Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 Traite avec les Rouges. (Pv Andrew Owens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Points RP : 299

ID
Âge: 30
Inventaire:
Camp:

MessageSujet: Traite avec les Rouges. (Pv Andrew Owens)   Lun 10 Juil - 19:04

22 h 17, 26 septembre 2020. Londres, Finchley.


Une fois de plus, Londres avait passé cette fin de journée automnale sous une pluie fine, accompagnée d’une légère brise agaçante. Et à la nuit tombée, c’était des trombes d’eau que les cieux choisirent de déverser sur la capitale britannique. Mais il en fallait plus pour décourager les autochtones, car ici on y était habitué. D’autant qu’il était samedi soir, et que ce jour de la semaine, on sortait jusqu’aux aurores du lendemain matin. Ainsi les bars et les pubs étaient bondés, le londonien fêtard y trouvait son refuge, à l’abri de la pluie, profitant de la chaleur et de la boisson.

Dans une banlieue excentrée du Nord, on se détendait aussi, comme quasiment chaque soir de la semaine d’ailleurs, à l’abri de la pluie. Ce bâtiment imposant était à la fois un garage et un abri pour une flotte de véhicules. Les locaux de l’entreprise de Taxi ne payaient pas de mine, des murs gris ou de briques rouges par endroit, abîmés par le temps. Les seules fenêtres se trouvaient en hauteur, et elles n’étaient pas nombreuses. La cour intérieure était fermée par un portail d’acier, et surveillé par un homme bardé de tatouages qui patientait dans une guérite. En dépit de l’apparence de l’endroit, l’affaire tournait bien.

Le garage était occupé par quelques hommes de l’Est, qui bricolaient les taxis en pannes, et ils ne manquaient pas de matériel. Le rez-de-chaussée du bâtiment, lui, était quasiment vide.  Simplement quelques chaises agencées autour d’une table basse sur laquelle traînait autant de revues de mécanique que pornographique. Seul se tenait derrière le comptoir un vieil homme, au faciès buriné et aux cheveux blanchâtres. Tout comme ses collègues du garage, il arborait bon nombre de tatouages, qui dénotaient à la fois un certain nombre de passages en prison, ainsi qu’une évidente appartenance à la mafia russe.
L’accès à l’étage était barré d’une porte grillagée plutôt épaisse, et à l’opposé, se trouvait l’entrée du local de repos. On n’avait pas besoin d’y pénétrer pour déjà sentir l’odeur des cigarettes bon marché. Les six fumeurs accompagnaient le tabac de boissons alcoolisées, whisky, vodka, bière… Avachis dans des canapés troués et écrasés par les années d’usure. Tous semblaient posséder une arme de poing, du Tokarev TT-33 au Makarov.  Et quand bien même ils donneraient l’impression de se détendre, ces messieurs ne jouaient pas seulement aux cartes, ils gardaient aussi le chemin qui menait au sous-sol. Ou plutôt la porte dérobée qui y menait, camouflée par l’armoire dans laquelle on entreposait les bouteilles et les verres.

Car c’était bien sous terre qu’Andreï Puchenko concluait les véritables affaires qui assuraient la pérennité de sa société de taxis. Cette salle, située à 5 mètres sous les locaux et insonorisée, servait à entreposer, et essayer, la marchandise illégale importée des pays de l’Est. Et ce n’était pas n’importe quel type de marchandise, puisque l’on parlait d’armes. Ce n’était certes pas des quantités faramineuses, mais là était l’intérêt. L’on préférait approvisionner plusieurs points de vente, que tout centraliser dans un seul. En cas de problème, les pertes devenaient ainsi acceptables.

En bas, Anastasia se tenait aux côtés d’Andreï,  tous deux se connaissaient depuis très longtemps. Lorsque la sorcière était haute comme trois pommes, Puchenko venait passer un Dimanche de temps à autre à la maison, pour voir son père, avec qui il avait toujours entretenu de bonnes relations.
La sorcière s’essayait au TT-33 sur l’une des cibles située à une dizaine de mètres devant elle, sous le regard expert du maître des lieux. Les tirs retentirent dans la pièce jusqu’à ce que le chargeur soit vide, et la cible transformée en passoire.

Puis la jeune femme et l’homme échangèrent quelques paroles en russe, et la blonde ne semblait pas apprécier cette arme plus que cela. Tandis que l’autre devait en vanter les qualités. Ce qui était certain en tous les cas, c'est que le ton de la conversation était léger, comme si tout cela n'était qu'une activité sportive ou un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Traite avec les Rouges. (Pv Andrew Owens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Discus avec poissons rouges
» nom d'un poisson avec points rouges
» Quels poissons avec des poissons rouges ?
» Arbuste dans mon jardin avec des baies rouges ?
» Comment vous traiter les poux??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Monde Magique :: Autres Lieux-