Forum RPG sur l'univers Harry Potter, 20 ans plus tard.
 

Partagez | 
 

 [Flashback] Métamorphose imposée (PV Rhiannon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 51
Points RP : 332

MessageSujet: [Flashback] Métamorphose imposée (PV Rhiannon)   Lun 29 Mai - 23:43

Samedi 6 mai 2017 - 6ème année




Rhiannon & Eleanor

« Oui je sais, mais j’ai beaucoup de lettres à envoyer sinon maman et papa s’inquiètent. Puis ils t’aiment bien maintenant. Alors vas-y ! »

Hurluberlue, la chouette hulotte, cessa de faire des siennes et finit par s’envoler, non sans donner un dernier coup de bec – affectueux cette fois – à sa propriétaire. Cette dernière l’observa un long moment s’envoler dans l’horizon pastel de ce samedi matin ensoleillé en souriant naïvement. Eleanor s’efforçait de donner des nouvelles à ses parents moldus au moins toutes les deux semaines, afin qu’ils soient au courant que leur petite dernière vivait sereinement sa scolarité et que personne ne l’avait encore changée en crapaud.

Jetant un coup d’œil à sa montre, la jeune fille s’activa pour descendre les interminables marches de la volière. Elle se dirigea d’un bon pas dans la salle commune de Poufsouffle, salua quelques camarades au passage et fila dans son dortoir. On aurait dit qu’un Niffleur était venu mettre la pagaille au pied de son lit, comme s’il avait été attiré par des objets cachés tout au fond de sa valise. Des livres entrouverts jonchaient le sol, des rouleaux de parchemins prenaient la poussière sous le lit à baldaquin canari et des chaussettes célibataires traînaient non loin de cet amas hétérogène.
L’organisation n’avait jamais été le point fort de la petite Brandstone, mais il fallait avouer qu’elle commençait à exagérer et à empiéter sur le territoire de ses camarades, surtout depuis son retour des vacances de Pâques. Elle avait rempli à la hâte sa valise pour retourner chez elle, puis en avait ressorti le nécessaire vital en laissant le reste traîner par terre pour la reprise des cours.

« Alors, plumes… Parchemin. Livre de Métamorphose…. Livre de Métamorphose ? Où tu te caches ? » marmonna-t-elle en farfouillant autour d’elle dans cet amas d’affaires diverses. « Oh et puis zut. Accio manuel de Métamorphose avancée ! »

Le grimoire sortit de sa cachette – sous un pull qu’elle n’avait pas dû porter depuis Noël – et vint se poser brutalement dans les mains de l’adolescente. Satisfaite, elle fourra tous ces documents dans son sac qu’elle balança sur son épaule, déposa sa baguette dans la poche de sa robe et prit la direction de la Bibliothèque de Poudlard. Elle aurait dû y être depuis déjà cinq bonnes minutes, ce qui lui fit accélérer le pas.

Peu enthousiasmée à l’idée de passer son début de week-end à rédiger un devoir de Métamorphose, elle se réjouissait néanmoins d’apprendre à connaître davantage sa duettiste imposée pour ce travail. Elle ne connaissait pas beaucoup Rhiannon Gray, une fille de sa volée qui était à Serdaigle et partageait son cours, mais elle semblait plutôt studieuse et calme, ce qui la rassurait. Eleanor était naturellement douée en cette branche de la magie, mais n’aimait pas du tout la rédaction de rouleaux de parchemins, encore moins lorsqu’il s’agissait de pure théorie magique. D’ailleurs, elle ne parvenait pas à se souvenir de l’intitulé exact de leur devoir, bien qu’il ait un rapport avec les sortilèges informulés qu’ils avaient commencé à étudier cette année.

Songeuse, elle franchit les portes de la bibliothèque. Quatorze minutes de retard. Angoissée, elle observa les tables et les étalages grouillant de grimoires plus ou moins récents. Elle se déplaçait à un rythme soutenu, le souffle un peu court et ne repéra pas Rhiannon. Longeant les rayons le nez en l’air, lisant quelques titres d’ouvrages qui lui paraissaient intéressants au passage, elle ne prêta pas attention à la pile de livre devant ses pieds et trébucha… Pour s’étaler lamentablement de tout son long dans un bruit sourd, qui tranchait avec le silence cérémonieux de l’endroit dans lequel elle se trouvait. Déjà, des têtes curieuses ou outrées apparaissaient entre les étagères.

