ce moment même, énonça-t-elle froidement. Mais je pense que tu dois le savoir non ? Toi qui aimes autant l'histoire. J'arrive pas à croire que je me suis faite berner par une personne comme toi. Tu crois que c'est en allant exterminer les moldus et les cracmols que tout va rentrer dans l'ordre ? La seule chose que ça ferait, c'est te transformer toi-même en meurtrière.

Autant frapper le corbeau là où elle savait que ça ferait mal. La rage bouillonnait en elle à l'idée que même son amie, à qui elle avait parlé de son père, de sa gentillesse, de sa patience, de sa résignation à faire partie du monde sorcier, puisse penser qu'il était un meurtrier et un traître.
(c) sweet.lips

_________________
i am both light and dark
we must all face the choice between what is right and what is easy ▬ albus dumbledore.
Diana M. Tugwood

Merci Shae ♥ :
 


Dernière édition par Callisto A. Rowle le Lun 31 Juil - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 172
Points RP : 944
Localisation : Poudlard

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: It's all downhill from here | Ludzia   Lun 31 Juil - 20:56



It's all downhill from here

Pv Callisto A. Rowle

15h30, Samedi 11 avril 2020

En une fraction de seconde, la Snake Wand pointait sa baguette sur le corbeau avant qu'il n'est eu le temps de réagir. Elle venait de lui lancer un sort. Elle l'avait attaqué ! Ludzia en était maintenant certaine de la manipulation de Callisto par son père. Elle était paralysée par la peur et par l'impedimenta. Elle lutta, essayant de dégainer sa baguette mais, impossible. Une traîtresse folle dangereuse se tenait devant elle et elle ne pouvait rien faire. Elle continuait à forcer contre le sortilège pour pouvoir attaquer dés que celui-ci ne ferait plus effet. Du moins, si elle n'était pas d'ici là.

La potionniste s'avança vers elle. Elle fut prise d'un mouvement de recul naturel qui n'aboutit à rien. Elle la fixa sans cligner des yeux. Elle avait été trop lente au début, cela ne recommencerai pas. Elle voulait pouvoir se défendre et surtout passer à l'offensive. Elle s'étonna de voir que Callisto ne profitait pas de la tétanie du corbeau pour l'attaquer de nouveau. Elle souhaitait simplement lui parler. C'était ridicule ! Apparemment, même après un lavage de cerveau, Callisto avait bon cœur et préférait régler les problèmes avec les mots. La Purple Swan ne se ferait pas avoir ni manipuler.

- Est-ce que tu te rends compte des idioties qui sortent de ta bouche ? tu es en train d'accuser mon père de meurtrier, de terroriste... et tu dis qu'il complote secrètement dans le dos des sorciers et que je l'aide ? Tu sais, ce que tu viens de dire, c'est ce que Voldemort sortait à ses partisans. Les idées contre lesquelles s'est battu Harry Potter et des sorciers de la Grande Bretagne toute entière pas longtemps avant qu'on naisse. C'est grâce à eux si on est ici en ce moment même. Mais je pense que tu dois le savoir non ? Toi qui aimes autant l'histoire. J'arrive pas à croire que je me suis faite berner par une personne comme toi. Tu crois que c'est en allant exterminer les moldus et les cracmols que tout va rentrer dans l'ordre ? La seule chose que ça ferait, c'est te transformer toi-même en meurtrière.

Ludzia voyait sa propre colère se refléter dans le regard de son adversaire. Elle réagit aussitôt au dernier mot qui fit exploser la boule de haine ficher dans son ventre. Meurtrière !? Comment osait-elle l'insulter ainsi sans même connaître la vérité. Certes, la Purple Swan pourrait le devenir si c'était pour sauver des vies innocentes. Elle l'aurait tué sans hésiter les cracmols qui s'en étaient pris à son oncle si elle avait eu le temps et surtout si elle avait su qu'ils étaient armés. Elle avait été idiote et avait obéit à Mélen en se disant que les cracmols - comme les moldus - étaient des lâches et ne ferait pas un acte aussi ingrat pour leur ego. Et pourtant. C'est parce qu'elle avait gardé espoir que son oncle était mort.

Elle attendait impatiente de pouvoir enfin agir. Si son ennemie n'avait pas hésiter une seconde à lui lancer un sort, elle n'avait aucune raison d'être réticente non plus. Le sortilège commença à s'alléger, apaisant le poids des épaules du corbeau qui était prêt depuis quelques minutes déjà. En une seconde, sa partenaire de magie faisait face à Callisto.

- EXPELLIARMUS ! clama-t-elle avec un moulinet du poignet.

Elle reprit sa respiration et tenta de calmer sa main tremblante. Elle suivit des yeux la baguette de châtaigner atterrir dans l'herbe. Elle garda la sienne pointer sur son adversaire.

- Tu viens de me comparer à Voldemort ! Tu oses me comparer à ce monstre ! Je ne souhaite pas anéantir les cracmols et les moldus. Je veux simplement les empêcher de tuer et de détruire notre monde ! Car c'est ce qu'ils font depuis janvier et cette foutue déclaration du foutu Pape ! Je me permet de te rappeler que le Ministère nous cache le nombre de victimes des trahisons cracmols ! Et puisque tu veux parler d'Histoire allons-y ! Tu crois en ce Ministère qui avait traiter Harry Potter et Monsieur Dumbledore de menteurs et qui s'était lié à Voldemort !? Qu'est ce qui te dit que ton père n'est pas un de ces traîtres ou même un des tueurs ? Et qu'est ce qui me dit qu'il ne t'a pas lavé le cerveau et manipulé ?! Sa voix se calma mais elle explosait toujours intérieurement. Je souhaite juste que notre monde soit loin des moldus et en sécurité. Mais ce ne sera pas possible tant que des cracmols nous trahiront ! Est-ce que tu veux contribuer à la destruction de notre monde et aux dizaines de sorciers assassinés par minute dans le monde entier ?! Et après c'est moi que tu traites de meurtrière ?! Ouvres les yeux !

Cette fois, sa baguette était sortit. Elle aurait le temps de réagir si la Snake Wand s'approchait de sa partenaire gisant dans l'herbe.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's all downhill from here | Ludzia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Aile Universitaire :: Extérieurs :: Parc intérieur-