« Hmpf… Pardon du bruit… » chuchota-t-elle sans bouger, en sentant le rose lui montant aux joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purple Swan
avatar
Purple Swan
Messages : 56
Points RP : 263

ID
Âge: 20 ans
Inventaire:
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: [Flashback] Métamorphose imposée (PV Rhiannon)   Lun 5 Juin - 11:59

Des quatorze minutes de retard, l'historienne bleue et bronze n'en avait vu filer aucune. Avant que d'être contrainte et forcée de plonger son nez retroussé dans un triste manuel de Métamorphose, Rhiannon dévorait un catalogue de la récente exposition du Musée Sorcier d'Edimbourg. La brume de ses iris s'était depuis de longues minutes amouraché d'un prodigieux article signé de la main même du professeur Poldark, conservateur audit musée et professeur à la faculté d'Edimbourg, dont Rhiannon admirait sans réserve la virtuosité tant de mots que d'esprit. Et quoique la jeune Serdaigle se révélât bien trop souvent au goût de ses camarades un peu trop pointilleuse en matière de ponctualité, elle ne vit cette-fois ci pas s'écouler le temps qu'un livre exceptionnel arrêtait toujours à ses yeux. La bibliothèque de Poudlard, havre de ses rêveries et tout précieux bastion de calme contre l'agitation qui régnait au château, était pour elle un cocon de sérénité où les minutes n'avaient que trop rarement d'emprise. Plus d'une fois l'acariâtre bibliothécaire avait été réduite à la pousser hors des rayonnages colossaux qui renfermaient toutes ses fascinations, et pas une fois Rhiannon ne s'y était résolue d'un coeur léger.

S'arracher aux promesses de la cathédrale de savoir lui était toujours douloureux - elle en aimait chacun des rayonnages, immenses, luisants du cuir de leurs reliures, fleurant bon l'encre des enluminures et l'odeur suave du vieux papier... Chacun des livres qui reposait dans ce sanctuaire la sagesse de ses pages lui était un ami, un conseiller, un professeur. Avec les bras d'Aamon, il s'agissait du seul lieu à Poudlard où Rhiannon trouvait la quiétude qu'elle chérissait tant.

Pourtant, quoiqu'elle savourât en cet instant même la tranquillité absolue de la bibliothèque, la jeune arborait un visage las qu'accusait le bleu de ces cernes, et la pâleur de son visage. Elle portait encore à son front un bandeau fin brodé de motifs celtes, voué à dissimuler aux regards étrangers la rune qu'un professeur de l'école y avait gravée pour la protéger d'une malédiction - mais cela n'interpellait personne, tant l'affection de Rhiannon pour les coiffures d'un autre temps était devenu coutumier. Sa fatigue en revanche était bien plus prégnante que celle de simples nuits blanches de lecture ; le portrait de Zoltan Varkam, depuis les sombres cachots de Poudlard, n'avait de cesse de s'essayer à l'attirer dans les tréfonds des sous-sols du château. Et quoique cela paraisse idiot, elle avait toutes les peines du monde à ne pas céder à son appel.

Ses pensées dérivaient vers l'origine du pouvoir de Varkam, lorsque toutes à leur réflexion elles en perdirent le fil par le bruit chaotique de livres s'effondrant les uns contre les autres dans un désordre inouï. Brisant sans un scrupule la bulle de sa concentration, l'auburn de ses sourcils déjà froncé par l'inquiétude, Rhiannon se leva d'un geste leste du banc qu'elle occupait pour trouver l'origine de cette apocalypse.

"Hmpf… Pardon du bruit…" chuchotait une Eleanor à terre, condamnée d'un oeil noir par des myriades d'étudiants agacés.

Quoique la jeune Serdaigle déplore l'état des grimoires amoncelés contre le sol, elle renonça à contre-coeur à les examiner dans l'immédiat afin d'estimer les dégâts pour consacrer son attention à la première urgence, qui gisait en fixant le sol, les joues d'un rouge incandescent. Agitant le bois de charme de sa baguette envers les livres malmenés, Rhiannon en refit une pile bien nette qu'elle dépassa à pas de chat, du bout de ses bottines, jusqu'à tendre la main à l'élève de Poufsouffle en lui confiant un sourire délicat. Ses cheveux roux ruisselaient le long de ses épaules, émaillés de quelque ruban auxquels elle avait mêlé ça et là les couleurs de fleurs printanières.

Avisant un portrait qui maugréait contre la maladresse d'Eleanor en pestant aussi fort que son cadre le permettait, Rhiannon répliqua sèchement.

"Sir Arrington, personne ne vous a demandé votre avis. Il me semble que la dernière fois que vous êtes tombé de balai, c'est une tour du château que vous avez vandalisée, et non une simple pile de livres."

Elle lui lança un regard peu amène du fond de ses yeux gris avant de reporter son attention sur Eleanor.

"Ca va, tu ne t'es pas fait mal..?"

_________________
Historienne de l'Art
Purple Swan d'encre et de rubans bleus
¤
20 ans


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Wand
avatar
Snake Wand
Messages : 51
Points RP : 332

MessageSujet: Re: [Flashback] Métamorphose imposée (PV Rhiannon)   Jeu 8 Juin - 0:00

Face contre terre, le visage écarlate et une douleur cuisante lui agressant le nez, Eleanor avait l’impression d’avoir passé un siècle dans cette position grotesque. Elle n’osait pas se lever de peur d’affronter les regards courroucés des autres occupants de la bibliothèque. Honteuse, elle resta étendue plusieurs secondes, complètement démunie. Une cape d’invisibilité aurait été absolument parfaite en cet instant, sa seule envie étant de se cacher le plus rapidement possible. Des larmes de honte lui montaient aux yeux. Elle envisagea un instant de se lever et de s’échapper au pas de course, mais la raison revint à la charge en lui soufflant que cette situation était déjà assez embarrassante sans y ajouter une fuite ridicule.

Retournant les nombreuses possibilités dans sa tête en essayant de trouver la solution la plus décente, elle fut interrompue par un bras salvateur qui se tendait vers elle. Levant les yeux, elle reconnut Rhiannon, qui la rassura d’un doux sourire. Saisissant lentement la main de sa camarade, elle se releva avec peine.

« Merci… » dit-elle doucement en frottant son nez endolori.

Elle ramassa son sac qu’elle jeta sur son épaule et lança un coup d’œil penaud au portrait qui l’enguirlandait. Un vieil homme à l’air grognon ronchonnait contre sa maladresse et le bruit qui en avait découlé. Du tac au tac, Rhiannon l’envoya poliment balader, ce qui soulagea la Poufsouffle. Elle n’aurait pas imaginé devoir encore s’excuser ou se défendre envers un tableau, son malaise envers les autres sorciers de la pièce était déjà suffisante.

« Ca va, tu ne t'es pas fait mal..? » s’enquit aimablement sa sauveuse.

« Non, enfin, un peu, mais ça va ! Mon nez s’en remettra. »

Minimiser les dégâts était l’une des spécialités d’Eleanor, qui n’aimait pas beaucoup qu’on la plaigne ou que l’on se soucie d’elle. Etre le centre de l’attention n’était pas agréable à ses yeux, cela lui arrivait bien trop souvent malgré-elle comme aujourd’hui, pas besoin d’en rajouter. Et puis, oui, elle avait mal au nez, mais pas besoin d’aller à l’infirmerie pour si peu, elle sentait que ce n’était pas nécessaire.

L’adolescente observa les élèves qui retournaient s’installer. Certains pouffaient de rire, d’autres secouaient la tête d’un air irrité. Sentant son visage surchauffer, la jeune sorcière baissa les yeux. Elle trouvait toujours moyen de se donner en spectacle, et le pire, c’était qu’elle savait très bien qu’elle allait encore penser à cet incident pendant des jours, des semaines et des mois avant de s’endormir.
Mais elle ne se laissa pas aller, et releva la tête vers Rhiannon, son habituel sourire apparut à nouveau sur ses lèvres. Elle aurait bien le temps de se tracasser avec cette péripétie plus tard. Il ne fallait pas se prendre la tête pour si peu, et puis au moins, elle avait trouvé une agréable camarade ! Eleanor se redressa, épousseta son uniforme et sentit son enthousiasme chronique l’envahir.

« Merci encore, et désolée… Je suis parfois peu adroite, fit-elle dans un sourire d’excuses. Bon alors, j’ai emmené mes livres de Métamorphose, par contre je me souviens plus du sujet exact du devoir… Tu l’as noté quelque part ? »

Eleanor entraîna sa camarade vers un banc et une table qui semblait assez large selon elle pour supporter tous les grimoires et morceaux de parchemin qu’elles allaient sortir. Elle y posa son sac, soulagée de ne plus avoir à le porter. Elle observa un instant Rhiannon et remarqua son bandeau un peu singulier mais élégant, ainsi que les ornements qui mettaient en valeur ses cheveux flamboyants. Plusieurs fois en classe, le regard rêveur de la Poufsouffle s'était attardé sur la belle chevelure de Rhiannon. La jeune fille se coiffait souvent de manière un peu atypique, mais toujours de manière fine et distinguée.

« J’aime beaucoup les rubans dans tes cheveux. » annonça Eleanor nonchalamment, en sortant ses affaires de son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Flashback] Métamorphose imposée (PV Rhiannon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olive, la métamorphose...
» Projet de Métamorphose Axolotl
» urgent métamorphose axolotl
» Les rois de la métamorphose
» Métamorphose Ambystoma Tigrinum Jour après Jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malleus Maleficarum :: Poudlard :: Le Chateau :: Bibliothèque-